Antoine Blondin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Blondin.
Antoine Blondin
Autres noms Tenorio
Activités romancier, journaliste
Naissance 11 avril 1922
Paris
Décès 7 juin 1991 (à 69 ans)
Paris
Mouvement Hussards
Genres roman, nouvelle
Distinctions Prix des Deux-Magots (1949), prix Interallié (1959), Prix Henri Desgrange de l'Académie des sports (1972)
Œuvres principales

Antoine Blondin, né le 11 avril 1922 à Paris, mort le 7 juin 1991 à Paris, est un écrivain français.

Romancier et journaliste, il est connu également sous le pseudonyme Tenorio et reste associé au mouvement des Hussards.

Sommaire

Biographie

Fils de la poétesse Germaine Blondin et d’un père correcteur d’imprimerie, il est un brillant sujet à l'école, collectionnant les prix et les récompenses.

Après des études aux Lycée Louis-le-Grand à Paris et Corneille à Rouen, il obtient à la Sorbonne une licence en lettres[1].

Sous l'Occupation, il est envoyé en Allemagne dans le cadre du STO, qui lui inspire L'Europe buissonnière (1949). Avec ce premier roman, il capte l'attention d'auteurs comme Marcel Aymé et Roger Nimier qui lui accordent aussitôt leur amitié. Le livre obtient le Prix des Deux Magots.

D'autres romans suivent (Les Enfants du bon Dieu, L'Humeur vagabonde), qui confirment son talent de plume et la singularité d'un style se situant entre Stendhal et Jules Renard.

Journaliste engagé, il collabore à de nombreux journaux et notamment à la presse de droite : Aspects de la France, La Nation française et Rivarol. Il est aussi lié au groupe des Hussards : "À côté d'autres manifestations, nous étions quatre à créer une sorte de club Roger Nimier, Jacques Laurent, Michel Déon et moi"[2]. Il participe à l'aventure de La Table ronde.

Journaliste sportif également, il est l'auteur de nombreux articles parus notamment dans L'Équipe. Il suivra pour ce journal vingt-sept éditions du Tour de France et sept Jeux olympiques, et obtiendra le Prix Henri Desgrange de l'Académie des sports en 1972. Ses chroniques sur le tour de France ont contribué à forger la légende de l'épreuve phare du sport cycliste.

Il a évoqué avec des accents céliniens la passion de l'alcool dans Un singe en hiver (1959), que Henri Verneuil a adapté pour le cinéma trois ans plus tard dans le film du même nom.

Il a marqué le quartier de Saint-Germain-des-Prés de ses frasques, jouant à la "corrida" avec les voitures, multipliant les visites dans les bars et collectionnant les arrestations dans un état d'ébriété avancée (cf. son roman autobiographique Monsieur Jadis ou L'École du soir). À la fin il n'avait plus d'amis, ni de famille. Christian Millau raconte que ses amis en étaient venus, lorsqu'ils le croisaient dans la rue, à changer de trottoir de peur que Blondin ne les invite à boire un coup[3].

Œuvres

Publications posthumes

  • 1991 : Œuvres, R. Laffont, coll. « Bouquins » (ISBN 2-221-06981-1)
    Réunit L'Europe buissonnière, Les Enfants du bon Dieu, L'Humeur vagabonde, Un singe en hiver, Monsieur Jadis ou L'École du soir, Quat'saisons, Certificats d'études, Ma vie entre des lignes et L'Ironie du sport.
  • 1991 : O.K. Voltaire, Quai Voltaire, Paris. (ISBN 2-87653-105-4)
  • 1993 : Mon journal, la Table ronde, Paris. (ISBN 2-7103-0557-7)
    Fac-simile de son journal manuscrit, entrepris en septembre 1936 à la veille de la rentrée des classes.
  • 1993 : Un malin plaisir, la Table ronde, Paris. (ISBN 2-7103-0558-5)
    Chroniques et points de vue écrits entre 1963 et les années 1970.
  • 1999 : La Semaine buissonnière, la Table ronde, Paris. (ISBN 2-7103-0860-6)
    « La Semaine buissonnière » était le titre de sa chronique dans L'Équipe. Sur 90 articles présentés, 71 étaient inédits. Édition établie et présentée par Aurore Durry.
  • 2001 : Tours de France : chroniques intégrales de "L'Équipe", 1954-1982, la Table ronde, Paris. (ISBN 2-7103-2423-7)
    Édition établie et présentée par Stéphanie Rysman.
  • 2004 : Premières et dernières nouvelles, la Table ronde, Paris. (ISBN 2-7103-2683-3)
    Édition établie et présentée par Alain Cresciucci.
  • 2006 : Mes petits papiers, la Table ronde, Paris. (ISBN 2-7103-2858-5)
    Articles et préfaces, édités par Alain Cresciucci.
  • 2011 : L'humeur vagabonde, suivi de Un singe en hiver, La Table Ronde, Paris.

