Michel Goudchaux
Michel Goudchaux

Michel Goudchaux, né à Nancy le 18 mars 1797 et mort à Paris le 27 décembre 1862, est un homme politique français, ministre de la Deuxième République.

Banquier de profession, il est payeur aux armées en poste à Strasbourg de 1832 à 1834. Il entre dans l'opposition à la Monarchie de Juillet et devient le spécialiste financier du journal d'opposition Le National. Après la révolution de février 1848, il est nommé comme tel ministre des finances du gouvernement provisoire, afin d'inspirer confiance aux financiers, dont son ami le baron James de Rothschild, grand souscripteur des emprunts d'État. Il quitte le ministère dès le 5 mars en raison de son désaccord sur la suppression de l'impôt sur le sel et sur le timbre qui a été décidée sans qu'il en soit averti.

En avril 1848, il est élu, par le département de la Seine, député à l'Assemblée nationale. Il vote avec les républicains modérés. Le 28 juin 1848, il redevient ministre des Finances dans le gouvernement du général Cavaignac. Il propose l'impôt progressif sur les successions, l'application de la taxe sur le capital des créances hypothécaires, mais il se heurte à l'opposition de l'Assemblée, en particulier celle d'Adolphe Thiers qui fait partie de la commission des finances. Il maintient pourtant fermement la perception de l'impôt des 45 centimes, si impopulaire dans les campagnes, et enterre le projet de nationalisation des chemins de fer qui avait été envisagé par le gouvernement provisoire. En octobre 1848, il est victime du remaniement ministériel dû à la préparation de l'élection présidentielle de 1848 initiée par son collègue de l'Intérieur, qui est contestée par la majorité de l'assemblée. Il ne fait pas partie du nouveau gouvernement, et n'est pas élu, en mai 1849, à l'Assemblée législative. Après le coup d'État de Louis-Napoléon, il s'occupe d'organiser un secours financier au profit des proscrits républicains, souvent réduits à la misère. La police impériale l'arrêtera brièvement en 1854. En 1857, il est élu comme candidat de l'opposition au Second Empire par les Parisiens, mais il refuse de prêter le serment de fidélité et ne peut donc pas siéger.

Bibliographie

  • Raymond Lazard, Michel Goudchaux (1797-1862), son œuvre et sa vie politique, F. Alcan, Paris, 1907
  • Taxile Delord, Histoire du Second Empire, G. Baillière, Paris, 1869-1878.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Michel Goudchaux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Michel Goudchaux — (* 18. März 1797 in Nancy; † 27. Dezember 1862 in Paris) war ein französischer Journalist und Staatsmann. Als 1821 sein Vater verstarb, übernahm Goudchaux die Leitung der väterlichen Firma; ein bedeutendes Handelshaus in Nancy. Politisch… …   Deutsch Wikipedia

  • Goudchaux — Michel Goudchaux Michel Goudchaux (* 18. März 1797 in Nancy; † 27. Dezember 1862 in Paris) war ein französischer Journalist und Staatsmann. Michel Goudchaux wurde 1821 nach seines Vaters Tod Chef eines bedeutenden Handelshauses und 1826 in die… …   Deutsch Wikipedia

  • GOUDCHAUX, MICHEL — (1797–1862), French banker and politician. Born in Nancy, Goudchaux was a director of his father s bank there. In 1826 he became manager of the bank s Paris branch and helped found a working class newspaper Le National. He participated in the… …   Encyclopedia of Judaism

  • MICHEL TROLLE — Michel Trollé Michel Trollé [[Image:|250px|]] Années d activité Surnom Date de naissance 23 juin 1959 Lieu de naissance Lens …   Wikipédia en Français

  • Michel Trolle — Michel Trollé Michel Trollé [[Image:|250px|]] Années d activité Surnom Date de naissance 23 juin 1959 Lieu de naissance Lens …   Wikipédia en Français

  • Michel Trollé — Pas d image ? Importez une image. Date de naissance 23 juin 1959 (1959 06 23) (52 ans) Lieu de naissance Lens France Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Goudchaux, Michel — (1797 1862)    French banker and politician. He was born in Nancy. He worked as a banker and founded a working class newspaper, Le national. After the revolution of 1848 he was mayor of his district of Paris, member of the general council of the… …   Dictionary of Jewish Biography

  • Liste Des Ministres Français Des Finances — Sommaire 1 Sous l Ancien Régime (Surintendant des finances puis contrôleur général des finances) 2 De la Révolution française à la Troisième République 2.1 Premier Empire …   Wikipédia en Français

  • Liste des ministres francais des Finances — Liste des ministres français des Finances Sommaire 1 Sous l Ancien Régime (Surintendant des finances puis contrôleur général des finances) 2 De la Révolution française à la Troisième République 2.1 Premier Empire …   Wikipédia en Français

  • Liste des ministres français des Finances — Sommaire 1 Sous l Ancien Régime (Surintendant des finances puis (1661) contrôleur général des finances) 2 De la Révolution française à la Troisième République 2.1 Premier Empire …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”