Antoine-Claude-Pierre Masson de La Motte-Conflans

Antoine-Claude-Pierre Masson de La Motte-Conflans[1], né à Vertus, est un homme de lettres français.

Avocat au Parlement de Paris, La Motte-Conflans était membre de la Société littéraire de Châlons-sur-Marne.

On lui doit :

  • l’Année sans merveille, ou Fausseté de l’année merveilleuse (de l’abbé Coyer), Lille, 1748 ;
  • l’Armée du Roi dans la Flandre hollandaise, ode, 1747.
  • Épitre au Roi sur la paix ;
    Publiée sous le nom d’un officier gascon.
  • Epître du magister de Lauffeldt an curé de Fontenoy, 1747, in-12 ;
  • Étrennes du Parnasse, 1748, in-12 ;
  • la Gloire de la ville d’Ypres sous le gouvernement français, ode, 1746.

Il a probablement collaboré[2] à l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert.

Notes

  1. Ou « Conflant ».
  2. Frank A. Kafker, French Historical Studies, Vol. 3, n° 1, Spring, 1963, p. 106-22.

Sources


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine-Claude-Pierre Masson de La Motte-Conflans de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”