Anton von Webern

Anton Webern

Anton Webern
Anton Webern à Stettin, octobre 1912.
Anton Webern à Stettin, octobre 1912.

Nom de naissance Anton Friedrich Wilhelm von Webern
Naissance 3 décembre 1883
Vienne, Autriche Autriche
Décès 15 septembre 1945
Mittersill, Autriche Autriche
Activité principale compositeur
Anton Webern

Anton Webern (* 3 décembre 1883 à Vienne; † 15 septembre 1945 à Mittersill) est un compositeur et chef d'orchestre autrichien. Un des premiers élèves d’Arnold Schönberg, il appartient au premier cercle de la seconde école de Vienne.

Son nom complet est Anton Friedrich Wilhelm von Webern, mais il abandonne la particule von en 1918.

Sommaire

Biographie

Né dans une famille bourgeoise de Vienne, Anton Webern étudie la musicologie avec Guido Adler au conservatoire de Vienne puis en 1904, avec Arnold Schönberg qui eut une grande influence sur sa musique. En 1906, il est nommé docteur en musicologie au conservatoire de Vienne. En 1920, il quitte peu à peu la vie publique et en 1926, il fait connaissance à Vienne de la poétesse Hildegard Jone (1891-1963)[1]. Anton Webern a dès lors conçu l'ensemble de sa production vocale sur des textes de Jone.

En 1945, il est tué par une sentinelle américaine ivre (Raymond Norwood Bell Cf. Gert Jonke : La mort d'Anton Webern, Verdier, 2000) dans son village d’origine près de Salzburg alors qu'il sortait fumer un cigare sur la terrasse après le couvre-feu.

Sa musique

Au début du XXe siècle il délaisse la tonalité. Vers 1920 — presque en même temps que Schönberg — Webern remplace la libre atonalité par la technique plus stricte du dodécaphonisme. À partir de ce moment, la musique de Webern se concentre vers une organisation totale des sons non seulement d'après leurs hauteurs mais également d'après leurs durées. Alors que Schönberg et Alban Berg s’essaient à la grande forme, l'art de Webern s’accomplit dans la petite forme hautement concentrée.

Soucieux de la sonorité de chaque instrument et de la combinaison de leurs timbres (cf. les Cinq pièces pour orchestre op. 10), il met en place dans ses œuvres la Klangfarbenmelodie.

Catalogue des œuvres

Ce catalogue ne comprend que les œuvres numérotées.

  • Passacaille, pour orchestre, op. 1 (1908)
  • Entflieht auf Leichten Kähnen, pour chœur a cappella sur un texte de Stefan George, op. 2 (1908)
  • Cinq lieder sur Der Siebente Ring, pour voix et piano, op. 3 (1907-08)
  • Cinq lieder de Stefan George, pour voix et piano, op. 4 (1908-09)
  • Cinq mouvements pour quatuor à cordes, op. 5 (1909)
  • Six pièces pour grand orchestre, op. 6 (1909-10, révisé en 1928)
  • Quatre pièces pour violon et piano, op. 7 (1910)
  • Deux lieder, sur des textes de Rainer Maria Rilke, pour voix et piano, op. 8 (1910)
  • Six Bagatelles pour quatuor à cordes, op. 9 (1913)
  • Cinq pièces pour orchestre, op. 10 (1911-13)
  • Trois petites pièces pour violoncelle et piano, op. 11, (1914)
  • Quatre lieder, pour voix et piano, opus 12 (1915-17)
  • Quatre lieder, pour voix et piano, opus 13 (1914-18)
  • Six lieder pour voix, clarinette, clarinette basse, violon et violoncelle, op. 14 (1917-21)
  • Cinq chants sacrés, pour voix et petit ensemble, op. 15 (1917-22)
  • Cinq canons sur des textes latins, pour soprano, clarinette et clarinette basse, op. 16 (1923-24)
  • Trois mélodies populaires sacrées, pour voix, violon, clarinette et clarinette basse, op. 17 (1924)
  • Trois lieder, pour voix, clarinette en mi♭ et guitare, op. 18 (1925)
  • Deux lieder, pour chœur mixte, célesta, guitare, violon, clarinette et clarinette basse, op. 19 (1926)
  • Trio à cordes, op. 20 (1927)
  • Symphonie, op. 21 (1928)
  • Quatuor pour violon, clarinette, saxophone ténor et piano, op. 22 (1930)
  • Trois lieder sur Viae inviae de Hildegard Jone, pour voix et piano, op. 23 (1934)
  • Concerto pour flûte, hautbois, clarinette, cor, trompette, violon, alto et piano, op. 24 (1934)
  • Trois lieder pour voix et piano, op. 25 (1934-35)
  • Das Augenlicht, pour chœur mixte et orchestre, op. 26 (1935)
  • Variations pour piano, op. 27 (1936)
  • Quatuor à cordes, op. 28 (1937-38) - dont la série est basée sur le motif BACH
  • Cantate nº 1, pour soprano, chœur mixte et orchestre, op. 29 (1938-39)
  • Variations, pour orchestre, op. 30 (1940)
  • Cantate nº 2, pour soprano, basse, chœur et orchestre, op. 31 (1941-43)

