Antoine Marie Philippe Asinari de Saint-Marsan

Antoine Marie Philippe Asinari de Saint-Marsan, marquis puis comte de l'Empire, né le 10 décembre 1761 à Turin, mort le 19 juillet 1828 à Asti, est un administrateur et homme politique italien, sous la révolution française et le Premier Empire.

Biographie

Il nait à Turin le 10 décembre 1761 dans une ancienne famille, originaire du Languedoc. Son père est gouverneur de la capitale du Piémont.

Après avoir reçu son éducation de son aïeul qui avait lui-même occupé de hauts emplois tant à l'armée qu'à la cour, il est envoyé à l'université de Pise. Il y obtient le grand prix d'éloquence latine.

Il revient à Turin et entre au bureau des affaires étrangères, où il obtient un avancement rapide. Envoyé à Vienne au commencement de la guerre entre la France et la Sardaigne, pour concerter avec l'empereur le plan de la campagne, il n'a point à se louer du ministère autrichien et fait tendre alors ses efforts à un arrangement avec les français. Bonaparte apprécie alors ce négociateur piémontais et lui promet de refuser sa protection au parti révolutionnaire et d'engager le Directoire à conclure un traité d'alliance avec le roi de Sardaigne. Mais le Directoire rejette cette combinaison.

Nommé à cette époque ministre de la guerre et de la marine à Turin, Saint-Marsan doit signer le 28 juin 1798 la convention par laquelle la ville et la citadelle de Turin sont rendues aux troupes commandées par le général Brune. En 1809, après la réunion du Piémont à la France, Saint-Marsan est nommé par Napoléon, qui se souvient de lui, ministre plénipotentiaire à Berlin. Il reçoit le titre d'ambassadeur en 1813.

Le 5 avril 1813, il entre au Sénat conservateur. Il use de toute son influence pour tenter de retenir le roi de Prusse dans l'alliance française, mais les évènements se précipitent et le roi se joint à la Sixième Coalition.

Après l'entrée des alliés en France, Saint-Marsan est chargé par eux de présider le gouvernement provisoire établi à Turin en attendant l'arrivée du roi de Sardaigne. Celui-ci le nomme ministre de la guerre, et l'envoie au Congrès de Vienne, où il fait déterminer les frontières du Piémont et incorporer l'État de Gênes au royaume de Sardaigne. De retour à Turin, il reçoit le portefeuille des affaires étrangères, qu'il quitte en 1817 pour reprendre à nouveau celui de la guerre mais qu'il reprend finalement l'année suivante avec la présidence du conseil.

En 1820, il est envoyé au Congrès de Laybach et à son retour en 1821, il trouve le Piémont en pleine révolution. Victor-Emmanuel ayant abdiqué en faveur de son frère, Saint-Marsan donne sa démission et se retire dans une de ses propriétés près d'Asti. Il y meurt à 66 ans le 19 juillet 1828.

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Marie Philippe Asinari de Saint-Marsan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Congres de Vienne — Congrès de Vienne Le congrès de Vienne (voir carte de l Europe de Vienne) Le congrès de Vienne est une conférence des représentants diplomatiques des grandes puissances européennes qui eut lieu à Vienne du 1er  …   Wikipédia en Français

  • Congrès De Vienne — Le congrès de Vienne (voir carte de l Europe de Vienne) Le congrès de Vienne est une conférence des représentants diplomatiques des grandes puissances européennes qui eut lieu à Vienne du 1er  …   Wikipédia en Français

  • Congrès de Vienne — 48°12′30″N 16°22′23″E / 48.20833, 16.37306 …   Wikipédia en Français

  • Congrès de vienne — Le congrès de Vienne (voir carte de l Europe de Vienne) Le congrès de Vienne est une conférence des représentants diplomatiques des grandes puissances européennes qui eut lieu à Vienne du 1er  …   Wikipédia en Français

  • Traité de Vienne (1815) — Congrès de Vienne Le congrès de Vienne (voir carte de l Europe de Vienne) Le congrès de Vienne est une conférence des représentants diplomatiques des grandes puissances européennes qui eut lieu à Vienne du 1er  …   Wikipédia en Français

  • Congres de Laybach — Congrès de Laybach Le Congrès de Laybach fut une conférence de souverains alliés ou de leurs représentants. Il se tint à Ljubljana, Autriche (maintenant Slovénie) du 26 janvier au 12 mai 1821. Avant la dissolution du congrès de Troppau, il avait… …   Wikipédia en Français

  • Congrès De Laybach — Le Congrès de Laybach fut une conférence de souverains alliés ou de leurs représentants. Il se tint à Ljubljana, Autriche (maintenant Slovénie) du 26 janvier au 12 mai 1821. Avant la dissolution du congrès de Troppau, il avait été décidé de l… …   Wikipédia en Français

  • Congrès de Laibach — Congrès de Laybach Le Congrès de Laybach fut une conférence de souverains alliés ou de leurs représentants. Il se tint à Ljubljana, Autriche (maintenant Slovénie) du 26 janvier au 12 mai 1821. Avant la dissolution du congrès de Troppau, il avait… …   Wikipédia en Français

  • Congrès de Laybach — Le Congrès de Laybach (auj. Ljubljana, en Slovénie), qui se tint du 26 janvier au 12 mai 1821, faisait suite au congrès de Troppau réunissant les vainqueurs de la France napoléonienne. Ce congrès, qui eut pour conséquence le soulèvement,… …   Wikipédia en Français

  • Congrès de laybach — Le Congrès de Laybach fut une conférence de souverains alliés ou de leurs représentants. Il se tint à Ljubljana, Autriche (maintenant Slovénie) du 26 janvier au 12 mai 1821. Avant la dissolution du congrès de Troppau, il avait été décidé de l… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”