Antoninianus

Antoninianus

En haut: Héliogabale (argent 218-222), Trajan Dèce (argent 249-251), Gallien (billon 253-268 monnaie d'Asie)
En bas: Gallien (cuivre 253-268), Aurélien (argenté 270-275), copie d'origine barbare (cuivre), copie barbare (cuivre)

L' antoninianus était une pièce de monnaie en usage sous l'Empire romain, dont on pense qu'elle valait au départ deux denarii. À l'origine en argent, l'antoninianus a progressivement été dévalué et est devenu une monnaie de bronze.

Sommaire

Histoire

L'antoninianus a été introduit par l'empereur Caracalla au début de l'année 215. Il s'agissait d'une pièce en argent semblable au denier (denarius) mais d'une dimension légèrement supérieure et représentant l'empereur portant une couronne rayonnante qui signalait ainsi sa valeur double ; la même symbolique de la couronne avait déjà été utilisée dans le dupondius, qui valait deux as. Les antoniniani représentant des femmes, généralement la femme de l'empereur, les montraient le buste appuyé sur un croissant de lune[1]. Même s'il valait le double d'un denier, l'antoninianus ne pesa jamais plus plus d'une fois et demie son poids. Le denier continua à être frappé en concurrence avec l'antoninianus mais, au milieu du IIIe siècle, ce denier fut rapidement dévalué pour faire face aux dépenses des guerres permanentes de cette période.

Après le règne de Gordien III, l'antoninianus supplanta le denier mais, comme les conditions économiques et politiques devenaient plus difficiles, cette monnaie fut à son tour dévaluée : à l'argent, on ajouta du cuivre et de l'étain, obtenant ainsi un alliage connu sous le nom de billon, d'apparence semblable à l'argent. Au milieu du règne de Gallien furent mises en œuvre de nouvelles méthodes de fabrication, destinées à renforcer la ressemblance avec l'argent. La pièce contint alors de 5 à 10 % d'argent, l'ensemble étant traité avec des acides, de manière à maintenir le cuivre à l'intérieur de la pièce et à faire remonter l'argent à la surface. Seule l'usure permettait de découvrir la base de cuivre dissimulée sous la pellicule d'argent. Souvent, les numismates appellent cet antoninianus l'antoninianus argenté.

Malgré tout, ces méthodes furent insuffisantes pour sauver longtemps les apparences. L'empereur Aurélien fut ainsi amené à réformer l'antoninianus et à fixer l'alliage à une proportion de vingt parts de cuivre pour une part d'argent. Cette proportion fut indiquée sur les pièces, avec les chiffres romains XX I en Occident et les chiffres grecs K A dans les parties orientales de l'Empire. Ces pièces sont appelées aureliani par quelques numismates. L'antininianus argenté fut néanmoins frappé jusqu'à la réforme monétaire de Dioclétien, à la fin du IIIe siècle.

Pendant tout le IIIe siècle et au IVe siècle, l'antoninianus fut copié par des ateliers locaux. Ces copies sont communément désignées sous le nom de radiati barbari, même si, pour la plupart, les fausses pièces étaient fabriquées à l'intérieur même de l'Empire. Ces pièces se caractérisent par leur dessin schématique. Les plus imitées furent celles de l'empereur gaulois Tetricus.

Le terme antoninianus est une appellation moderne, fondée sur le nom officiel de l'empereur Caracalla, Marcus Aurelius Antoninianus, qui est à l'origine de sa création. Le nom antique de la pièce nous est inconnu.

Notes et références

  1. (en) The Antoninianus sur http://www.24carat.co.uk. Consulté le 28 octobre 2008

Voir aussi

Commons-logo.svg

Articles connexes

  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
  • Portail de la numismatique Portail de la numismatique
Ce document provient de « Antoninianus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoninianus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoninianus — The antoninianus was a coin used during the Roman Empire thought to have been valued at 2 denarii. It was initially silver, but was slowly debased to bronze. The coin was introduced by Caracalla in early 215 and was a silver coin similar to the… …   Wikipedia

  • antoninianus — /an teuh nin ee ay neuhs/, n., pl. antoniniani / nuy/. a Roman coin of the 3rd century A.D., originally of silver but later debased. [ < L Antoninianus pertaining to ANTONINUS, equiv. to Antonin(us) + ianus IAN] * * * …   Universalium

  • Antoninianus — 7 Antoninianii Reihe 1: Elagabal (Silber 218–222 n. Chr.), Decius (Silber 249–251 n. Chr.), Gallienus (Billon 253 268 n. Chr.); Reihe 2: Gallienus ( …   Deutsch Wikipedia

  • antoninianus — noun A silver coin used during the Roman Empire, equal to two denarii …   Wiktionary

  • antoninianus — an·to·nin·i·a·nus …   English syllables

  • antoninianus — …   Useful english dictionary

  • ANTONINIANUS Mensis — apud Capitolin. est in Antonino Pio, c. 10. Menses septembrem atque Octobrem Antoninianum atque Faustinianum appellandos decrevit Senatus, sed id Antoninus respuit. Ubi Salmas. vult legi Antoninum et Faustinum, sicut Iulius a Iulio, Augustus ab… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Mariniana — Antoninianus of Mariniana Egnatia Mariniana probably was the wife of Roman Emperor Valerian and mother of Emperor Gallienus and Valerianus Minor. Several coins bearing the legend DIVAE MARINIANAE date back to the beginning of the reign of… …   Wikipedia

  • Magnia Urbica — Antoninianus of Magnia Urbica. Magnia Urbica, wife of emperor Carus. She was granted the honorifics Augusta, and Mater castrorum, senatus ac patriae, Mother of the barracks (armies), Senate and Fatherland . External links …   Wikipedia

  • Legio IV Flauia Felix — Antoninianus datant de Carausius. Au verso de la pièce de monnaie on peut voir le lion, symbole de la légion avec la légende LEG IIII FL La Legio IV Flauia Felix ( Flauia sereine ) était une légion romaine constituée par l empereur romain… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”