17 tammouz

17 Tammouz

Le 17 Tammouz
Rembrandt Harmensz. van Rijn 079.jpg
Moïse brise les premières Tables, par Rembrandt

Nom officiel Hébreu: שבעה עשר בתמוז
Observé par le judaïsme (rabbinique, pas le karaïsme, qui le commémore le 9 Tammouz)
Type Fête religieuse
Signification Date de plusieurs calamités, dont la première brèche dans l'enceinte des murs de Jérusalem
Date 17e jour de Tammouz
Date 2008 20 juillet
Observances Jeûne, prière
Lié à Quatre jeûnes, Yemei bein Hametzarim

Le 17 Tammouz (héb. שבעה עשר בתמוז shiva assar betammouz) est la date de commémoration de plusieurs malheurs ayant frappé le peuple judéen.

Le judaïsme prescrit en ce jour un jeûne de l'aube au crépuscule. Ce n'est toutefois pas un jour chômé, et il n'est pas interdit d'effectuer des travaux.

En 2008, le 17 Tammouz correspond au 20 juillet dans le calendrier grégorien.

Sommaire

Origine

Il est fait allusion au 17 Tammouz dans l'un des Livres des Nevi'im, "le jeûne du quatrième mois" (Zach. 8:19).

La mishna énonce dans le traité Ta'anit 4:6 cinq calamités tombées sur le peuple juif en ce jour :

  1. Descendant du mont Sinaï, Moïse vit le peuple adorer le Veau d'or, et brisa les premières Tables de la Loi ;
  2. Le sacrifice quotidien (korban tamid) fut sicontinué pour la première fois de l'histoire, durant le Siège de Jérusalem, et il n'y eut plus de sacrifices animaux ;
  3. La première brèche dans la muraille d'enceinte de Jérusalem, fut percée, prélude à la destruction du Second Temple ;
  4. Avant la révolte de Bar Kokhba, le chef militaire romain, un nommé Apostamos, brûla un rouleau de la Torah ;
  5. Une idole fut érigée dans le sanctuaire du Second Temple de Jérusalem.

Le Talmud de Babylone (Taanit 28b) situe les seconde et cinquième calamités à l'époque du Premier Temple, mais datent la troisième calamité (brêche de Jérusalem) de la période du Second Temple, puisque la brèche de Jérusalem à l'époque du Premier Temple eut lieu le 9 Tammouz (cf. 2 Rois 25:3-4 & Jer. 52.6-7).

Les karaïtes, membres d'un courant juif rejetant l'autorité de la Torah orale, commémorent d'ailleurs le jeûne du quatrième mois le 9 Tammouz, date de la première brèche dans la muraille d'enceinte de Jérusalem par l'armée de Nabuchodonosor, prélude à la destruction du Premier Temple et au premier exil.

Observances

Le 17 Tammouz est un jeûne mineur, de l'aube au crépuscule, mais les autres signes de deuil ne sont pas observés, et il est permis de travailler.

On lit à la synagogue une section de la Torah et des Nevi'im particulières, et le Anenou, une prière prononcée lors des jeûnes collectifs, est intercalée dans la Amida des offices de Shaharit et de Minha.

Place au sein des quatre jeûnes

Le 17 Tammouz est le second des quatre jeûnes commémorant la destruction du Temple et l'exil. Il est précédé de sept mois par le jeûne du 10 Tevet et arrive trois semaines avant le 9 Av. Le dernier des quatre jeûnes, le jeûne de Guedaliah, qui est observé le 3 Tishri.

Bein haMetzarim

Les trois semaines inaugurées par le 17 Tammouz et conclues par le 9 Av sont connues dans la tradition juive comme les Yemei bein haMetzarim ("entre les détroits," i.e. entre les jours de détresse) ou simplement comme les Trois Semaines. Certaines coutumes de deuil, commémorant la destruction de Jérusalem, sont observées depuis le début des trois semaines.

