Antiochus IV

Antiochos IV

Antiochos IV Épiphane (l'Illustre) est le fils d'Antiochos III le Grand, né vers -215 et gouverne le royaume séleucide de -175 à -163.

Il succède, après avoir passé plusieurs années à Rome comme otage, à son frère Séleucos IV, assassiné par son ministre Héliodore qu'il élimine rapidement. C'est un personnage ambigu, bon chef de guerre qui s'empare de l'Égypte et de Chypre en -168 mais qui doit y renoncer sous la pression de l'ambassadeur romain Gaius Popilius Laenas — lequel, alors qu'Antiochos demandait à s'entretenir avec son conseil, traça de sa canne un cercle sur le sol exigeant une réponse immédiate au sénatus-consulte romain[1] —, et qui représente le dernier règne important de la dynastie.

C'est surtout sa tentative d'hellénisation forcée, en particulier en Judée, qui entraîne son deuxième surnom d'Épimane (l'Insensé). Il exaspère ses sujets par son intolérance. En -168 il pille et installe un autel du dieu Baal Shamen dans le temple de Jérusalem, détruit les murailles de la ville et, dans un édit de décembre -167, ordonne d'offrir des porcs en holocauste, interdit la circoncision et pourchasse les adversaires de l'hellénisation. Après son départ éclate une révolte des Juifs dirigée par la famille des Macchabées. Les troupes envoyées par Antiochos IV sont successivement battues, le vizir Lysias à Bethsour en -164 obligeant le roi à arrêter la persécution et à amnistier les Juifs qui regagneraient leurs foyers (mars -164). Juda Macchabée s'empare de Jérusalem, procède à la purification du temple et rend le sanctuaire et l'autel au culte de Yahvé.

Dans le même temps (-165), Antiochos IV part pour l'Orient, passant par la Grande-Arménie afin de la faire rentrer dans l'orbite séleucide, puis la Médie. Il tombe malade en -164/-163 et meurt en Perside.

Pour certains auteurs chrétiens, il symbolise la figure de l'Antéchrist[2].

Notes

  1. Tite-Live, Histoire romaine, livre XLIV, 19.
  2. Histoire politique du monde hellénistique (323-30 av. J.-C.), p. 306

Bibliographie

  • (fr) Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique (323-30 av. J.-C.), préface inédite de Pierre Cabanes, Éditions du Seuil, collection « Points histoire », 2003, 650 p. (ISBN 2-02-060387-X)
  • (fr) La Bible de Jérusalem. La Sainte Bible, traduite en français sous la direction de l'École biblique de Jérusalem, Les Éditions du Cerf, 1996, 1 844 p. (ISBN 2-204-01491-5)

Liens externes


Précédé par Antiochos IV Suivi par
Séleucos IV
Séleucides
Antiochos V
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
Ce document provient de « Antiochos IV ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antiochus IV de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ANTIOCHUS IV — ANTIOCHUS IV. Epiphanes, h. e. Illustris sive Nobilis, post Seleucum fratrem, VIII. Syriae Rex, regnavit ann. 12. Hic Hierosolymam destruxit, et muta mala Iudaeis intulit, crudelissimus omnium tyrannorum, ideoque Epimanes, h. e. Insanus, aut… …   Hofmann J. Lexicon universale

  • Antiochus IV. — Münze mit dem Abbild Antiochus IV. Auf der Rückseite Apollon auf einem Omphalos. Die griechische Aufschrift lautet ΑΝΤΙΟΧΟΥ ΘΕΟΥ ΕΠΙΦΑΝΟΥ ΝΙΚΗΦΟΡΟΥ (Antiochus, der erschienene Gott, der Siegreiche). Antiochos IV. Epiphanes (griech. der… …   Deutsch Wikipedia

  • Antiochus IV — (Antiochus Epiphanes) died 164? B.C., king of Syria 175 164?. * * * …   Universalium

  • Antiochus IV — (Antiochus Epiphanes) died 164? B.C., king of Syria 175 164? …   Useful english dictionary

  • Antiochus IV — (reigned 175–164 BC)    Ruler of the Seleucid Empire encompassing Syria, Asia Minor, Mesopotamia, and parts of Iran. Son of Antiochus III and Laodice of Pontus and brother of Cleopatra I. He succeeded to the throne upon the assassination of his… …   Ancient Egypt

  • Antiochus IV — /ænˈtaɪəkəs/ (say an tuyuhkuhs) noun (Antiochus Epiphanes), died 164? BC, king of Syria 175–164?; provoked the revolt of the Maccabees (167) by attacking the Jewish people …   Australian English dictionary

  • Antiochus IV Epiphanes — Another Antiochus IV Epiphanes was king in Commagene under Caligula and Claudius. Infobox Monarch name =Antiochus IV Epiphanes title =King of the Seleucid Empire caption =Coin of Antiochus IV. Reverse shows Apollo on an omphalos. The inscription… …   Wikipedia

  • Antiochus IV of Commagene — Gaius Julius Antiochus IV Epiphanes, also known as Antiochus IV Epiphanes or Antiochus IV of Commagene, (Greek:ο Γαίος Ιούλιος Αντίοχος Επιφανής, before 17 sometime after 72) was the last king of Commagene who reigned between 38 72. Antiochus was …   Wikipedia

  • Antiochus IV Epiphanes — born с 215 died 164 BC, Tabae, Iran Seleucid king of the Hellenistic Syrian kingdom (175–164 BC). Son of Antiochus III, he was taken hostage in Rome (189–175), where he learned about Roman institutions. On his release, he ousted a usurper to take …   Universalium

  • Antiochus IV Epiphane — Antiochos IV Antiochos IV Épiphane (l Illustre) est le fils d Antiochos III le Grand, né vers 215 et gouverne le royaume séleucide de 175 à 163. Il succède, après avoir passé plusieurs années à Rome comme otage, à son frère Séleucos IV, assassiné …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”