Antoine Francois Andreossy

Antoine François Andréossy

Antoine François Andréossy
Antoine François Andréossy
Naissance 6 mars 1761
Castelnaudary
Décès 10 septembre 1828 67 ans)
Montauban
Origine France
Grade général d'Empire
Autres fonctions hydrographe et diplomate.
Famille Arrière petit-fils de l'ingénieur François Andréossy

Antoine François comte d'Andréossy, né le 6 mars 1761 à Castelnaudary, mort le 10 septembre 1828 à Montauban, est un général d'Empire, hydrographe et diplomate français.

Sommaire

Carrière

  • études au collège royal de Sorèze.
  • école d'artillerie de Metz, il en sort major de sa promotion en 1781, avec le grade de lieutenant d'artillerie.
  • il entre au régiment d'Auxonne.
  • participation en 1787 à la guerre de Hollande, où il est fait prisonnier.
  • il est nommé capitaine d'artillerie le 15 mai 1788.
  • il est à Metz en 1790, et se prononce violemment contre les mouvements anarchistes.
  • en 1794, il est employé à l'armée du Rhin puis versé à l'armée d'Italie, où il rencontre Napoléon 1er le 28 octobre 1794, et lui remet un mémoire sur le tir des projectiles creux.
  • il est nommé chef de bataillon d'artillerie le 27 mars 1795, à l'armée des Alpes, sous Kellermann
  • nommé directeur-général de ponts de l'armée d'Italie, poste conservé jusqu'en 1797
  • il est nommé chef de brigade le 6 décembre 1796
  • remarqué par Napoléon 1er après le 17 mars 1797, à la bataille de Tagliamento, qui l'envoie en décembre 1797 avec Joubert à Paris, afin de présenter au directoire les drapeaux pris à l'ennemi.
  • nommé général de brigade le 16 avril 1798, et envoyé en Égypte, où il dirige les équipages de pont.
  • 3 thermidor An VI : Bataille des Pyramides
  • il fait partie, le 1er août 1798, de la première promotion du nouvel Institut d'Égypte, dans la section de mathématiques, où siège également Bonaparte.
  • il fut appelé, en août 1800, au commandement de la place de Mayence, puis aux fonctions de chef d'état-major de l'armée gallo-batave.
  • Après la signature de la paix d'Amiens, le 27 mars 1802, il est nommé ambassadeur de France en Angleterre.
  • En novembre 1806, il est nommé ambassadeur à Vienne à la place du comte Alexandre François de La Rochefoucauld démis de ses fonctions. Il fait tout ce qu’il peut pour éviter la rupture des relations avec le gouvernement autrichien.
  • Le 10 mai 1809, Napoléon 1er le nomme préfet-gouverneur de Vienne qui n’est pas encore prise, par un décret daté du palais de Kaunitz . Il a pour adjoint et commandant de la place, le général Razoult.
  • Le 28 mai 1812, il redevient ambassadeur, à Constantinople, poste qu’il va occuper avec succès jusqu’à la chute de l’Empire, réussissant à écarter la Turquie de la coalition. Remplacé le 13 août 1814 par le marquis de Rivière.

Sa famille

Il est l'arrière petit-fils de l'ingénieur François Andréossy collaborateur de Pierre-Paul Riquet dans la construction du Canal du Midi, et dont il contesta la paternité au profit de son aïeul dans son Histoire du Canal du Midi, paru en 1800, et auquel répondit Jacques Faget de Baure dans son Histoire du Canal de Languedoc (1805).

Le 15 septembre 1810, il épouse Marie Stéphanie de Faÿ de la Tour-Maubourg, fille de Charles César de Fay de La Tour-Maubourg, dont il eut un seul fils, Étienne Auguste (1811-1835, mort d'une chute de cheval.

Il est inhumé à Castelnaudary, cimetière de l'est.

