Antoine Danchet

Antoine Danchet, né à Riom le 7 septembre 1671 et mort à Paris le 21 février 1748 est un auteur dramatique, librettiste et poète dramatique français.

Sommaire

Biographie

Suite à une brouille avec un de ses professeurs du collège oratorien de Riom, il achève ses études à Paris chez les Jésuites. Après avoir été professeur de rhétorique à Chartres alors qu’il était encore élève en Rhétorique à Louis le Grand il devient précepteur à Paris. Il écrit Hesione alors qu’il percevait une rente viagère pour l’éducation d’enfants ce qui lui valut un procès pour incompatibilité entre activité théâtrale et éducation chrétienne de la jeunesse. Le Parlement arrêta que l’on peut faire une bonne pièce de théâtre sans cesser pour cela d’être un bon Précepteur. Danchet renonça à l'enseignement et se mit à écrire pour le théâtre. Il donna quelques livrets d'opéra qui, mis en musique par André Campra, eurent du succès. La Motte l’appelait "le premier de nos poètes lyriques" après Quinault[1] toutefois. Il représente la poésie « non-poétique » chère au XVIIIe avant André Chénier. En revanche ses tragédies, médiocres imitations de Racine, tombèrent presque toutes.

Membre associé de l'Académie des inscriptions et belles-lettres depuis 1705, il fut élu à l'Académie française en 1712 grâce à la protection de Mesdames de Ferriol et de Tencin. Comme certains s'étonnaient de cette distinction pour un auteur aussi obscur, on affirma qu'elle était accordée non à l'écrivain mais à l'homme, qui était en effet excellent, bienveillant et candide. Ce qui inspira à Voltaire cette épigramme :

Danchet si méprisé jadis,
Apprend aux pauvres de génie
Qu'on peut gagner l'Académie
Comme on gagne le paradis.

Ses œuvres, "Théâtre de M. Danchet", publiées en 1751 (4 volumes in-12), contiennent, outre ses pièces dramatiques, des odes, des cantates, des épîtres.

Le 8 août 1758 fut donné pour la première fois le ballet inédit "Les fêtes d'Euterpe" écrit avec de Moncrif et Favart. Après sa mort des pièces étaient encore données à l’opéra [2].

En 1781, Mozart composa un "Idoménée", son premier véritable opéra de maturité, dont l'auteur du livret, Giambettista Varesco, s'est tellement inspiré de celui d'Antoine Danchet que l'on pourrait parler de légère refonte.

Frédéric Godefroy ne retient que la première œuvre lyrique de Danchet "Hésione"[3]. Son opinion semble exagérée. Tancrède et Idoménée sont des livrets parfaitement calibrés pour le théâtre lyrique et où la poésie n'a pas grand chose à envier à celle de Quinault.

Presque oublié de nos jours, une rue de Riom, sa ville natale, porte le nom de ce poète et dramaturge.

Principales œuvres

  • Apollon et Daphné [(1698)], musique de monsieur de Lully. Chanté devant le Roi à Fontainebleau en octobre 1698.
  • Hésione (1700), musique de Campra. Première représentation le 21 décembre 1700.
  • Tancrède (1702), musique de Campra. Première représentation le 7 novembre 1702.
  • Cyrus (1706) ;
  • Les Tyndarides (1708) ;
  • Les festes vénitiennes ([1710)], musique de Campra. Première représentation le17 juin 1710. Une nouvelle entrée sera ajoutée Les devins de la place Saint-Marc le 5 septembre 1710 lors de la 34e représentation.
  • Idoménée (1712), musique de Campra. Première représentation 12 janvier 1712.
  • Les Héraclides (1719) ;
  • Nitétis (1724).

Références

Sources

  • Antoine Taillefer, « Tableau historique de l'esprit et du caracter̀e des littérateurs françois », 1785.
  • Marcel Laurent, « Riomois célèbres », p. 116.

