Antoine-Joseph Reicha

Antoine Reicha

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reicha.
Antoine Reicha (1815)

Antoine (-Joseph) Reicha, appelé aussi Antonín ou Anton Rejcha, né à Prague le 25 février 1770 et mort à Paris le 28 mai 1836, est un compositeur tchèque, théoricien et professeur de musique.

Sommaire

Biographie

Orphelin, il apprend le violon et la flûte avec son oncle Josef Reicha, violoncelliste et compositeur. En 1785, parti avec son oncle engagé à Bonn, Anton Reicha rencontre Beethoven qui a le même âge que lui. Les deux musiciens se côtoient jusqu'en 1794. Il passe ensuite quelques années à Hambourg, et après un détour par Paris se retrouve à Vienne, où il se lie avec Haydn et termine sa formation de compositeur auprès de Salieri et Albrechtsberger.

Il émigre à Paris en 1808, devient professeur de contrepoint et de fugue au Conservatoire et écrit des ouvrages théoriques et pédagogiques à destination de ses élèves, au nombre desquels on compte George Onslow, Hector Berlioz, Franz Liszt, Charles Gounod ou César Franck. Il composera le Te Deum demandé par Louis XVIII, afin de célébrer la brillante Campagne d'Espagne de 1823, commandée par son neveu, le duc d'Angoulême.

Son nom et son prénom ont été orthographiés différemment au cours de sa vie : Antonín Rejcha en Tchécoslovaquie, il devient Anton Reicha à Vienne puis Antoine à Paris. Il fut naturalisé français en 1829 et devint membre de l'Académie des Beaux-Arts en 1835.

Il a effectué des recherches approfondies sur la fugue, tentant d'en faire une forme moderne (au XIXe siècle) permettant de moduler dans toutes les tonalités, mais il est aujourd'hui plus connu pour ses pièces de musique de chambre pour instruments à vent (de nombreux quintettes) et ses pièces expérimentant l'utilisation de mesures impaires.

Son Traité de Haute composition est sans doute le premier ouvrage à décrire la « forme sonate », sous le nom de « grande coupe binaire ».

Œuvres

Tombe d'Antoine Reicha au cimetière du Père-Lachaise.
  • Requiem
  • Symphonies en fa majeur et en ut mineur
  • Symphonie concertante
  • Nombreuses œuvres de musique de chambre pour instruments à vent

Œuvres pour piano

  • Trente-six Fugues (op. 36)
  • Art de varier (op. 57)
  • Sonate en mi bémol majeur (op. 43)
  • Fantaisie en mi majeur (op. 61)
  • Études ou Exercices pour le pianoforte (op. 30)

Écrits

  • Traité de mélodie, J. L. Sherff, 1814
  • Petit traité d'harmonie pratique, 1814
  • Cours de composition musicale, ou Traité complet et raisonné d'harmonie pratique, 1818
  • Traité de haute composition, Zetter, 1824 (réimpression ou deuxième édition en 1826 ?)
  • Art du compositeur dramatique, ou Cours complet de composition vocale, 1833

Liens externes

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Antoine Reicha ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine-Joseph Reicha de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Joseph Reicha — Josef Reicha Pour les articles homonymes, voir Reicha. Josef Reicha (ou Rejcha) est un compositeur et violoncelliste tchèque, né à Chudenice (Bohême) le 12 février 1752 et décédé le 5 mars 1795 à Bonn. Biographie Violoncelliste virtuose, il… …   Wikipédia en Français

  • Antoine Reicha — Pour les articles homonymes, voir Reicha. Antoine Reicha (1825) …   Wikipédia en Français

  • Antoine Elie Elwart — Antoine Elwart, fotografiert von Nadar Antoine Aimable Elie Elwart (* 19. November 1808 in Paris; † 14. Oktober 1877 ebenda) war ein französischer Komponist, Musikpädagoge und wissenschaftler. Elwart hatte als Kind ersten Musikunterricht an der… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Elwart — Antoine Elwart, fotografiert von Nadar Antoine Aimable Elie Elwart (* 19. November 1808 in Paris; † 14. Oktober 1877 ebenda) war ein französischer Komponist, Musikpädagoge und wissenschaftler. Elwart hatte als Kind ersten Musikunterricht an der… …   Deutsch Wikipedia

  • Anton Reicha — Antoine Reicha Pour les articles homonymes, voir Reicha. Antoine Reicha (1815) Antoine ( Joseph) Reicha, appelé aussi Antonín ou Anton Rejcha, né à Pr …   Wikipédia en Français

  • Anton Reicha — M. F. Dien: Anton Reicha (1815) Anton Reicha (auch: Antonín, Antoine Joseph Reicha oder Rejcha, siehe unten) (* 26. Februar 1770 in Prag; † 28. Mai 1836 in Paris) war ein böhmischer Komponist, Musikpädagoge und Flötist, der seine wesentlichen… …   Deutsch Wikipedia

  • Antonín Reicha — M. F. Dien: Anton Reicha (1815) Antonin Reicha (auch: Antonín bzw. Antoine Reicha bzw. Rejcha) (* 26. Februar 1770 in Prag; † 28. Mai 1836 in Paris) war ein böhmischer Komponist, Musikpädagoge und Flötist, der seine wesentlichen künstlerischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Anton Reicha — Anton ( Antonín , Antoine ) Reicha ( Rejcha ) (February 26, 1770 ndash; May 28, 1836) was a Czech born naturalized French composer. A contemporary and lifelong friend of Beethoven, Reicha is now best remembered for his substantial early… …   Wikipedia

  • 36 Fugues (Reicha) — 36 Fugues, sometimes assigned opus number 36, [Opus number 36 is present, for example, in the 1973 Bärenreiter edition, and is used on several recordings. However, in the recent catalogue by Stone (see References) the collection has no opus… …   Wikipedia

  • Harmonie Tonale — Pour les articles homonymes, voir Harmonie (homonymie). Dans la musique occidentale, l’harmonie tonale est le procédé d écriture des simultanéités sonores, spécifique au système tonal. Cette discipline se donne pour objectif d étudier, au sein du …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”