Antoine-Alexandre Barbier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barbier.

Antoine-Alexandre Barbier né le 11 janvier 1765 à Coulommiers et mort le 12 mai 1825 à Paris est un bibliothécaire et bibliographe français.

Barbier fit ses études au collège de Meaux, et il était vicaire à Dammartin lorsque la Révolution éclata. Ayant prêté serment à la Constitution, il fut nommé bientôt curé constitutionnel de la Ferté-sous-Jouarre. En 1793, il renonça à la prêtrise et se maria. L’année suivante, élu membre de l’École normale, il vint à Paris, s’y distingua par son érudition, fit partie de la commission temporaire des arts, fut adjoint au comité d’instruction publique de la convention nationale, et chargé de recueillir, dans les couvents et dans les établissements publics supprimés, les livres et autres objets d’arts, pour les placer dans les divers dépôts du gouvernement.

En 1798, Barbier fut nommé conservateur de la bibliothèque qu’il avait formée pour le Directoire, à l’instigation de François de Neufchâteau. Cette bibliothèque ayant été donnée au conseil d’État après le coup d'État du 18 brumaire, il fut nommé bibliothécaire. Dans cette dernière place, Napoléon eut plusieurs occasions d’apprécier son mérite, et le nomma en 1807 son bibliothécaire particulier. Barbier venait alors de publier les premiers volumes du Dictionnaire des ouvrages anonymes et pseudonymes; Paris, 1806.

Les nouvelles fonctions de Barbier le rapprochèrent souvent de la personne de l’empereur : il lui présentait, avec des analyses détaillées, les meilleure ouvrages qui paraissaient, ou ceux que les auteurs avaient offerts. Il fut aussi chargé par Napoléon de lui faire des rapports sur divers points de controverse religieuse. C’est ainsi que, le 5 janvier 1811, l’empereur voulut savoir « s’il y avait des exemples d’empereurs qui avaient suspendu ou déposé des papes. »

On doit à Barbier la création des bibliothèques du Louvre, de Compiègne, de Fontainebleau. À la Restauration, il fut nommé administrateur des bibliothèques particulières du roi. Il perdit cette place en 1822, peu de temps après qu’il eut reçu la décoration de la Légion d’honneur, et dans le moment où il venait de publier le premier volume de la seconde édition de son Dictionnaire des Anonymes.

Quoiqu’il parût supporter cette disgrâce avec courage, Barbier fut très sensible à cette destitution inattendue, qui l’arrachait aux habitudes de toute une vie. Il mourut trois ans après.

Outre un grand nombre de notices et d’articles insérés dans le Mercure, le Magasin Encyclopédique, la Revue Encyclopédique, dans l’Encyclopédie Moderne de Courtin, on a de lui :

Son fils fut bibliothécaire du Louvre.

Source

  • Ferdinand Hoefer, Nouvelle Biographie générale, t. 4, Paris, Firmin-Didot, 1853, p. 445-6.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine-Alexandre Barbier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine Alexandre Barbier — Pour les articles homonymes, voir Barbier. Antoine Alexandre Barbier né le 11 janvier 1765 à Coulommiers et mort le 12 mai 1825 à Paris est un bibliothécaire et bibliographe français. Barbier fit ses études au collège de Meaux, et il était… …   Wikipédia en Français

  • Antoine-Alexandre Barbier — (* 11. Januar 1765 in Coulommiers; † 5. Dezember 1825 in Paris) war ein französischer Priester, Bibliothekar und Bibliograph. Mit 26 Jahren übernahm Barbier 1791 die Pfarrei La Ferté sous Jouarre, aber bereits zwei Jahre später legte er im Zuge… …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Alexandre Barbier — (January 11 1765 December 5 1825) was a French librarian and bibliographer.He was born in Coulommiers (Seine et Marne). He took priest s orders, from which, however, he was finally released by the pope in 1801. In 1794 he became a member of the… …   Wikipedia

  • Antoine-Alexandre Barbier (1765-1825) — Antoine Alexandre Barbier Pour les articles homonymes, voir Barbier. Antoine Alexandre Barbier né le 11 janvier 1765 à Coulommiers et mort le 12 mai 1825 à Paris est un bibliothécaire et bibliographe français. Barbier fit ses études au collège de …   Wikipédia en Français

  • Antoine-alexandre barbier (1765-1825) — Antoine Alexandre Barbier Pour les articles homonymes, voir Barbier. Antoine Alexandre Barbier né le 11 janvier 1765 à Coulommiers et mort le 12 mai 1825 à Paris est un bibliothécaire et bibliographe français. Barbier fit ses études au collège de …   Wikipédia en Français

  • Barbier, Antoine-Alexandre — ▪ French librarian born Jan. 11, 1765, Coulommiers, Fr. died Dec. 5, 1825, Paris       French librarian and bibliographer who compiled a standard reference directory of anonymous writings and who helped in preserving scholarly books and… …   Universalium

  • Barbier (Begriffsklärung) — Barbier steht für: Barbier, ein historischer Handwerksberuf Friseur, als obsolete Berufsbezeichnung Der Barbier von Sevilla, ein Schauspiel von Pierre Augustin Caron de Beaumarchais sowie zahlreiche auf diesem Schauspiel basierende Opern Der… …   Deutsch Wikipedia

  • Barbier — is a surname and may refer to:* Antoine Alexandre Barbier (1765 1825), French librarian * Charles Barbier, French creator of night writing * Charles Barbier de Meynard, French historian and orientalist * Edmond Jean François Barbier (1689 1771),… …   Wikipedia

  • Alexandre De La Motte-Baracé — Armes de la Motte Baracé : d argent au lion contourné de sable accompagné aux cantons de 4 merlettes contournées du même, sur le tout (ou: brochant en abîme sur le lion) d argent à la fasce fleurdelysée et contrefleurdelysée de gueules… …   Wikipédia en Français

  • Alexandre de La Motte-Barace — Alexandre de La Motte Baracé Armes de la Motte Baracé : d argent au lion contourné de sable accompagné aux cantons de 4 merlettes contournées du même, sur le tout (ou: brochant en abîme sur le lion) d argent à la fasce fleurdelysée et… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”