Antoine Joseph Bertrand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bertrand.
Antoine Joseph Bertrand
P vip.svg
Naissance 15 février 1767
Vireux (Ardennes)
Décès 18 mai 1835 (à 68 ans)
Bertrange (Moselle)
Origine Drapeau de France France
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Drapeau français Royaume des Français
Drapeau français République française
Drapeau de l'Empire français Empire français
Drapeau français Empire français (Cent-Jours)
Arme Artillerie puis Infanterie
Grade Général de brigade
Années de service 1784 - 1815
Conflits Guerres révolutionnaires
Guerres napoléoniennes
Distinctions Légion d'honneur
(Commandant)
Baron de l'Empire
Autres fonctions Conseiller municipal de Bertrange (Moselle))
Conseiller général de la Moselle

Antoine Joseph Bertrand (15 février 1767 - Vireux (Ardennes) ✝ 18 mai 1835 - Bertrange (Moselle)), est un général de brigade français du XIXe siècle.

Sommaire

Biographie

Soldat le 14 juin 1784 au régiment de Grenoble-artillerie, devenu 3e régiment d’artillerie en 1791, il quitta ce corps par congé acheté le 21 février 1791.

Sous-lieutenant au 1er bataillon de volontaires des Ardennes le 14 août de la même année, il partit pour l'armée de la Moselle en 1792, et passa capitaine dans le même bataillon le 11 février 1793. Désigné par le général Moreaux le 14 mai suivant pour remplir près de lui les fonctions d'aide de camp, il continua de servir à l'armée de la Moselle, et y fut nommé adjudant-général provisoire le 23 prairial an II. Confirmé dans ce grade le 25 prairial an III, puis envoyé à l'armée du Rhin en l'an IV, il tomba au pouvoir de l'ennemi lors de la reddition de Mannheim et fut libéré peu de temps après.

Employé dans la 4e division militaire le 15 brumaire  an V, et réformé le 25 pluviôse suivant, il fut rappelé à l'activité le 17 pluviôse an VII, avec ordre de se rendre à l'armée de Mayence. Il entra dans la gendarmerie le 7 germinal an VIII avec le grade de chef du 49e escadron, et resta dans cette position à l'armée du Danube jusqu'au 1er vendémiaire an X, époque à laquelle on le mit en non-activité.

Employé comme adjudant-commandant le 4e jour complémentaire de l'an XI à l'état-major de la 15e division militaire, il devint officier de la Légion d'honneur le 25 prairial an XII. Appelé à la Grande Armée le 24 messidor an XIII en qualité d'adjudant-commandant chef d'état-major de la 1re division de dragons, il fit les campagnes de l'an XIV à 1807 en Autriche, en Prusse et en Pologne, et reçut deux coups de feu aux batailles d'Eylau et de Friedland.

Créé baron de l'Empire le 19 mars 1808, et élevé au grade de général de brigade le 28 octobre de la même année, il remplit le 24 janvier 1809 les fonctions de chef d'état-major du corps d'armée commandé par le maréchal Bessières. Cité aux différentes batailles qui illustrèrent la campagne d'Allemagne en 1809, et fait le 8 août commandant de la Légion d'honneur, il revint en France à la paix, fut appelé au commandement du département des Bouches-du-Rhin (25e division militaire), et le 5 juin 1812 à celui de l'Ems-Oriental (31e division militaire).

Le 22 juillet suivant, il partit pour la Grande Armée en Russie, et fut attaché au IIIe corps d'armée le 11 septembre suivant. Nommé commandant à Leipzig le 21 mai 1813, il suivit l'armée dans sa retraite, et prit part aux opérations de la campagne de France en 1814.

Resté en non-activité pendant la première Restauration, l'Empereur le chargea le 14 avril 1815 de l'organisation des gardes nationales de la 6e division militaire. Attaché le 10 mai suivant au corps d'observation du Jura, il fut blessé grièvement pendant la Campagne des Cent-Jours.

Admis à la retraite le 9 septembre de la même année, et retiré à Bertrange (Moselle), près de Thionville, il y remplissait les fonctions de conseiller municipal et de membre du conseil général de la Moselle, lorsque, par ordonnance du 28 mars 1831, le roi le désigna pour faire partie du cadre de réserve de l'état-major général. Il mourut à Bertrange le 18 mai 1835.

État de service

Campagnes

Faits d'armes

Blessures

Décorations

Titres

Hommage, Honneurs, Mentions,...

Autres fonctions

Pensions, rentes, etc...

Armoiries

Figure Blasonnement
Ornements extérieurs Barons de l'Empire français.svg
Blason à dessiner.svg
Armes du baron Bertrand et de l'Empire (décret du 15 août 1809, lettres patentes du 3 mai 1809 (Ebersberg))

Écartelé : au premier d'azur au chien d'arrêt d'or, soutenu du même, au deuxième des barons tirés de l'armée ; au troisième de gueules au sabre d'or et à la plume d'argent, croisés en sautoir ; au quatrième d'azur à la fourmilière d'or, semé de fourmis de sable.[1],[2],[3]

Livrées : les couleurs de l'écu.[1]

Bibliographie


Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Joseph Bertrand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine-Marie Bertrand — Pour les articles homonymes, voir Bertrand. Antoine Marie Bertrand, né à Lyon le 18 mai 1754 et mort à Paris le 9 octobre 1796, était un homme politique français qui fut maire de Lyon. Fils d un négociant et manufacturier de… …   Wikipédia en Français

  • Antoine Joseph Santerre — [style à revoir] Pour les articles homonymes, voir Santerre (homonymie). Antoine Joseph Santerre …   Wikipédia en Français

  • Bertrand — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Bertrand est un nom propre qui peut désigner : Sommaire 1 Prénom et patronyme 2 Saints …   Wikipédia en Français

  • Bertrand Barere de Vieuzac — Bertrand Barère de Vieuzac Pour les articles homonymes, voir Vieuzac. Barère de Vieuzac …   Wikipédia en Français

  • Bertrand Barère De Vieuzac — Pour les articles homonymes, voir Vieuzac. Barère de Vieuzac …   Wikipédia en Français

  • Bertrand Barère de Vieuzac — Pour les articles homonymes, voir Vieuzac. Barère de Vieuzac …   Wikipédia en Français

  • Bertrand barère de vieuzac — Pour les articles homonymes, voir Vieuzac. Barère de Vieuzac …   Wikipédia en Français

  • Antoine Augustin Cournot — (* 28. August 1801 in Gray; † 31. März 1877 in Paris) war ein französischer Mathematiker und Wirtschaftstheoretiker. Er kann zur klassischen Ökonomie gezählt werden und gilt als Mitbegründer der mathematischen Wirtschaftstheorie.… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine-Augustin Cournot — (* 28. August 1801 in Gray; † 31. März 1877 in Paris) war ein französischer Mathematiker und Wirtschaftstheoretiker. Er kann zur klassischen Ökonomie gezählt werden und gilt als Mitbegründer der mathematischen Wirtschaftstheorie.… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Nivière-Chol — Antoine Nivière Chol, né à Lyon le 14 septembre 1744 et mort à Virieu le Grand le 3 mai 1817, était un homme politique français qui fut maire de Lyon sous la Révolution. Biographie Né à Lyon le 14 septembre 1744,… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”