Antoine Coysevox
Antoine Coysevox
AutoportraitMusée du Louvre
Autoportrait
Musée du Louvre

Naissance 29 septembre 1640
Lyon
Décès 10 octobre 1720
Paris
Activité(s) Sculpture

Antoine Coysevox (prononcer « Cozevo ») (Lyon, 29 septembre 1640 - Paris, 10 octobre 1720) est un sculpteur français de style baroque.

Sommaire

Biographie

Né à Lyon où sa famille, en provenance d'Espagne s'était fixée, ses premiers travaux le font remarquer de Louis Lerambert (1620-1670), dont il épousa finalement la nièce, en 1666, Marguerite Quillerier[1], fille du peintre Noël Quillerier. Très vite il est employé aux sculptures des jardins de Versailles en s'exerçant à copier les marbres grecs tels la Vénus de Médicis ou Castor et Pollux.

Mais c'est grâce à l'évêque de Strasbourg, François-Egon de Furstenberg, prince-abbé de Stavelot, que son talent s'épanouit dans la décoration du château de Saverne (Zabern). De retour à Paris en 1671, il est reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture, le 28 janvier 1679, avec un superbe buste du peintre Charles Le Brun.

Remarié en 1680 à Claude Bourdict, il est fortement mis à contribution depuis 1670 pour embellir l'intérieur du château de Versailles. Auteur des sculptures du château de Marly[2], son chef-d'œuvre reste sans conteste les fougueux chevaux élaborés pour le parc de cette demeure ; Mercure à cheval sur Pégase et La Renommée à cheval sur Pégase en marbre de Carrare réalisés entre 1705 et 1706 ou encore, le Triomphe de Louis XIV, imposant médaillon sculpté en stuc encore aujourd'hui dans le Salon de la guerre du château de Versailles[3].

Parmi ses groupes sculptés, on retiendra plus particulièrement ceux désormais conservés au Louvre[4]. : la série des Quatre Fontaines, Flore, Hamadryade et Le berger flûteur tous commandés en 1707 mais datés de 1710, passés dans le Jardin des Tuileries dès 1716.

Mais c'est surtout dans l'art du portrait que l'artiste livra tout son talent, aussi fort et psychologique que celui de Hyacinthe Rigaud, son ami, en peinture.

En 1702, Coysevox fut nommé directeur de l'Académie royale de peinture et de sculpture de Paris fondée en 1648 et a travaillé notamment aux grands chantiers du règne de Louis XIV, le château de Versailles et l'hôtel des Invalides. Il était le « rival » de François Girardon.

Il exécuta une statue équestre du roi Louis XIV pour la ville de Nantes, mais qui fut finalement installée à Rennes au centre de la place royale du Parlement de Bretagne. Le bronze de l'œuvre fut fondu sous la Révolution française pour fournir des boulets de canons. Seuls les frontispices de la sculpture restent conservés et retracent l'histoire de la sculpture (La Bretagne offrant à Louis XIV le projet de sa statue équestre)[5].

Coysevox est l'oncle de Guillaume et Nicolas Coustou, sculpteurs renommés.

Il fut le décorateur du célèbre navire de guerre "le Soleil royal".

On doit au statuaire Philippe Besnard, 1885-1971, le buste du sculpteur qui orne l'extérieur du chevet de la Primatiale Saint-Jean de Lyon.

Bibliographie

  • Henry Jouin, Antoine Coysevox, sa vie, son œuvre, Paris, 1883
  • Keller-Dorian, Georges Antoine Coysevox (1640-1720). Catalogue raisonne de son œuvre. Paris (aux dépens de l'auteur), 1920
  • Luc Benoist, Coysevox, Paris, 1930, Plon, Collection Les Maîtres de l'art.

Œuvres

Paris

Musée du Louvre

La Renommée du Roi montée sur Pégase

Église Saint-Louis des Invalides

  • Les quatre vertus : La Force, La Justice, La Tempérance, La Prudence, ainsi que Charlemagne, statues de pierre

Musée Carnavalet

Louis XIV dans la cour du musée Carnavalet
  • Louis XIV en empereur romain, statue, bronze, cour de l'hôtel Le Pelletier de Saint-Fargeau

Église Saint-Eustache

  • Tombeau de Colbert

En Province

À Versailles

Châteaux de Versailles et de Trianon
  • Portrait du Grand Dauphin, fils de Louis XIV - représenté en 1679, buste, marbre
  • Allégorie de la Garonne (1686), groupe, bronze, parc du château, le Parterre d'eau, bassin nord, margelle est
  • Le Vase de la Guerre (allégorie à la soumission de l'Espagne et à la défaite des Turcs en Hongrie), marbre, parc du château, terrasse, côté jardins
Musée Lambinet

À Chantilly

Musée Condé

Au château de Bazoches


Au Château fort de Sedan


Église Saint-Nizier à Lyon

Vierge à l'Enfant destinée dans un premier temps au coin de son immeuble d'habitation, acquise par la confrérie de Notre-Dame-de-Grâce et placée depuis 1771 dans le croisillon sud du transept de l'Église Saint-Nizier[11].