La plus ancienne référence à ces jours en tant que bein hametzarim, qui est aussi la première source quant au statut spécial des Trois Semaines, est le midrash Eikha Rabba 1:29, lequel midrash commente le verset Lam. 1:3 ("Tous ses persécuteurs l’ont surpris bein hametzarim" - La Bible du Rabbinat traduit par "entre les détroits").

Voir aussi

  • Le jeûne du 10 Tevet, qui marque le début du siège du Temple
  • Les trois semaines (yemei bein hametzarim), commençant le 17 Tammouz et se concluant le 9 Av, jour de jeûne commémorant la destruction des Temples
  • Le jeûne de Guedaliah, commémorant l'assassinat de Guedaliah (Godolias), gouverneur nommé par Babylone, le 3 Tishri, c'est-à-dire immédiatement après Rosh Hashana. Plus que cet assassinat, l'on déplore la fuite des Judéens non exilés qui en fut la conséquence : l'œuvre de Nabuchodonosor était en quelque sorte parachevée.

Lien externe

Célébrations dans le judaïsme
Chaque semaine : le Shabbat
Chaque mois : la néoménie
Tishri : Rosh Hachana | Jeûne de Guedaliah | les dix jours de pénitence | Yom Kippour | Souccot (+ Hol hamoëd)| Hoshanna Rabba | Shemini Atseret | Sim'hat Torah
Heshvan : aucune fête ni commémoration
Kislev : Hanoucca
Tevet : Jeûne du 10 Tevet
Shevat : Tou Bishvat
Adar : Taanit Esther | Pourim
Nissan : Jeûne des premiers-nés | Pessa'h (+ Hol hamoëd) | Omer
Iyar : Pessa'h sheni | Lag BaOmer
Sivan : Shavouot
Tamouz : jeûne du 17 Tamouz et début des trois semaines bein hametsarim
Av : Les neuf jours précédant le 9 Av | Tou BeAv
Eloul : Début de la récitation des Seli'hot et des Yamim Noraïm
modifier
  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail des fêtes et des traditions Portail des fêtes et des traditions
Ce document provient de « 17 Tammouz ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 17 tammouz de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 17 Tammouz — Jeûne du 17 tammouz La faute du veau d or, survenue selon la tradition le 17 tammouz (Nicolas Poussin, 1633 1634) Nom officiel Shiva Assar BeTammouz (שבעה עשר בתמוז) Autre nom …   Wikipédia en Français

  • 17 Tamouz — 17 Tammouz Le 17 Tammouz Moïse brise les premières Tables, par Rembrandt Nom officiel Hébreu: שבעה עשר בתמוז Observé par le judaïsme (rabbinique, pas le …   Wikipédia en Français

  • Les trois semaines — Juda est en exil, victime de l’oppression et d’une grande servitude ... tous ses persécuteurs l’ont surpris entre les détroits (Jérémie se lamentant sur la chute de Jérusalem par Rembrandt) Sources halakhiques …   Wikipédia en Français

  • Celebrations dans le judaisme — Célébrations dans le judaïsme Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Tora …   Wikipédia en Français

  • Célébrations Dans Le Judaïsme — Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Tora …   Wikipédia en Français

  • Fête juive — Célébrations dans le judaïsme Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Tora …   Wikipédia en Français

  • Fêtes juives — Célébrations dans le judaïsme Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Tora …   Wikipédia en Français

  • Yom Tov — Célébrations dans le judaïsme Les Juifs et le judaïsme Généralités Qui est Juif ? · Terminologie · Conversion Judaïsme : Principes de foi Noms de Dieu dans le judaïsme Tanakh (Bible hébraïque) : Tora …   Wikipédia en Français

  • Les neuf jours — Le 9 av, le second Temple fut détruit ... Dès l entrée d’av, on diminue en joie Sources halakhiques Textes dans la Loi juive relatifs à cet article …   Wikipédia en Français

  • 9 Ab — Tisha Beav Tisha BeAv Destruction du Temple de Jérusalem, par Francesco Hayez Nom officiel Hébreu: תשעה באב Observé par le judaïsme Type Fête religieuse Sign …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”