Références

  1. * La Musique Classique, Éditions Mondo, 2005, 512 p. (ISBN 2832008232) 

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de l’Autriche Portail de l’Autriche
Ce document provient de « Anton Webern ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anton von Webern de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anton von Webern — Anton Webern Anton Webern (* 3. Dezember 1883 in Wien; † 15. September 1945 in Mittersill, Salzburg, Österreich; vollständiger Name: Anton Friedrich Wilhelm von Webern, (das „von“ musste er 1919 aufgrund des Adelsaufhebungsgesetzes vom 3. April… …   Deutsch Wikipedia

  • Anton Von Webern — Arte La música es la ley natural relatada para el sentido del oído …   Diccionario de citas

  • Anton von Webern — (1883 1945) Austrian composer and conductor, student of Schoenberg who adopted the 12 tone style in his compositions …   English contemporary dictionary

  • Anton Friedrich Wilhelm von Webern — Anton Webern Anton Webern (* 3. Dezember 1883 in Wien; † 15. September 1945 in Mittersill, Salzburg, Österreich; vollständiger Name: Anton Friedrich Wilhelm von Webern, (das „von“ musste er 1919 aufgrund des Adelsaufhebungsgesetzes vom 3. April… …   Deutsch Wikipedia

  • Webern, Anton von — ► (1883 1945) Compositor atonalista austríaco. Llevó hasta las últimas consecuencias el sistema dodecafónico de Schönberg, convirtiéndose en mentor de las nuevas tendencias filoserialistas. Entre sus obras destacan Passacaglia (1908), 6 piezas… …   Enciclopedia Universal

  • Anton Friedrich Wilhelm Webern — Anton Webern Anton Webern (* 3. Dezember 1883 in Wien; † 15. September 1945 in Mittersill, Salzburg, Österreich; vollständiger Name: Anton Friedrich Wilhelm von Webern, (das „von“ musste er 1919 aufgrund des Adelsaufhebungsgesetzes vom 3. April… …   Deutsch Wikipedia

  • Anton Webern — (* 3. Dezember 1883 in Wien; † 15. September 1945 in Mittersill, Salzburg, Österreich; vollständiger Name: Anton Friedrich Wilhelm von Webern; das „von“ musste er 1919 aufgrund des Adelsaufhebungsgesetzes vom 3. April 1919 ablegen) war ein… …   Deutsch Wikipedia

  • Anton Webern — Anton Friedrich Wilhelm von Webern Nacimiento …   Wikipedia Español

  • WEBERN (A. von) — Webern s’est efforcé de résoudre les paradoxes d’une liaison organique entre les formes contrapuntiques les plus strictes et les formes sérielles fondamentales. Poursuivant l’enseignement de Schönberg, il met en tension les structures musicales… …   Encyclopédie Universelle

  • Webern, Anton — ▪ Austrian composer Introduction in full  Anton Friedrich Wilhelm von Webern  born Dec. 3, 1883, Vienna, Austria died Sept. 15, 1945, Mittersill, near Salzburg       Austrian composer of the 12 tone Viennese school. He is known especially for his …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”