Antoine Louis
Antoine Louis
Antoine Louis.jpg
Naissance 13 février 1723
Metz
Décès 20 mai 1792
Paris

Antoine Louis, né le 13 février 1723 à Metz et mort le 20 mai 1792 à Paris, est un médecin français.

Biographie

Fils d'un chirurgien militaire, Antoine Louis est baptisé en la paroisse Saint-Victor, son parrain est Antoine Boyer un maître chirurgien. Il devient docteur en droit et docteur en médecine des facultés de Paris.

Il embrasse la carrière de son père qui est son premier maître. À l’âge de 21 ans, il a déjà fait plusieurs campagnes en qualité d’aide, puis de chirurgien major de Régiment.

Sa thèse De vulneribus Capitis date de 1749, mais on ne sait pas s’il la passe à l’université de Halle ou à Paris. La Peyronie l’appelle. Nommé gagnant maîtrise par concours, il ne s’entend pas avec les frères de la Charité et retourne à l’armée du Haut-Rhin, puis revient à Paris.

Il y est professeur de physiologie, chirurgien de La Salpêtrière (où il voulut être enterré), deux fois prévôt des chirurgiens et deux fois couronné par l’académie, dont il est membre associé à 23 ans (1746). Il a publié une réformation de la subordination des chirurgiens aux médecins (1748), un cours de chirurgie pratique sur les plaies par armes à feu (1746), pris une part prépondérante à la rédaction des 3e, 4e et 5e volumes des mémoires de l’Académie royale des sciences, après avoir aidé Morand à préparer le 2°. On le dit parfait académicien, théoricien, opérateur de second ordre, mais le jugement est à réviser : J.L. Faure assure que son manuel opératoire de la hernie étranglée situe son génie. Une lettre de Voltaire, exhumée en 1952, le montre assez hardi pour sectionner deux nerfs dans un syndrome douloureux de la face, sur le conseil de Tronchin, et obtenir la guérison du malade.

Maître, il a réussi en 1785, à assurer le choix de Desault comme chirurgien de l’Hôtel-Dieu ; il a eu pour élèves entre autres, Larrey, Percy, François-Emmanuel Fodéré, qui publia, sur ses instances, son traité de médecine légale. Dans Jacques le fataliste, Diderot le loue comme chirurgien d’armée ; il a, de plus, été, pour lui, l’un des précieux rédacteurs de l'Encyclopédie : anatomiste, il a décrit le bassin, les artères carotides, le cristallin, l’étrier, les parotides, les muscles obturateurs ; accoucheur, il a étudié la césarienne et le forceps ; pathologiste, donné une description du lupus du nez ; thérapeute, réduit les indications de la saignée et stigmatise ses méfaits ; cultive l’histoire de la chirurgie qui est, selon lui : « L’objet le plus capable de captiver l’application d’une âme élevée ». On lui doit la traduction française du De Morbis Venereis de J. Astruc ; et, par ses expériences sur des moutons, la machine préconisée par le Dr Guillotin, qu’il modifia, faillit s’appeler la Louison. L’Académie de médecine conserve son buste attribué à Houdon.

Il fut inspecteur général des hôpitaux militaires du Royaume, secrétaire perpétuel de l’Académie de médecine.

Son rôle de médecin légiste fut crucial dans l’affaire Calas.

Références

  • Grand Larousse encyclopédique.
  • Metz, documents généalogiques, 1561-1792, Poirier.
  • Documents généalogiques du Pays Messin et de la Lorraine de Langue Allemande, 1630-1830, Henri Tribout, 1935.
  • Calas innocent : les preuves par la science, Michel Porret, L’Histoire 323 (septembre 2007) 69-73.

Bibliographie

  • Biographies médicales et scientifiques : XVIIIe siècle (Jean Astruc, Antoine Louis, Pierre Desault, Xavier Bichat), éditions Roger Dacosta, 1972



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Louis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine Louis — (February 13, 1723 May 20, 1792) was a French surgeon and physiologist who was born in Metz. He was associated with Parisian hospitals for much of his career, including the Salpêtrière and Hôpital de la Charité.Originally trained as a military… …   Wikipedia

  • Antoine Louis — (* 13. Februar 1723 in Metz; † 20. Mai 1792 in Paris) war ein französischer Mediziner. Leben Louis wurde von seinem Vater, der Arzt am Militärhospital war, in der Medizin ausgebildet. Er ging dann nach Paris, wo er am Nervenkrankenhaus …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Louis François de Bésiade — Naissance 8 janvier 1759 Paris Décès 4 juin 1811 (à 52 ans)  Madère ( …   Wikipédia en Français

  • Antoine Louis John Ruchonnet — Mandats 26e conseiller fédéral 1881 – …   Wikipédia en Français

  • Antoine Louis Rouillé — Naissance 7 juin 1689 à Paris Décès …   Wikipédia en Français

  • Antoine louis Polier — (baptisé le 28 février 1741 à Lausanne, Suisse assassiné le 9 février 1795) était un ingénieur et orientaliste suisse. Biographie Antoine Louis Polier était le plus jeune fils de Jacques Henri Polier et de son épouse Jeanne Francoise Moreau de… …   Wikipédia en Français

  • Antoine Louis Du Houx De Vioménil — Antoine Louis du Houx de Vioménil, parent des précédents, naquit en 1748, et suivit les traces de ses cousins (Antoine Charles du Houx de Vioménil, Charles du Houx de Vioménil) dans la carrière des armes. Comme eux, il servit dans les volontaires …   Wikipédia en Français

  • Antoine Louis François Sergent dit Sergent-Marceau — Antoine Louis François Sergent, dit Sergent Marceau né à Chartres, le 9 octobre 1751 et mort à Nice, le 24 juillet 1847, est un peintre, graveur et aquatintiste du XVIIIe siècle. Personnalité politique de la Révolution… …   Wikipédia en Français

  • Antoine Louis Popon baron de Maucune — Antoine Louis Popon Antoine Louis Popon Origine  France Hommage nom gravé sous l …   Wikipédia en Français

  • Antoine Louis Popon de Mancune — Antoine Louis Popon Antoine Louis Popon Origine  France Hommage nom gravé sous l …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”