Anân
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anan.

Anân ben Seth (Hanan en hébreu, Anne ou Hanne en français) est un grand prêtre du Temple de Jérusalem au début du Ier siècle.

Il est nommé par le gouverneur de Syrie Quirinius après la déposition d'Archélaüs, ethnarque de Judée, pour succéder à Yoazar ben Boethus (lui-même précedemment nommée par Archélaüs). Il est déposé après l'accession de Tibère à la tête de l'Empire romain par le préfet de Judée Valerius Gratus, après avoir occupé la fonction pendant les années 6 à 15.

Il était à la tête d'une famille qui a produit 6 grands prêtres à l'époque hérodienne :

  • Eleazar ben Hanan (16–17)
  • Joseph Caïphe (18–36), marié avec la fille de Hanan
  • Jonathan ben Hanan (36–37 et 52-56)
  • Theophile ben Hanan (37–41)
  • Matthias ben Hanan (43)
  • Hanan ben Hanan (63)

En fait quelques familles influentes possédaient l'exclusivité de la fonction de grand prêtre. Outre la famille de Hanan, il s'agit des familles de Boethus, Kathros, et Phiabi et Kamith.

La famille de Hanan est mentionné dans le Talmud (T.B., Mishna Pessahim 4, page 57a) comme étant influente, mais agissant contre l'intérêt du peuple. Le reproche suivant est ainsi rapporté au nom d'Abba Saül

« (...) Malheur sur moi à cause de la maison de Hanin [Hanan] ! Malheur sur moi à cause de leurs conciliabules (...) Ils sont grands prêtres, leurs fils sont trésoriers, leurs gendres administrateurs et leurs esclaves frappent le peuple à coups de bâton. »

— Talmud de Babylone, Mishna Pessahim 4, page 57a

La famille de Anân est mentionnée dans le Nouveau Testament. Avant d'être emmené devant le Sanhédrin pour y être jugé, Jésus fut dans un premier temps présenté à Anân pour que celui-ci puisse l'interroger (uniquement dans l'Évangile de Jean).

Lors de la révolte des zélotes en 62, Anân [ben Anân] fit lapider légalement Jacques, le frère de Jésus, pour s'être substitué au grand prêtre en ayant supplié Dieu de pardonner le peuple d'Israël (seul le grand prêtre pouvait invoquer le nom de Dieu).

Notes et références

Cet article comprend du texte provenant de la Jewish Encyclopedia de 1901–1906, article « ANNAS » par H. G. Enelow, une publication tombée dans le domaine public.

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anân de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ANAN — (mid third century), Babylonian amora. He was also called Anan bar Rav. A pupil of samuel , Anan transmitted many statements in his teacher s name as well as in the name of rav . Anan was a judge in Nehardea, and frequented the house of the… …   Encyclopedia of Judaism

  • Anan — shi 阿南市 …   Deutsch Wikipedia

  • Anan — may mean:* Anan, Tokushima, a city in Tokushima, Japan * Anan, Haute Garonne, a commune in the Haute Garonne département , in France * Anan ben David, Karaite * Anan (magazine), a Japanese beauty and fashion magazine * Anan (kata), a kata… …   Wikipedia

  • Anan — Saltar a navegación, búsqueda Anan País …   Wikipedia Español

  • anan — anan; anan·ke; gui·anan; …   English syllables

  • Anan — A*nan , interj. [See {Anon}.] An expression equivalent to What did you say? Sir? Eh? [Obs.] Shak. [1913 Webster] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Anan — (Rabbi A. Ben David), Rabbi um 750, Wiederhersteller der Secte der Karaiten …   Pierer's Universal-Lexikon

  • ANAN — Latine nubes, sive augurium, aut divinatio, Nomen viri. Nehem. c. 10. v. 26 …   Hofmann J. Lexicon universale

  • anan — *anan germ., stark. Verb: nhd. hauchen, atmen; ne. breathe; Rekontruktionsbasis: got., an.; Etymologie: idg. *anə , *an (3), *h₂enh₁ , Verb, atmen, hauch …   Germanisches Wörterbuch

  • Anan — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Lieux ou communes Anan : commune française, située dans le département de la Haute Garonne Anan (阿南) : ville du Japon Personnalités Anân  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”