Monts Métallifères (Europe centrale)

50° 35′ 00″ N 13° 00′ 00″ E / 50.5833, 13

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monts Métallifères.
Monts Métallifères
Carte de localisation des monts Métallifères.
Carte de localisation des monts Métallifères.
Géographie
Altitude 1 244 m, Klínovec
Massif Massif de Bohême
Administration
Pays Drapeau d'Allemagne Allemagne
Drapeau de République tchèque République tchèque

Les monts Métallifères (en allemand Erzgebirge, en tchèque Krušné hory) sont une chaîne de moyennes montagnes en Allemagne et en République tchèque, frontière naturelle entre la Saxe et la Bohême.

Sommaire

Géographie

Topographie

Lac dans les monts Métallifères.

Ce massif de moyenne montagne doit son nom aux nombreux gisements de métaux précieux (argent, étain, cobalt, nickel et fer) disséminés dans son sous-sol. Ces richesses ont permis à plusieurs petites villes, telles Zwickau, Annaberg-Buchholz et Schneeberg, de se développer. Des lacs de retenue, des paysages ouverts et verdoyants, des forêts parcourues par des sentiers et des villages de villégiature contribuent à rendre la région particulièrement accueillante.

Ils forment la frontière entre les deux pays, sur 150 kilomètres, s'étendant de la frontière occidentale de la Saxe jusqu'à l'Elbe. Les parties occidentales des monts Métallifères ont les crêtes les plus élevées. Les plus hauts sommets de cette chaîne sont, du côté tchèque, le Klínovec (1 244 m) et, du côté allemand, le Fichtelberg (1 214 m). À l’ouest, les monts Métallifères sont prolongés par le Fichtelgebirge bavarois, beaucoup moins élevé. À l’est, les montagnes de grès d’Elbe sur les deux rives du fleuve Elbe peuvent être considérées comme le prolongement le plus oriental des monts Métallifères. Les monts Métallifères ont une pente douce sur le versant nord, vers l’Allemagne, où les villes de Zwickau et de Chemnitz sont situées sur les collines, mais la pente méridionale est extrêmement raide.

Climat

Altenberg en hiver

Le climat des monts Métallifères est très rude. On appelle cette région par dérision la Sibérie saxonne ou bavaroise, selon le cas. « Il n’était pas rare qu’au cours de certains hivers le bétail gèle dans les étables et que des chutes de neige importantes en avril recouvrent des fermes. La population était souvent coupée du reste du monde. » (cité d’après Athenaum sive Universitas Boemo-Zinnwaldensis (1717) de Peter Schenk).

Le relief particulier (pente assez douce du nord-est au sud-est) reçoit toutes les précipitations de manière régulière et prolongée. La quantité d’eau mesurée est environ du double de la plaine et la couverture neigeuse peut être très importante jusqu’en avril.

Lorsque le vent vient du sud-est (de Bohême) il peut provoquer un phénomène de foehn. Du fait de ces conditions extrêmes, il existe près de Satzung (zone frontalière) une forêt naturelle de pins de montagne nains (pinus mugo). Cette végétation ne se rencontre normalement dans les Alpes qu’entre 1 600 m et 1 800 m d’altitude. On peut donc sans exagération parler de climat alpin.

Histoire

Les monts Métallifères étaient pratiquement inhabités au Moyen Âge et couverts de forêts denses. Au XVe siècle la découverte des gisements d’argent à Jáchymov et d’étain a mené à la colonisation des montagnes et à la création de villes. Le nom est dérivé de la richesse en ressources minérales. Aujourd’hui, ces montagnes sont devenues surtout des lieux touristiques de sports d’hiver. Les activités minières ont cessé avec l'épuisement des gisements.

Dans la région de l’ex-RDA, l’exploitation de l’uranium a mené à la contamination d’une région de 40 km². Depuis leur fermeture, les mines d’uranium font l’objet de travaux d’assainissement qui n’empêchent pas un taux particulièrement élevé de cancers.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Monts Métallifères (Europe centrale) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Monts Metalliferes — Monts Métallifères Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Monts Métallifères (Europe centrale) Monts Métallifères (Slovaquie) Monts Métallifères (Transylvanie) Monts Métallifères (Serbie) Monts …   Wikipédia en Français

  • Monts métallifères — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Monts Métallifères (Europe centrale) Monts Métallifères (Slovaquie) Monts Métallifères (Transylvanie) Monts Métallifères (Serbie) Monts Métallifères dans… …   Wikipédia en Français

  • Monts Métallifères — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Monts Métallifères (Europe centrale) Monts Métallifères slovaques‎ Monts Métallifères (Transylvanie) Monts Métallifères (Serbie) Monts Métallifères dans… …   Wikipédia en Français

  • Monts Métalliques — Monts Métallifères Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Monts Métallifères (Europe centrale) Monts Métallifères (Slovaquie) Monts Métallifères (Transylvanie) Monts Métallifères (Serbie) Monts …   Wikipédia en Français

  • Monts de Thuringe — Carte de localisation des monts de Thuringe Géographie Altitude 869 m, Grosser Farmdenkopf[ …   Wikipédia en Français

  • EUROPE — Union européenne Pour les articles homonymes, voir Europe (homonymie) et UE (homonymie). Union européenne (*) …   Wikipédia en Français

  • Erzgebirge — Monts Métallifères (Europe centrale) Pour les articles homonymes, voir Monts Métallifères. Monts Métallifères Carte de localisation des monts Métallifères …   Wikipédia en Français

  • CARPATES — Les Carpates constituent l’essentiel du système montagneux de l’Europe centre orientale. Elles offrent la forme d’un S inversé tournant sa convexité principale vers le nord, dans la direction de la plate forme polonaise, et l’est, vers celle de… …   Encyclopédie Universelle

  • Géographie de l'Allemagne — 51° 00′ N 10° 00′ E / 51, 10 …   Wikipédia en Français

  • Košice — (Capitale régionale) Héraldique …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”