Antiochos Ier Sôter

Antiochos Ier


Pièce en bronze à l'effigie d'Antiochos

Antiochos Ier Sôter (« Le sauveur », en Grec : 'Aντίoχoς Soter) est est né en -325. Il est le fils de Séleucos Ieret de la Reine Apama I et de ce fait est à moitié Persan (il est le seul des épigones (descendants) dans ce cas). Il est le deuxième souverain de la dynastie des Séleucides et règne sur la Syrie de -280 à -261. Il est associé très tôt à son père en -293 et il entretient avec ce dernier d'excellentes relations, à tel point d'ailleurs que Séleucos Ier divorce de la belle Stratonice pour la céder à son fils qui en est amoureux (-293).

Après l'assassinat de son père en -280 par Ptolémée Kéraunos le roi de Macédoine, il hérite d'un Empire immense et puissant. Sa tache principale va être d'essayer de garder cet Empire tel qu'il la trouvé, mais ce sera en vain. Dès les débuts de son règne, il doit affronter une révolte qui éclate en Syrie. Il est rapidement contraint de faire la paix avec Ptolémée Kéraunos et apparemment d'abandonner ces visions sur la Thrace et la Macédoine. En -279, en Asie Mineure aussi la rébellion se fait sentir, Antiochos doit faire face aux sécessions de la Bithynie, du Pont et de la Cappadoce qui s'érigent en royaumes indépendants, qu'il est incapable de mater. Le Roi de Cappadoce Ariarathês III (-262/-220) avec l'aide du Roi d'Arménie Arsam (-260/-220) combattent et tue Amyntas, le chef des troupes Séleucides.

Son règne amorce un premier déclin des Séleucides. En effet s'il est vainqueur des Galates vers -275/-274, il perd la Cilicie orientale et la Phénicie au profit du souverain lagide Ptolémée II Philadelphe lors de la première guerre de Syrie (-276/-272). Enfin c'est également sous son règne que les Attalides se rendent indépendants à Pergame.

Il meurt en -261, tué dans un combat livré près d'Éphèse.

0n le nomma Sauveur parce qu'il avait sauvé ses États d'une irruption des Gaulois.

Liens externes


Précédé par Antiochos Ier Suivi par
Séleucos Ier
Séleucides
Antiochos II
  • Portail de la Grèce antique Portail de la Grèce antique
  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
Ce document provient de « Antiochos Ier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antiochos Ier Sôter de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antiochos Ier — Pour les articles homonymes, voir Antiochos. Antiochos Ier Sôter Pièce en bronze à l effigie d Antiochos …   Wikipédia en Français

  • Démétrios Ier Sôter — Pour les articles homonymes, voir Démétrios. Démétrios Ier Sôter Titre …   Wikipédia en Français

  • Demetrios Ier Soter — Démétrios Ier Sôter Pour les articles homonymes, voir Démétrios. Démétrios Ier Sôter (en grec ancien Δημήτριος Σώτερ / Dêmếtrios Sốter, « le Sauveur ») est un roi de Syrie de la famille des Séleucides. Il est le fils de Séleucos IV… …   Wikipédia en Français

  • Antiochos II — Pour les articles homonymes, voir Antiochos. Antiochos II Théos Pièce d Antiochos …   Wikipédia en Français

  • Antiochos — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Cet article possède un paronyme, voir : Antioche (homonymie). Antiochos ou Antiochus ou Antiochius (en …   Wikipédia en Français

  • Antiochos V Eupator — Antiochos V Antiochos V Eupator ( né d un bon père ou Né d un père illustre ) est un roi séleucide de Syrie qui règne de 163 à 162. Né en 173, il est le fils d Antiochos IV Épiphane et lui succède alors qu il n a que neuf ans en 163, c est Lysias …   Wikipédia en Français

  • Antiochos V — Pour les articles homonymes, voir Antiochos. Antiochos V Eupator Titre Roi Séleucide …   Wikipédia en Français

  • Antiochos VII — Pour les articles homonymes, voir Antiochos. Antiochos VII Evergète Sidêtês …   Wikipédia en Français

  • Antiochos III — Pour les articles homonymes, voir Antiochos. Antiochos III Mégas Pièce d argent d Antiochos …   Wikipédia en Français

  • Séleucos Ier — Pour les articles homonymes, voir Séleucos. Séleucos Ier Nicator Bronze au musée national d archéologie de Naples …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”