Antonio Colantonio

Colantonio

Saint François d'Assise remettant la règle à ses disciples
Saint Jérôme retirant l'épine de la patte du lion, dans son cabinet de travail

Colantonio (Naples, ~ 1420 - ??), né Niccolò Antonio, est un peintre italien de la première Renaissance, actif entre 1440 et 1470 environ, qui a été le maître d'Antonello de Messine.

Sommaire

Biographie

Il a été actif à Naples sous le règne d'Alphonse d'Aragon et a été influencé par la peinture flamande et provençale découverte pendant sa formation à la cour de René d'Anjou entre 1438 et 1442.

Une source importante pour la connaissance d'Antonio Colantonio est la lettre adressée par le Napolitain Pietro Summonte au gentilhomme vénitien Marcantonio Michiel, dans laquelle il dresse un tableau de la situation de l’art à Naples. Pour Pietro Summonte, il n'y eut aucun peintre important à Naples depuis le départ de Giotto[1]jusqu'à l'émergence de Colantonio, « un homme si habile dans son art, que s'il n'y avait eu sa mort prématurée, il aurait réalisé de grandes choses. »

Pietro Summonte affirme que le jeune Colantonio, apprit son métier en copiant des tableaux flamands, particulièrement prisés à Naples. Il aurait en particulier copié un Saint Georges, avec tant de perfection que l’on n’aurait pas reconnu qu’il s’agissait d’une copie, « s’il n’avait volontairement peint un noisetier à la place d’un chêne. » 

Son Saint Jérôme dans son cabinet de travail (San Gerolamo nello studio) et son Saint François remettant la règle à ses disciples (San Francesco che dà la regola), tous deux au Musée Capodimonte de Naples faisaient partie d'un retable, aujourd'hui dispersé, commandé pour l'église franciscaine de San Lorenzo de Naples.

Le Saint Jérôme dans son cabinet de travail a été rapproché de l'œuvre de Barthélemy d'Eyck, en particulier « dans le motif des livres et des étagères[2]. » Le Saint François remettant la règle à ses disciples montre l’influence du milieu espagnol de la cour de Naples sur Colantonio, notamment « dans les pavements, où l'on reconnaît les typiques azulejos semblables à ceux (...) commandés pour la résidence royale de Castel Nuevo [2]. », mais aussi une convergence, dans la composition, avec Jean Fouquet.

Il reçut d'Isabelle de Chiaramonte, épouse de Ferdinand Ier de Naples, la commande du polyptyque de saint Vincent Ferrier (polittico di San Vincenzo Ferrer), pour l'église San Pietro Martire de Naples, « vraisemblablement comme ex-voto » après la défaite des barons rebelles ligués contre son mari[3].

Œuvres

  • Saint Jérôme retirant l'épine de la patte du lion, dans son cabinet de travail (1445) huile sur bois de 125 cm x 151 cm, et Saint François d'Assise remettant la règle à ses disciples, parties d'un retable dispersé, Musée Capodimonte de Naples.

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. en 1334.
  2. a  et b , Gioacchino Barbera, Antonello de Messine, Gallimard, 1998.
  3. André Chastel

Sources

  • (it) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Antonio Colantonio ».

Bibliographie

  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
  • Portail des arts Portail des arts
  • Portail de la Renaissance Portail de la Renaissance
Ce document provient de « Colantonio ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antonio Colantonio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Niccolò Antonio Colantonio — Colantonio (born Niccolò Antonio, c. 1420) was an Italian painter, known mainly for having been trainer to Antonello da Messina. Details of his life are obscure. Colantonio s style was profoundly shaped by Flemish influence. Colantonio flourished …   Wikipedia

  • Colantonio — Crucifixión, Museo Thyssen Bornemisza. San Jerónimo en s …   Wikipedia Español

  • Colantonio — Saint François d Assise remettant la règle à ses disciples Saint Jérôme retir …   Wikipédia en Français

  • Colantonio del Fiore — was an Italian painter of the early Renaissance period, active mainly in 15th century Naples. He was the pupil of the painter Francesco Simone. In Naples, he painted the St. Jerome now in the Museo di Capodimonte , painted in tempera. Some… …   Wikipedia

  • Antonio Solario — Antonio Solario, also known as Lo Zingaro ( The Gypsy ) (c. 1465 ndash; 1530), was an Italian Romani painter of the Neapolitan school.His father is said to have been a traveling smith. To all appearance Antonio was born at Civita in the Abruzzi,… …   Wikipedia

  • Colantonio del Fiore — (né en 1354 à Naples et mort en 1444[1] dans cette même ville) est un peintre italien de l école napolitaine de la pré renaissance actif à la fin du XIVe siècle et au début du XVe siècle. Sommaire 1 B …   Wikipédia en Français

  • Francesco Antonio Tullio — (* 1660 in Neapel; † 7. März 1737 ebd.) war ein italienischer Librettist. Über Tullios Leben, der auch unter dem Pseudonym Colantonio Feralintisco veröffentlichte, ist so gut wie nichts bekannt. Sein frühestes bekanntes Libretto ist La Cilla,… …   Deutsch Wikipedia

  • Nicola Antonio Stigliola — (Also: Colantonio Stelliola) (1546 Nola – 1623 Naples) was an Italian philosopher, printer, architect, and medical doctor. He was a friend to Tommaso Campanella and Giordano Bruno and a member of the Accademia dei Lincei. The following are works… …   Wikipedia

  • Liste de polyptyques italiens dispersés — Cette liste de polyptyques dispersés recense les ensembles polyptyques italiens les plus connus qui ont été démembrés (smembrato) et dont les éléments ont été séparés, dispersés entre plusieurs propriétaires et ensuite dans plusieurs pays.… …   Wikipédia en Français

  • Polyptyque démembré — Liste de polyptyques italiens dispersés Cette liste de polyptyques dispersés recense les ensembles polyptyques italiens les plus connus qui ont été démembrés (smembrato) et dont les éléments ont été séparés, dispersés entre plusieurs… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”