Antoine Rossignol

Rossignol (cryptologues)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rossignol (homonymie).

Rossignol est une famille française de cryptographes et cryptanalystes, incluant:

  • Antoine Rossignol (1600 - 1682)
  • Bonaventure Charles Rossignol
  • Antoine-Bonaventure Rossignol

Depuis le début du XVIIIe siècle, le mot rossignol est devenu commun pour exprimer l'idée d'une clé ou d'un jeu de clés « passe-partout » pour ouvrir tout ce qui est verrouillé : non pas à cause de l'oiseau, mais bien parce que Antoine Rossignol est devenu l'un des meilleurs experts en code et chiffrement, autant pour élaborer que pour décrypter des communications sécurisées. Son fils et son petit-fils ont continué la tradition en servant à leur tour la couronne de France.

Histoire

Antoine Rossignol est né à Albi en 1600 et mort en 1682.

En 1626, Henri II de Bourbon, prince de Condé mena un siège contre la ville huguenote Réalmont. Les assiégeants interceptèrent une lettre chiffrée. Rossignol, alors mathématicien de 26 ans, qui avait la réputation de s'intéresser à ces choses, parvint rapidement à décrypter le code huguenot. Il révéla ainsi les difficultés rencontrées par les assiégés pour ravitailler en munitions, à travers les lignes de siège, une ville dont les stocks s'étaient épuisés. Le jour suivant, les assiégeants présentèrent le texte en clair au commandant de Réalmont, ainsi qu'une demande de reddition : les huguenots capitulèrent.

Cet événement attira l'attention du Premier ministre, le cardinal Richelieu, qui trouvait le chiffrement d'une extrême utilité dans ses activités diplomatiques et d'espionnage. Rossignol réitéra sa performance de déchiffrement d'un message huguenot au siège de La Rochelle en 1628.

Rossignol améliora le système de chiffrement par substitution (nomenclateur) utilisé à la cour de France pour ses propres dépêches. Le nomenclateur était un système hybride entre code et chiffrement, dit « système à répertoires ». Des mots particulièrement importants entraient dans le code plutôt que de les énoncer, pendant que la majorité du message était chiffré simplement. Cette méthode de substitution, basée sur une table de chiffrement (ou dictionnaire chiffré) mettait en correspondance des mots entiers et particulièrement importants (noms de personnalités, de lieux…) avec leur équivalent codé. Avant, pour simplifier, l'ordre alphabétique des mots en clair correspondait de près à l'ordre de leurs correspondants codés; ainsi les mots codés pour « Artois », « Bavière », « Canon » et « Château » apparaîtraient dans ce même ordre. Rossignol insista pour changer cela et établir une correspondance désordonnée nécessitant l'utilisation de deux index, l'un pour aller du texte clair au code, l'autre pour l'inverse.

L'abbé de Boisrobert a écrit un poème à la gloire de Rossignol, Epistres en Vers.

Pendant le règne de Louis XIV, Antoine Rossignol et son fils, Bonaventure, ont travaillé aussi bien à leur domaine de Juvisy près de Paris que dans une chambre attenante au bureau du Roi, à Versailles. Pour lui, ils conçurent le « Grand Chiffre ». Ils le connaissaient si bien qu'ils n'hésitèrent pas à coder les lettres, les notes de service et les archives. Ils lancèrent en France le Cabinet Noir (fondé sous le ministère de Louvois) qui devint si éminent que son nom traduit en anglais par black chamber devint le terme international pour tout service du chiffre.

Antoine Rossignol mourut en décembre 1682, âgé de quatre-vingt deux ans selon le Mercure. Sa pension de douze mille livres passa alors à son fils. Antoine Rossignol avait le titre de « conseiller du Roi ». Bonaventure et Antoine-Bonaventure Rossignol obtinrent tous deux le poste de « président de la Cour des comptes ».

Quand Antoine-Bonaventure Rossignol (le petit-fils) mourut, le « Grand Chiffre » tomba en désuétude. Sans clé, ni même les bases du concept, il faudra trois années de travail à Étienne Bazeries vers la fin du XIXe siècle pour en venir à bout. Pendant ce temps, les historiens ne purent lire les archives diplomatiques françaises de l'époque.

Références

  • Charles Perrault, Les Hommes illustres, Antoine Dezaillier, 1697.
  • Edmond Lerville, Les Cahiers secrets de la cryptographie, Ed. du Rocher, 1972.
  • Eugène Vaillé, Le Cabinet noir, Presses universitaires de France, 1950.
  • Émile Magne, Le Plaisant Abbé de Boisrobert, Mercure de France, 1909.
  • Portail de la cryptologie Portail de la cryptologie
  • Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715) Portail de la France du Grand Siècle (1598-1715)
Ce document provient de « Rossignol (cryptologues) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Rossignol de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Jean Antoine Rossignol — Pour les articles homonymes, voir Rossignol (homonymie). Jean Antoine Rossignol Naissance 7 …   Wikipédia en Français

  • Jean Antoine Rossignol — (* 7. November 1759 in Paris; † 28. April 1802 auf der Komoreninsel Anjouan) war ein General während der Französischen Revolution. Leben Jean Antoine Rossignol wurde als jüngstes von fün …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Antoine Rossignol — Infobox Military Person name=Jean Antoine Rossignol caption= born=7 November 1759 died=27 April 1802 placeofbirth=Paris placeofdeath=Anjouan placeofburial= placeofburial label= nickname= allegiance=Kingdom of France, First French Republic, First… …   Wikipedia

  • Rossignol (Familienname) — Rossignol bzw. Rosignol ist ein Familienname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Varianten 3 Bekannte Namensträger 4 Siehe auch …   Deutsch Wikipedia

  • Rossignol (cryptologues) — Pour les articles homonymes, voir Rossignol (homonymie). Antoine Rossignol. Rossignol est une famille française de cryptographes et cryptanaly …   Wikipédia en Français

  • Rossignol (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. rossignol, est le nom porté par plusieurs espèces d oiseaux de la famille des Muscicapidae Sommaire 1 Patronyme …   Wikipédia en Français

  • Rossignol (outil) — Un jeu de rossignols pour serrure à gorge. Un rossignol est un instrument pour crocheter les serrures. Il prend parfois la forme d un jeu de clefs particulières. Son nom provient d Antoine Rossignol, cryptologue du XVIIe siècle [1] …   Wikipédia en Français

  • Rossignol, Jean-Antoine — (1759 1802)    general    Born in Anjouan, Jean Antoine Rossignol joined the revolution of 1789 early on and, in 1793, was made a general in the revolutionary armies. He took part in the fighting against the Vendean counterrevolutionaries and… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • rossignol — [ rɔsiɲɔl ] n. m. • 1165; a. provenç. rossinhol, du lat. pop. °lusciniolus, class. lusciniola, dimin. de luscinia, r par dissimilation du l initial 1 ♦ Oiseau passereau (turdidés), de petite taille, au chant varié et très harmonieux. Le chant du… …   Encyclopédie Universelle

  • Antoine De Toulongeon — Naissance 1385 Bourgogne Mort au combat (à 47 ans) 29 septembre 1432 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”