Antoine-Adrien Lamourette
Antoine-Adrien Lamourette (Album du Centenaire)

Antoine-Adrien Lamourette (né le 31 mai 1742 à Frévent - mort guillotiné le 11 janvier 1794 à Paris. français et un homme politique de la Révolution française.

Sommaire

Biographie

Fils d'artisans modestes, il entre en 1759 dans la congrégation des lazaristes et est ordonné prêtre en 1769. D'abord premier vicaire à Arras, il est nommé professeur de philosophie au séminaire des lazaristes de Metz en 1772. Adversaire de la théologie traditionnelle, il a pour ambition de concilier les "lumières" et la religion. L'abbé Grégoire, son élève d'alors, saura retenir ses leçons. Transféré à Toul en 1774, ses idées avancées le mettent en conflit avec Mgr Champorcin. En 1778, il est chargé de la cure d'Outremécourt. À partir de 1783, il réside à Paris où il est chapelain de Chaillot : il publie alors ses premiers ouvrages.

Partisan du retour à une Ėglise débarrassée du faste qui écrase les fidèles pauvres, il souhaite réduire les privilèges du Haut Clergé. Les vœux de religion ne devraient plus entraîner de "mort civile". Surtout, il prône la tolérance religieuse et tout en combattant les philosophes athées il met à part Jean-Jacques Rousseau qui aime la vertu et la religion. En 1787, il entre à l'académie d'Arras

En 1789, il fait l'apologie de la prise de la Bastille, demande l'égalité pour les Juifs et justifie la sécularisation des biens ecclésiastiques. En novembre 1790 commence sa collaboration avec Mirabeau et il construit l'argumentaire du discours du 26 novembre qui tend à montrer que la Constitution civile du clergé est compatible avec les principes de la religion chrétienne comme avec ceux de la Révolution. Il prêta serment à la Constitution civile du clergé en 1790. En janvier 1791 il collabore à nouveau avec Mirabeau pour la rédaction du Projet d'adresse aux Français sur la Constitution civile du Clergé. Devenu familier de l'orateur il croise chez lui Cabanis, Volney ou Garat.

Au début de1791 Mirabeau écrit une lettre à la Société des amis de la Constitution de Lyon ce qui lui permet d'être élu évêque constitutionnel sur le siège de Lyon le 2 mars. Mais, à l'instar des autres évêques constitutionnels, il n'a jamais été reconnu tel par le pape Pie VI.

Il fut élu député du Rhône-et-Loire à l'Assemblée législative. Le 21 novembre 1791, il emploie pour la première fois dans un discours l'expression de démocratie chrétienne dont il semble être le créateur. Il se rendit célèbre par ce qu’on appela le baiser Lamourette — un baiser fraternel, par lequel il proposait qu’on en finisse avec tous les différends entre les partis. La proposition qu’il fit en ce sens le 7 juillet 1792, avec une ardeur extraordinaire, fit une telle impression sur l’Assemblée que les députés des partis les plus hostiles se jetèrent dans les bras les uns des autres — mais cet acte généreux et spontané demeura sans suite.

Lamourette protesta contre les massacres de septembre 1792, et lié aux Girondins il soutient la révolte fédéraliste de Lyon (1793). Arrêté en septembre, il est transféré à Paris, jugé par le tribunal révolutionnaire, condamné à mort et guillotiné le 11 janvier 1794.

Œuvres

  • Considérations sur l'esprit et les devoirs de la vie religieuse, (1785);
  • Pensées sur la philosophie de l’incrédulité (1786);
  • Pensées sur la philosophie de la foi (1789);
  • Décret de l’assemblée nationale sur les biens du clergé justifié par son rapport avec la nature et les lois de l’institution (1789);
  • Désastre de la maison de Saint-Lazare, (1789);
  • Observations sur l'Etat civil des Juifs, (1789);
  • Pasteur patriote (1790);


Précédé par Antoine-Adrien Lamourette Suivi par
Premier titulaire
évêque constitutionnel de Lyon
Claude François Marie Primat

Voir aussi

Église constitutionnelle

Démocratie chrétienne

Philosophie des Lumières

Bibliographie

Menozzi (Daniele). «Philosophes» e «Chrétiens éclairés» Politica e religione nella collaborazione di G. H. Mirabeau e A. A. Lamourette (1774-1794), compte rendu par Godechot, Jacques, dans Revue belge de philologie et d'histoire, 1980, vol. 58, n° 2, pp. 525-527.http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rbph_0035-0818_1980_num_58_2_5670_t1_0525_0000_2



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine-Adrien Lamourette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lamourette, Antoine-Adrien — (1742 1794)    political figure    Born in Frévent, Pas de Calais, Antoine Adrien Lamourette was vicar general of Arras and, during the revolution of 1789, became constitutional bishop of Rhône et Loire (February 1791). He was elected deputy to… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Baiser Lamourette — L épisode dit du Baiser Lamourette est une tentative de réconciliation proposée par Antoine Adrien Lamourette le 7 juillet 1792 à l Assemblée législative. Lamourette propose à ses collègues élus de s embrasser en signe de réconciliation. Louis… …   Wikipédia en Français

  • Honoré Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau — Portrait of Mirabeau President of the National Constituent Assembly In office …   Wikipedia

  • Yves alexandre de marbeuf — Yves Alexandre de Marbeuf, né le 17 mai 1734 à Rennes et mort le 15 avril 1799 à Lübeck, est un évêque et homme d état français. Il est nommé évêque d Autun en 1767, siège qu il occupe jusqu en 1788. En 1782 il reçoit l abbaye du Bec dont il… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Lyon — Armes actuelles de la ville de Lyon L histoire de Lyon concerne l histoire de l agglomération présente sur le site de l actuelle ville de Lyon. Si le lieu est occupé depuis la Préhistoire, la première ville, nommée Lugdunum, date de la Rome… …   Wikipédia en Français

  • Lyons —     Lyons     † Catholic Encyclopedia ► Lyons     The Archdiocese of Lyons (Lugdunensis) comprises the Department of the Rhône (except the Canton of Villeurbanne, which belongs to the Diocese of Grenoble) and of the Loire. The Concordat of 1801… …   Catholic encyclopedia

  • Rue Saint-Honore — Rue Saint Honoré Pour les articles homonymes, voir Saint Honoré. 1er, 8e arrt …   Wikipédia en Français

  • Rue Saint-Honoré — 48°51′53″N 2°19′56″E / 48.86472, 2.33222 …   Wikipédia en Français

  • Rue saint-honoré — Pour les articles homonymes, voir Saint Honoré. 1er, 8e arrt …   Wikipédia en Français

  • Henri Grégoire — Pour les articles homonymes, voir Grégoire. Henri Grégoire L abbé G …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”