Antonio Stradivari
Antonio Stradivari
Antonio Stradivari
Antonio Stradivari

Surnom Stradivarius
Naissance 1644
Crémone, Lombardie
Décès 18 décembre 1737 (à 93 ans)
Crémone, Lombardie
Nationalité Drapeau d'Italie Italie
Pays de résidence Drapeau de l'Italie Italie
Profession Luthier
Formation Élève de Niccolò Amati

Antonio Giacomo Stradivari dit Stradivarius, est né en 1644 à Crémone, et décédé le 18 décembre 1737 à l'âge de 93 ans, est un luthier italien, fabricant de violons (600), de violoncelles (50) d'altos (12) et de guitares (3)[1], le plus important de sa profession. La forme latine de son nom, « stradivarius »[2] est par antonomase souvent utilisée pour se référer à ses instruments et par métaphore désigne l'excellence dans une matière.

Sommaire

Biographie

Antonio Stradivari est né en 1644 à Cremona en Italie, d'Alessandro Stradivari et d'Anna Moroni; il est décédé dans sa ville natale le 18 décembre 1737, à 93 ans. Selon certaines sources, il aurait été élève de Niccolò Amati de 1666 à 1679, et selon d'autres, plus rares, élève de Jean-Baptiste Ruggeri. Le doute subsiste à ce jour, car aucun document irréfutable, confirmant l'une ou l'autre de ces sources, n'a été jusqu'à présent retrouvé par les historiens. Quoi qu'il en soit, l'étiquette du violon de 1667 l'Ashby Strad, porte la mention alumnus Amati. La famille Amati, dont un des ancêtres, Andrea, inventa le violon, à partir de la viole, vers 1560, fut une grande famille de luthiers. Amati aura aussi pour élève Andrea Guarneri, dont le nom évoque également une dynastie de luthiers prestigieux.

À sa mort, deux de ses fils - il eut 11 enfants de deux épouses -, Francesco (1671 - 1743) et Omobono (1679 - 1742) tous deux restés à Crémone, continueront l'entreprise de leur père, mais furent éclipsés par l'art de leur père car, bien que fort méritant, ils ne purent jamais égaler son génie[3].

Sa lutherie

Stradivari a été un des plus fameux luthiers de l'histoire. Il semble que la réussite de son œuvre soit le choix et le souci de perfection d'une multitude de détails[4]. Les spécialistes s'accordent à définir trois périodes dans sa production:

  • De 1680 à 1700, en analysant les instruments de la "première période", on note que le travail est très proche de la forme des violons fabriqués par Nicolo Amati tant dans le dessin des ouïes, des volutes, du travail des voutes, des gorges et des filets, que des instruments de Jean-Baptiste Ruggeri ou encore Giovani Paolo Maggini. Ce sont de petits modèles dits stradivarius amatisés sauf quelques exceptions comme le hallier, orné en 1679.
  • Dans une "seconde période", de 1700 et 1710, où son époque est marquée par une évolution des besoins en lutherie pour des salles de concert de plus en plus vastes, nécessitaient des instruments d'une puissante sonorité - ce qui n'était pas l'apanage des violons assemblés par Amati - Stradivari sut améliorer la qualité de sa production en ce sens, notamment en allongeant le corps de l'instrument et en abaissant les voutes. Poussant l'expérience assez loin, il crée les longuets - le gain en longueur étant d'environ 5 mm - dans les dernières années du XVIIe siècle.
  • Enfin, avec les instruments de la "troisième période", qu'il produisit dès 1709, il revient à un modèle plus classique notamment dans les proportions du coffre, et dès les années 1725 - 1727, ils sont considérés comme étant les meilleurs de sa production. Cette période est d'ailleurs qualifiée par les experts d'« âge d'or » qui voit la réalisation de violons d'anthologie: le "Viotti" en 1709, le "Vieuxtemps" en 1710, le "Dauphin" et le "Soil" en 1714, "l'Alard" en 1715, et le "Messie" en 1716. Ainsi que les violoncelles le "Duport" en 1711, "Batta" en 1714 et "Piatti" en 1720.
  • Les sept dernières années sont celles de la vieillesse où il se charge de diriger son atelier avec ses deux fils et son dernier élève, Carlo Bergonsi (1686-1747). Ces violons portent l'étiquette Sotto la disciplina di Antonio Stradivari, en mentionnant parfois son âge: de anni 89, 91, etc.[5]

L'Œuvre du luthier

Du millier d'instruments fabriqués par Stradivari, près de 700 nous sont parvenus dont certains dans un état exceptionnel de conservation avec leur montage d'origine.

Article détaillé : Instruments de Stradivarius.

Famille du luthier

La lutherie à Crémone

Bibliographie romancée

  • Les violons du roi de Jean Diwo[6] retrace l'épopée romancée des luthiers de Crémone, dont Antonio Stradivari, à travers l'Italie baroque.
  • Moi, Milanollo, fils de Stradivarius de Jean Diwo, réinvestit l'univers de la musique. Fiction tirée d'une histoire vraie [reference necessaire]. Le célèbre violon de Stradivari de 1728 raconte son histoire à travers les époques.