Les éditions de La Table Ronde ont publié l'ensemble de ses œuvres romanesques et les éditions Robert Laffont la totalité de son œuvre écrite dans la collection « Bouquins ».

Sous le pseudonyme Tenorio

  • 1965 : L'Adultérologie, Denoël, Paris.
    Publié en compagnie d'un autre auteur écrivant sous le pseudonyme Seingalt et illustré de dessins de Cabu.

Bibliographie

  • Antoine Blondin, André Fraigneau, Roger Nimier, Paris, « Accent grave », Laffont, 1964;
  • Yvan Audouard, Monsieur Jadis est de retour (Fixot - La Table Ronde, 1994);
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Blondin, chronicoeur et hussard du Tour, dans L'Humanité, 17 juillet 2003. [lire en ligne];
  • Alain Cresciucci, Antoine Blondin, Gallimard, coll. « NRF biographies », Paris, 2004. (ISBN 2-07-075952-0);
  • René Perrin, Blondin, de Saint-Germain au Limousin, Lucien Souny édition.

Notes

  1. Encyclopédie du monde actuel (EDMA), Lausanne 1967
  2. Antoine Blondin, O.K. Voltaire, Paris, Quai Voltaire, 1987, p. 16.
  3. Christian Millau, Journal impoli, Paris, Éditions du Rocher, 2011

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Blondin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine Blondin — (April 11 1922, Paris June 7 1991, Paris) was a French writer.He belonged to the literary group called the Hussards . He was also a sports columnist in L Équipe . Blondin also wrote under the name Tenorio.BiographyBlondin was the son of a poet,… …   Wikipedia

  • Antoine Blondin — Saltar a navegación, búsqueda Antoine Blondin, escritor y periodista francés, nacido el 11 de abril de 1922 en París y muerto en París el 7 de junio de 1991. Perteneció al movimiento literario hussard, con otros novelistas franceses como Roger… …   Wikipedia Español

  • Square Antoine Blondin — La Square Antoine Blondin es una plaza ajardinada del XX Distrito de París. Contenido 1 Descripción 2 Situación 3 Véase también 4 Enlaces externos …   Wikipedia Español

  • Square Antoine-Blondin — Le square Antoine Blondin est un square du 20e arrondissement de Paris. Article connexe Liste des parcs et jardins de Paris v · Espaces verts du 20e arrondissement de Paris …   Wikipédia en Français

  • BLONDIN (A.) — BLONDIN ANTOINE (1922 1991) Né à Paris en 1922, Antoine Blondin vécut un S.T.O. sinistre, une Libération dont il ne perçut que l’envers, un après guerre qui n’était pas de sa couleur préférée. Il cultive l’amitié des jeunes écrivains d’alors… …   Encyclopédie Universelle

  • Blondin — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le patronyme Blondin ou Blondon est une variante du patronyme Blond. Téléphérique Blondin, type de téléphérique. Surnom Blondin, surnom donné par Tuco… …   Wikipédia en Français

  • Antoine Audouard — Pour les articles homonymes, voir Audouard. Antoine Audouard …   Wikipédia en Français

  • Antoine Lefèvre — Parlementaire français Date de naissance 18 février 1966 (1966 02 18) (45 ans) Mandat Sénateur Début du mandat 1er octobre 2008 Circonscription …   Wikipédia en Français

  • Blondin —   [blɔ̃ dɛ̃], Antoine, französischer Schriftsteller, * Paris 11. 4. 1922, ✝ ebenda 7. 6. 1991; seine vom Existenzialismus inspirierten Romane behandeln das tragische oder absurde Schicksal gesellschaftlicher Randexistenzen; schrieb auch Dramen,… …   Universal-Lexikon

  • Liste de personnes ayant Antoine comme prénom — La liste de personnes ayant Antoine comme prénom liste certains articles de Wikipédia concernant des personnes réelles ou des personnages de fiction ayant comme prénom Antoine ou un équivalent. Sommaire 1 Personnalités 1.1 A 1.2 B 1.3 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”