Antoine Jean Auguste Durosnel
Antoine Jean Auguste Durosnel
Général Antoine Jean Auguste Henri Durosnel.jpg
Naissance 9 novembre 1771
Paris
Décès 5 février 1849
Paris
Origine Drapeau de France France
Arme cavalerie
Grade général de division
Hommages nom gravé sous l'Arc de Triomphe:31 ème colonne

Antoine Jean Auguste Durosnel, né à Paris le 9 novembre 1771, est un militaire français qui fit carrière sous la Révolution et l'Empire avant de siéger à l'Assemblée Nationale.

Biographie

Fils d'un chef de bureau au ministère de la guerre, il reçut une éducation soignée qui le destinait à la carrière militaire.

D'abord aide-de-camp du général d'Harville, il passa rapidement par tous les grades avant d'être nommé, sous le Directoire (27 juillet 1799), colonel du 16e régiment de chasseurs à cheval. Il fit, en 1800, la campagne d'Allemagne, se distingua à la bataille de Moesskirch, où il enfonça et détruisit une force triple de la sienne ; à Hohenlinden, et en 1805, au combat d'Ems.

Sa conduite à Austerlitz lui mérita le grade de général de brigadele 24 décembre 1805; il s'en rendit digne de nouveau dans la bataille d'Iéna, où ses charges impétueuses dégagèrent l'Empereur un moment exposé.

En 1807, il se distingua encore au combat de Glottau (Pologne), où il défit complètement l'arrière-garde des Russes.

Commandant de la Légion d'honneur, le 11 mai 1807, puis chevalier de l'1808, et gouverneur de l'École militaire des Pages. Bientôt Napoléon Ier le choisit pour l'un de ses aides-de-camp le 30 juin 1810, et le fit commandant des gendarmes de la Garde. La même année, il suivit l'Empereur en Espagne, et s'y fit remarquer en détruisant une colonne anglaise avec 400 cavaliers de la Garde impériale.

Le 16 avril 1809, il fit la campagne d'Autriche et fut nommé général de division le 16 avril. Il combattit au passage de la Traunn, sur le pont d'Ebersberg, ainsi qu'à la bataille d'Essling, où il fut blessé et fait prisonnier, ce qui le fit passer pour mort au moment de l'armistice.

Le général Durosnel fut nommé grand officier de la Légion d'honneur en 1811 et reçut peu après l'ordre de l'Éléphant du Danemark. Il fit la campagne de Russie comme aide-major général, et c'est lui qui fut chargé de surveiller toute la cavalerie de la Grande Armée. Après la prise de Dresde en 1813, il fut nommé gouverneur de cette ville et y resta jusqu'à la capitulation.

À la première Restauration, le comte Durosnel fut fait chevalier de Saint-Louis.

Pendant les Cent-Jours, Napoléon l'ayant nommé Pair de France et commandant en second de la garde nationale de Paris, les Bourbons le laissèrent en non-activité après leur retour.

Après la révolution de Juillet 1830, la ville de Meaux l'envoya à la Chambre des députés, où il vota avec le centre. En mai 1832, il reçut la grand-croix de la Légion d'honneur et fut enfin nommé Pair de France, président du conseil général de Seine-et-Marne, aide-de-camp de Louis-Philippe Ier.

Un mal incurable, suite de la retraite de Russie, a terminé à 77 ans, en février 1849, la carrière de ce général.

Source

« Antoine Jean Auguste Durosnel », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852 [détail de l’édition]


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Jean Auguste Durosnel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine-Jean-Auguste-Henri Durosnel — Antoine Jean Auguste Durosnel Antoine Jean Auguste Durosnel Naissance 9 novembre 1771 Paris Origine …   Wikipédia en Français

  • Antoine Jean Auguste Henri Durosnel — Antoine Jean Auguste Durosnel Antoine Jean Auguste Durosnel Naissance 9 novembre 1771 Paris Origine …   Wikipédia en Français

  • Jean Auguste Durosnel — Antoine Jean Auguste Durosnel Antoine Jean Auguste Durosnel Naissance 9 novembre 1771 Paris Origine …   Wikipédia en Français

  • Liste des grands-croix de la Légion d'honneur — Article principal : Légion d’honneur. Adieux de Napoléon et d’Alexandre après la paix de Tilsitt (9 juillet 1807), Gioacchino Serangeli, 1810 …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Caen — Cet article traite de l histoire de Caen. Sommaire 1 Antiquité et haut Moyen Âge 2 La ville au Moyen Âge 2.1 Caen sous les ducs de Normandie 2.2 …   Wikipédia en Français

  • Liste des conseillers généraux de Seine-et-Marne — Sommaire 1 Composition du conseil général de Seine et Marne (43 sièges) 2 Liste des conseillers généraux de Seine et Marne 2.1 Anciens conseillers généraux …   Wikipédia en Français

  • Les 660 noms gravés sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des officiers figurant sur l'arc de Triomphe — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Liste des officiers figurants sur l'Arc de Triomphe — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

  • Noms graves sous l'Arc de Triomphe de l'Etoile — Noms gravés sous l Arc de Triomphe de l Étoile Voici la liste des 660 personnalités figurant sous l’arc de triomphe de l’Étoile, à Paris. Elles servirent sous la Révolution française et le Premier Empire. Voir aussi la liste des généraux de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”