Bibliographie

Pierre commémorative de Stradivarius sur la Piazza Roma à Cremona
  • François-Joseph Fétis, Antoine Stradivari, luthier célèbre connu sous le nom de Stradivarius, FParis Vuillaume, 1856.
  • Frantz Baetz, Le stradivarius, Les Presses universelles, 1976, 212 pp
  • Henri Pigaillem, Stradivarius, Zurfluh, 2000
  • Toby Faber: Stradivarius: Five Violins, One Cello, and Three Centuries of Enduring Perfection, Random House Trade Paperbacks, 2006 - 265 pages
  • Nikolaĭ Borisovich, Luthomonographie, historique et raisonnée, Wolf & fils, Munic (sic), 1856
  • Stewart Pollens, The Violin Forms of Antonio Stradivari, Biddulph (1992) ISBN 0-9520109-0-9.
  • Beamen, John. The Violin Explained: Components, Mechanism, and Sound. Oxford University Press. 2000
  • Marchese, John. The Violin Maker: A Search for the Secrets of Craftsmanship, Sound, and Stradivari. Harper Perennial, 2008
  • Norris, Geoffrey. "Debunking the Stradivarius Myth". The Telegraph. Retrieved 2009-08-08.
  • Vannes, Rene Dictionnaire Universel del Luthiers (vol.3). Bruxelles: Les Amis de la musique. (1985) [1951]. OCLC 53749830.
  • William, Henley. Universal Dictionary of Violin & Bow Makers. Brighton; England: Amati. (1969) ISBN 0-901424-00-5.
  • Walter Hamma, Meister Italienischer Geigenbaukunst, Wilhelmshaven 1993, ISBN 3-7959-0537-0
  • Violin Iconography of Antonio Stradivari 1644–1737, Herbert K. Goodkind, Larchmont (New York), 1972.
  • How Many Strads?, Ernest N. Doring, William Lewis & Son, Chicago, 1945
  • Millant, Roger. J. B. Vuillaume: Sa Vie et son Œuvre, 1972 London: W.E. Hill. OCLC 865746.

Liens externes

Notes et références

  1. Dictionnaire Larousse de la Musique, 1987, vide infra
  2. parfois raccourci en « Strad »
  3. F. Sacconi, "I Segretti di Stradivari", Cremone 1972.
  4. W.H. Hill, Antonio Stradivarius, his life and work, Londres, 1902.
  5. Marc Vignal, Dictionnaire de la Musique, Larousse, Aubin à Poitier, 1987.
  6. (ISBN 2-07-038511-6)


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antonio Stradivari de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antonio Stradivari — Antonio Giacomo Stradivari (auch latinisiert Antonius Stradivarius, * um 1644 oder, laut neueren Forschungen, 1648, der Geburtsort ist unbekannt; † 18. Dezember 1737 in Cremona) war ein italienischer Geigenbaumeister …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio Stradivari — (1644 ndash; December 18, 1737) was an Italian luthier , a crafter of stringed instruments such as violins, cellos, guitars and harps. Stradivari is generally considered the most significant artisan in this field. The Latinized form of his… …   Wikipedia

  • Antonio Stradivari — Saltar a navegación, búsqueda Antonio Stradivari examinando un instrumento, en una impresión romántica del Siglo XIX. Antonio Stradivari (Antonius Stradivarius) (1644 † 18 de diciembre de 1737) fue el más prominente luthier …   Wikipedia Español

  • Antonio Stradivari —     Antonio Stradivari     † Catholic Encyclopedia ► Antonio Stradivari     The famous Cremonese violin maker, b. in 1649 or 1650; d. at Cremona, 18 or 19 Dec., 1737. He was the son of Alessandro Stradivari and Anna Moroni. As there is no… …   Catholic encyclopedia

  • Antonio Stradivari — noun Italian violin maker who developed the modern violin and created violins of unequaled tonal quality (1644? 1737) • Syn: ↑Stradivari, ↑Stradivarius, ↑Antonius Stradivarius • Instance Hypernyms: ↑violin maker …   Useful english dictionary

  • Antonio Stradivari — n. (1644 1737, also called Antonius Stradivarius), Italian violin maker famous for the design of stringed instruments that he perfected together with his sons, maker of Stradivarius stringed instruments …   English contemporary dictionary

  • Antonio Stradivarius — Antonio Stradivari Antonio Giacomo Stradivari (auch latinisiert Antonius Stradivarius, * um 1644 oder, laut neuerer Forschungen, 1648, der Geburtsort ist unbekannt; † 18. Dezember 1737 in Cremona) war ein italienischer Geigenbaumeister …   Deutsch Wikipedia

  • Stradivari — Antonio Stradivari Antonio Giacomo Stradivari (auch latinisiert Antonius Stradivarius, * um 1644 oder, laut neuerer Forschungen, 1648, der Geburtsort ist unbekannt; † 18. Dezember 1737 in Cremona) war ein italienischer Geigenbaumeister …   Deutsch Wikipedia

  • Antonio Stradivarius — Antonio Stradivari Antonio Stradivari Antonio Stradivari examinant un violon Surnom(s) Stradivarius Naissa …   Wikipédia en Français

  • Stradivari — Antonio Stradivari Antonio Stradivari Antonio Stradivari examinant un violon Surnom(s) Stradivarius Naissa …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”