Bibliographie

Notes

  1. Dont il retoucha « Le triomphe de l'amour » sur une musique de Lulli retouchée elle-même par Campra ; Représentée le 11 septembre 1705.
  2. « 12 octobre 1762 On a vu reparoître "Alphée et Aréthuse"... On sait que les paroles de cet acte sont de Danchet et la musique de Campra refondue par Dauvergne Cet acte est susceptible d une grande impression et porte au sentiment… 16 novembre 1762 "Iphigenie" a été jouée aujourd’hui à l’opéra Les paroles sont de Messieurs Danchet et Dupre la musique de Campra et Desmarets Ce drame si vanté n a pas eu un succès marqué » Cf. M. de Bachaumont, « Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la république des lettres en France depuis 1762 jusqu'à nos jours », p.135.
  3. « Dauchet tenta… moins heureusement que La Motte de remplacer Quinault… "Hésione" est seule digne d’être conservée… conception… heureuse… scènes… attachantes… mouvement continuel… Mais… écrite avec faiblesse… peu de vers bien frappés et l’expression de l’amour y est languissante et banale ». Cf. « Histoire de la littérature française : depuis le XVIe siècle jusqu'à nos jours ».

Liens externes


Précédé par
Paul Tallemant le Jeune
Fauteuil 5 de l’Académie française
1712-1748
Suivi par
Jean-Baptiste Gresset

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Danchet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine Danchet — (* 7. September 1671 in Riom, heutiges Dept. Puy de Dôme; † 21. Februar 1748 in Paris) war ein französischer Schriftsteller. Danchet absolvierte seine Schulzeit an einer Schule der Oratorier und wechselte später mit Empfehlung seiner Lehrer als… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Danchet — Antoine Danchet, (7 September 1671 21 February 1748), was a French playwright, librettist and dramatic poet.BiographyDanchet was born in Rium, in the Auvergne, France. Having been a professor of rhetoric at Chartres and then a tutor at Paris,… …   Wikipedia

  • Chronologie Des Opéras Français — des XVIIe et XVIIIe siècles Les historiens du théâtre et de la musique ont pris l habitude, dès le début du XVIIIe siècle, de numéroter les œuvres (essentiellement les tragédies lyriques et les ballets) représentées sur la scène de l… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des operas francais — Chronologie des opéras français des XVIIe et XVIIIe siècles Les historiens du théâtre et de la musique ont pris l habitude, dès le début du XVIIIe siècle, de numéroter les œuvres (essentiellement les tragédies lyriques et les ballets)… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des opéras français — des XVIIe et XVIIIe siècles Les historiens du théâtre et de la musique ont pris l habitude, dès le début du XVIIIe siècle, de numéroter les œuvres (essentiellement les tragédies lyriques et les ballets) représentées sur la scène de l… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie des opéras français des XVIIe et XVIIIe siècles — Les historiens du théâtre et de la musique ont pris l habitude, dès le début du XVIIIe siècle, de numéroter les œuvres (essentiellement les tragédies lyriques et les ballets) représentées sur la scène de l Académie royale de musique selon l… …   Wikipédia en Français

  • Cronología de la ópera francesa (siglos XVII y XVIII) — Anexo:Cronología de la ópera francesa (siglos XVII y XVIII) Saltar a navegación, búsqueda Los historiadores del teatro y de la música tienen la costumbre, desde principios del siglo XVIII, de numerar las obras (esencialmente las tragedias líricas …   Wikipedia Español

  • Liste des membres de l'Académie française par date d'élection — Article principal : Académie française. Sommaire 1 Liste à puces 2 Tableau 3 Voir aussi Cet article présente la liste des membres de l Académie française. Il en offre deux présentations : une liste à puces ; …   Wikipédia en Français

  • Anexo:Óperas — Esta es una lista de más de 1.800 obras de unos 450 compositores de ópera. Se recogen las principales obras de los mejores compositores, así como de otros de importancia histórica relativa en el desarrollo de esta forma de arte. Muchas de las… …   Wikipedia Español

  • Aréthuse (opéra) — Aréthuse Aréthuse ou La Vengeance de l Amour Genre Opéra (ballet) Nb. d actes 1 Prologue et 3 entrées Musique André Campra Livret Antoine Danchet Langue originale Français Sou …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”