Antigène

Un antigène est une macromolécule naturelle ou synthétique, reconnue par des anticorps ou des cellules du système immunitaire et capable d'engendrer une réponse immunitaire.
Les antigènes sont généralement des protéines, des polysaccharides et leurs dérivés lipidiques. Des fragments d'antigènes appelés haptènes peuvent aussi induire une allergie.

On distingue deux classe d'antigènes,

  • Les antigènes de classe 1, présents dans toutes les cellules ;
  • Les antigènes de classe 2, présents uniquement dans les cellules immunitaires.

Les antigènes, en tant que marqueurs des agents étrangers à l'organisme, sont à la base de la réponse immunitaire adaptative. C'est la reconnaissance de l'antigène par les cellules immunocompétentes, directement ou via les cellules présentatrices d'antigène (CPA), qui active l'immunité spécifique.

Dans le cas d'antigènes protéiques, on nomme épitope ou déterminant antigénique la partie de l'antigène reconnue par un anticorps ou un récepteur lymphocytaire. Un même antigène peut comporter plusieurs épitopes (identiques ou différents) et ainsi induire une réponse immunitaire variée. Il existe des épitopes séquentiels, correspondant à une séquence d'acides aminés, et des épitopes conformationnels, liés à la structure de la protéine et donc sensibles à la dénaturation. La reconnaissance de l'antigène par les lymphocytes dépend de la nature de l'épitope. Les lymphocytes B se lient directement aux épitopes conformationnels grâce aux immunoglobulines de leur membrane. Les lymphocytes T reconnaissent les épitopes séquentiels présentés par les cellules présentatrices d'antigènes.

Sommaire

Propriétés

Immunogénicité

C’est le potentiel d’un antigène à induire la réponse immunitaire. Elle dépend :

  • de l’espèce animale (génome, état physiologique, passé immunologique) ;
  • du degré de similitude structurale entre l’antigène et les molécules de l’hôte ;
  • des caractéristiques physico-chimiques de l’antigène :
    • taille : au moins 2 épitopes,
    • forme : particulière ou non,
    • rigidité (% complémentarité au paratope de l’anticorps) ;
  • de la dose d’antigène injectée.

Antigénicité

C’est la capacité de l’antigène à être reconnu par le système immunitaire. Une substance peut être antigénique mais pas immunogène.

Différents types d’antigènes

Antigènes exogènes

Ils sont étrangers à l’individu et peuvent être :

  • allogéniques : issus de la même espèce
  • xénogéniques : issus d’autres espèces

Antigènes endogènes

Ce sont des antigènes propres à l’hôte (auto-antigènes) et pouvant être considérés comme étrangers (antigènes cryptiques : isolés derrière la barrière hémato-encéphalique lors du développement).

Antigènes naturels

Protéines

Les antigènes de type protéique sont très immunogènes et souvent utilisés pour fabriquer des vaccins (pour cela, il faut un PM minimum de 1500 Da).

Polyosides

Ce sont des polymères à structure ordonnée constitués d’épitopes identiques se répétant. Deux types :

  • homopolyosides : ose unique répété
  • hétéropolyosides : motifs répétés formés de 2 à 6 oses.

Les polyosides sont des constituants ubiquitaires à la surface cellulaire, ils sont également très immunogènes.

Lipides

Ils sont généralement très peu immunogènes sauf s’ils sont associés à des protéines.

Acides nucléiques

Leur immunogénicité est très faible même s’il existe des anticorps anti-ADN. De la même manière que pour les lipides, on peut augmenter leur pouvoir immunogène en les associant à des protéines.

Antigènes artificiels

Quand une molécule fait moins de 1500 Da, elle ne présente qu’un seul déterminant antigénique, on l’appelle alors : haptène. Un haptène est non immunogène. En l’associant à une protéine porteuse (carrier) qui apporte au moins un déterminant supplémentaire, le complexe devient immunogène.

Antigènes synthétiques

Il s’agit de macromolécules de synthèse obtenues par polymérisation d’acides aminés.

Valence antigénique

C’est le nombre d’anticorps capables de se lier simultanément sur une molécule. La valence est donc proportionnelle à la surface de la molécule mais ne reflète pas le nombre d’épitopes à cause de l’encombrement stérique que peuvent occasionner les anticorps.

Antigènes thymo-dépendant et thymo-indépendant

Antigènes thymo-dépendants

Ils sont impliqués dans une coopération avec les lymphocytes T. La CPA doit dégrader l’antigène (structure complexe, ex : protéine) et le présenter à sa surface par les molécules CMH de classe II. Les antigènes thymo-dépendants impliquent toutes les Immunoglobulines.

Antigènes thymo-indépendants

L’agrégation de l’antigène à motifs répétés à la surface des lymphocytes B suffit à activer ces LB. Ce type d’antigène n’implique que les Immunoglobulines M.

Notes et références

Voir aussi



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antigène de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • antigène — [ ɑ̃tiʒɛn ] n. m. • 1904; de 1. anti et gène ♦ Substance dont l injection provoque la synthèse, par l organisme, d anticorps spécifiques (⇒ immunogène). Antigènes microbiens. Adj. ANTIGÉNIQUE . ● antigène nom masculin Substance qui, introduite… …   Encyclopédie Universelle

  • Antigene — Antigène Un antigène est une macromolécule naturelle ou synthétique, reconnue par des anticorps ou des cellules du système immunitaire et capable d engendrer une réponse immunitaire. Les antigènes sont généralement des protéines, des… …   Wikipédia en Français

  • Antigene — (engl. für Antibody generating) sind Stoffe, an die sich Antikörper und bestimmte Lymphozyten Rezeptoren spezifisch binden können (wobei letzteres in der Regel bewirkt, dass die Produktion von Antikörpern gegen das Antigen angeregt wird). Durch… …   Deutsch Wikipedia

  • Antigene — Antigene, Substanzen, die im Wirbeltierkörper eine ⇒ Immunreaktion hervorrufen. A. können z.B. Viren, Bakterien, Tier und Pflanzengifte, Allergene, Parasiten, transplantierte Zellen oder veränderte körpereigene Zellen (z.B. Krebszellen,… …   Deutsch wörterbuch der biologie

  • antigene — {{hw}}{{antigene}}{{/hw}}o antigene s. m. Sostanza che, introdotta nell organismo, provoca la formazione di anticorpi …   Enciclopedia di italiano

  • antigène — antigeninė medžiaga statusas Aprobuotas sritis augalų apsauga apibrėžtis Medžiaga, kuri dėl sąlyčio su tam tikromis ląstelėmis, pasibaigus inkubaciniam (trunkančiam nuo kelių dienų iki kelių savaičių) laikotarpiui, sukelia jų jautrumą ir (arba)… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • antigene — antigenas statusas T sritis chemija apibrėžtis Medžiaga, sukelianti organizme antikūnų sintezę. atitikmenys: angl. antigen; antigene rus. антиген …   Chemijos terminų aiškinamasis žodynas

  • antigene — an·tì·ge·ne, an·ti·gè·ne s.m., agg. TS biochim. 1. s.m., sostanza che, introdotta nell organismo per via parenterale, provoca la formazione di anticorpi 2. agg. → antigenico {{line}} {{/line}} DATA: 1925. ETIMO: der. di gene con 1anti …   Dizionario italiano

  • antigene — pl.m. antigeni …   Dizionario dei sinonimi e contrari

  • Antigène LW — ● Antigène LW antigène public présent sur les hématies de la presque totalité des individus. (L importance de l antigène LW est très limitée, contrairement à celle de l antigène Rhésus.) …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”