Notes et références

  1. Elle décéde un an après leur mariage.
  2. La Seine, La Marne, Neptune et Amphitrite sont les quatre groupes commandés pour la « rivière » du parc de Marly. La Seine faisait pendant, au sommet de la cascade, à la statue de la Marne. Le modèle en plâtre sera mis en place en 1699. Saisi en 1796, le groupe décorera le parc de Saint-Cloud de 1801 à 1872. L'inscription « Le Rhône » placée sur la plinthe est apocryphe. Le modèle en plâtre du Neptune a été mis en place en 1699 avant la marbre définitif exécuté en 1705. Le groupe ira décorer une fontaine de Brest en 1801 à la suite d'une saisie au parc de Marly en 1796. Pour La Marne, le modèle en plâtre sera mis en place en 1699. Saisi en 1796, le groupe décorera le parc de Saint-Cloud de 1801 à 1872. Le modèle en plâtre d’Amphitrite sera mis en place en 1699 et le marbre exécuté en 1705. Saisi au parc de Marly en 1796, le groupe ira décorer une fontaine à Brest en 1801.
  3. Il représente Louis XIV victorieux couronné par la Gloire, supporté par des captifs enchaînés de fleurs et dominé par des Renommées soutenant la couronne royale. Le haut-relief commandé aux frères Coustou, qui devait remplacer celui de Coysevox en 1725, sera finalement affecté par Louis-Philippe au décor du vestibule de la Chapelle. Les six bustes d'empereurs romains placés devant les trumeaux, en marbre et porphyre, appartiennent au décor d'origine.
  4. Placés initialement dans le parc de Marly, au fer à cheval, en bas de la rivière.
  5. http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/joconde_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_98=AUTR&VALUE_98=COYSEVOX%20Charles%20Antoine&NUMBER=8&GRP=0&REQ=%28%28COYSEVOX%20Charles%20Antoine%29%20%3aAUTR%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=1&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=1&MAX3=100&DOM=All
  6. Site du Louvre
  7. Site du Louvre
  8. Site du Louvre
  9. Site du Louvre
  10. Site du Louvre
  11. Association les Amis de Saint-Nizier

Voir aussi

Liens internes

  • Astyanax Scævola Bosio, Portrait d'Antoine Coysevox, buste, Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon
  • Simon Thomassin (1655-1733), Statue équestre en bronze de Louis XIV érigée sur la Place Royale de Rennes, commandée le 9 juin 1686 par les États de Bretagne, exécutée par Antoine Coysevox en 1686-1693, estampe, planche 57 in Recueil de cinquante des plus belles figures antiques et modernes… de Versailles..., 1699

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Coysevox de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine Coysevox — Autorretrato, escultura, Museo del Louvre Nombre de nacimiento Charles Antoine Coysevox Nacimiento …   Wikipedia Español

  • Antoine Coysevox — Selbstportrait von Antoine Coysevox …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Coysevox — Self portrait (Louvre) Louis …   Wikipedia

  • Charles-Antoine Coysevox —     Charles Antoine Coysevox     † Catholic Encyclopedia ► Charles Antoine Coysevox     A distinguished French sculptor, b. at Lyons, 29 Sept., 1640; d. at Paris, 10 Oct., 1720; he belonged to a family originally from Spain. At the age of… …   Catholic encyclopedia

  • COYSEVOX (A.) — COYSEVOX ANTOINE (1640 1720) L’œuvre d’Antoine Coysevox forme une sorte de contrepartie à celle de l’autre grand sculpteur officiel de Louis XIV, Girardon. Celui ci, attaché aux modèles antiques, pénétré de l’influence de Poussin, incarne en… …   Encyclopédie Universelle

  • Antoine — Saltar a navegación, búsqueda Antoine puede referirse a las siguientes personas: Nombres Antoine Arnauld, teólogo francés. Antoine Barnave, estadista francés. Antoine Louis Barye, escultor francés. Antoine Baumé, químico francés. Antoine Laurent… …   Wikipedia Español

  • Antoine Coypel — (* 11. April 1661 in Paris; † 7. Januar 1722 ebenda) war ein französischer Hofmaler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke (Auswahl) 3 Quellen 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Coysevox — Selbstportrait von Antoine Coysevox Ludwig XIV., König von Frankreich, Statue von Antoine …   Deutsch Wikipedia

  • Coysevox, Antoine — (1640 1720)    sculptor, decorator    The principal baroque sculptor of the French court during the reign of louis XIV, Antoine Coysevox was born in lyon, the son of a wood sculptor. In 1676, he became a member of the Academy of Fine Arts and was …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Coysevox —   [kwaz vɔks], Antoine, französischer Bildhauer, getauft Lyon 29. 9. 1640, ✝ Paris 10. 10. 1720; war vom italienischen Barock (v. a. G. L. Bernini) beeinflusst. Von Coysevox stammen Büsten bedeutender Zeitgenossen (Le Nôtre, Lebrun, Colbert,… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”