Distinctions

Titres

Règlement d'armoiries

« Selon le Vicomte Albert Révérend : D'or, au chêne à quatre branches d'azur, surmonté d'une étoile de gueules, au canton des Comtes-Militaires (d'azur, à l'épée haute d'argent, garnie d'or) brochant.[2] »
« Selon J. B. Rietstap : D'or, au palmier d'azur, surmonté d'une étoile d'argent.[3] »

Publications

Tout au long de sa carrière, le général Comte d'Andréossy publia plusieurs livres, dont :

  • Relation de la campagne sur le Mein et le Reichutz, de l’Armée gallo-batave, sous les ordres du Général Augerban, en 1827
  • De la Direction générale des subsistances militaires sous le Ministère de M. le Maréchal de Bellune
  • Mémoires sur ce qui concerne les Marchés Ouvrard
  • Mémoire sur les dépressions de la surface du Globe
  • Histoire du Canal du Midi, en 1800, puis une deuxième édition revue et augmentée en 1804, et une troisième édition encore augmentée avait été commencé, mais ne fut jamais terminée
  • Constantinople et le Bosphore de Thrace, en 1828
  • Opérations des pontonniers français en Italie pendant les campagnes de 1795 a 1797, édité en 1843
  • Description de la route de Kostanizza à Constantinople, d'après les observations faites par l'ambassade du général comte Andréossy, 1812
  • Voyage à l’embouchure de la Mer Noire, in-8º, Paris, 1818

Notes et références

Lien externe

  • Portail de la Révolution française Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire Portail du Premier Empire
Ce document provient de « Antoine Fran%C3%A7ois Andr%C3%A9ossy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Francois Andreossy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine François Andréossy — Saltar a navegación, búsqueda Antoine François Andréossy General Antoine François d’Andréossy …   Wikipedia Español

  • Antoine-François Andréossy — Born 6 March 1761 …   Wikipedia

  • Antoine-François Andréossy — Graf Antoine François Andréossy (* 6. März 1761 in Castelnaudary; † 10. September 1828 in Montauban) war ein französischer General und Staatsmann. Leben Andréossy trat 1781 als Artillerieleutnant in holländische Dienste, geriet aber 1787 bei dem… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine François Andréossy — Antoine François Andréossi …   Wikipédia en Français

  • Antoine Francois Andréossi — Antoine François Andréossy Graf Antoine François Andréossy (* 6. März 1761 in Castelnaudary; † 10. September 1828 in Montauban) war ein französischer General und Staatsmann. Leben Andréossy trat 1781 als Artillerieleutnant in holländische Dienste …   Deutsch Wikipedia

  • Francois Andreossy — François Andréossy François d’Andréossy François Andréossy (né à Paris le 10 juin 1633, mort à Castelnaudary le 3 juin 1688), ingénieur, géomètre et cartographe français, dont la famille est originaire de Lu …   Wikipédia en Français

  • François Andréossy — Saltar a navegación, búsqueda François d’Andréossy François Andréossy (París,Francia, 10 de junio de 1633 – Castelnaudary, Francia, 3 de junio de 1688) ingeniero, topógra …   Wikipedia Español

  • François Andréossy — François d’Andréossy François Andréossy, né à Paris le 10 juin 1633 et mort à Castelnaudary le 3 juin 1688, est un ingénieur, géomètre et cartographe français, dont la famille est originaire de …   Wikipédia en Français

  • François Andreossy — François Andréossy (1633–1688) was a French engineer and cartographer.François Andréossy was born in Paris on 10 June 1633. He used his knowledge of Italian canals and the works of Leonardo da Vinci to design a system of multiple locks for the… …   Wikipedia

  • Andréossy — Antoine François Andréossy Graf Antoine François Andréossy (* 6. März 1761 in Castelnaudary; † 10. September 1828 in Montauban) war ein französischer General und Staatsmann. Leben Andréossy trat 1781 als Artillerieleutnant in holländische Dienste …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”