Max-Pol Fouchet

Max-Pol Fouchet (Saint-Vaast-la-Hougue, le 1er mai 1913Vézelay, le 22 août 1980) est un écrivain, journaliste et homme de télévision français.

Sommaire

Biographie

Max-Pol Fouchet passe sa jeunesse à Alger, où son père, armateur normand gazé lors de la Première Guerre mondiale, a immigré avec sa famille. Étudiant en lettres, il y rencontre Albert Camus.

En 1939, il fonde et anime la revue poétique Fontaine, revue mensuelle de la poésie et des lettres françaises, qui groupe des écrivains résistants à Alger et qui deviendra rapidement sous l'Occupation, la tribune de la Résistance intellectuelle française, à travers notamment des écrivains engagés comme Georges Bernanos, Aragon, Antonin Artaud, Jean Wahl, Jean Rousselot, Pierre Emmanuel, Pierre Jean Jouve, Georges-Emmanuel Clancier, Claude Roy, Loys Masson, André Frénaud, Jules Supervielle, Max Jacob, Henri Michaux, René Char, Jean Lescure. En 1942, il publie Liberté de Paul Éluard. Parallèlement, il donne à la RTF des chroniques de littérature et d'art.

À la libération, Max-Pol Fouchet parcourt le globe. De retour en France au début des années 1950, il participe aux premiers pas de la télévision avec la préoccupation d'initier les Français à la culture. Il crée ainsi, avec Pierre Desgraupes et Pierre Dumayet les émissions culturelles Lectures pour tous, le Fil de la vie et surtout Terre des Arts série qui inaugure de 1964 à 1974 le documentaire sur l'art à l'ORTF. Il participe également à l'émission Italiques produite par Marc Gilbert comme chroniqueur. Mais ses prises de positions (contre la peine de mort, la torture et la censure), alors que le pouvoir politique encadre encore fortement la télévision, l'en éloigne. Il n'abandonne pas pour autant ses activités littéraires en publiant romans, recueils de poésie et récit de voyages.

Dans les années 1970, il fait partie du « comité de sélection » de la société de vente par correspondance Le Grand Livre du Mois. Lors de la sortie du livre L'Archipel du Goulag, il s'oppose à l'auteur, notamment lors d'un numéro de l'émission Apostrophes.

Durant sa carrière, il sera aussi journaliste dans différents journaux, professeur d’histoire de l'art, homme de radio et archéologue.

En 1983 les Postes françaises émettent un timbre Max-Pol Fouchet, 1913-1980 (1,80 + 0,40).

En 1990, "Présence de Max-Pol Fouchet" (CD, Ed Adès) d'Edmond A. Lévy - qui fut son proche collaborateur artistique sur "Terre des Arts" et "Les impressionnistes" - obtient le Grand Prix de l'Académie Charles Cros (Prix de la parole enregistrée).Textes dits par Michel Bouquet.

Philatélie

  • En 1983, un timbre faisant partie de la série Personnages célèbres à l'effigie de Max-Pol Fouchet, rouge et noir, de valeur 1,80 franc surtaxé de 0,4 franc, comporte Vézelay en 2éme plan. Ce timbre a bénéficié d'une vente en 1er jour le 30 avril à Saint-Vaast-La-Hougue et à Vézelay. Il porte le n° YT 2282[1].

Bibliographie

Signature de Max-Pol Fouchet
  • Simples sans vertu, Charlot, coll. "Méditerranéennes", Alger, 1937.
  • La France au cœur, Chroniques de la Résistance, 1940-1944, Charlot, Alger, 1944.
  • Écrivains et poètes des États-Unis d'Amérique, Éditions de la Revue Fontaine, Paris, 1945.
  • Aspects de la littérature anglaise 1918-1945, Fontaine, 1947.
  • Les Poètes de la Revue Fontaine, 1939-1948, 1948.
  • Les peuples nus Correa, 1953.
  • Bissière, Le Musée de Poche, Georges Fall, Paris, 1955
  • Terres Indiennes, La Guilde du Livre, Clairefontaine, Lausanne, 1955.
  • Nubie, splendeur sauvée, La Guilde du Livre, Clairefontaine, Lausanne.
  • Anthologie thématique de la Poésie Française, Club du Livre du Mois, 1955.
  • Instants volés, Instants donnés, Éditions Clairefontaine, Lausanne, 1956. (avec la coll.de Gotthard Schuh)
  • Le fil de la vie, Robert Laffont, Paris, 1957.
  • L'art amoureux des Indes. Clairefontaine, Lausanne, 1957, [Étude sur l'amour et l'érotisme indien à travers leurs représentations artistiques].
  • La Grande vallée, 1957.
  • Portugal des Voiles, La Guilde du Livre, Lausanne, 1959.
  • Demeure le secret, Mercure de France, Paris, 1961.
  • L'Art à Carthage, Georges Fall, Paris, 1962.
  • Les Merveilles Des Tropiques, Hachette, Collection Réalités, 1964.
  • Jean Bertholle, Le Sphynx, 1966.
  • Les Appelés, Mercure de France, Paris, 1967.
  • Le Mexique Que J'Aime..., Présenté Par Max-Pol Fouchet, Raconté et légendé par André Camp, Photographié par Arpad Elfer, Sun, Paris, 1967.
  • Liban, lumière des siècles, La Guilde du Livre, Lausanne, 1967. (avec la coll. de Fluvio Roitier).
  • Un jour, Je m’en souviens, Mémoire parlée, Mercure de France, Paris, 1968.
  • Lire Rembrandt, Les éditeurs français réunis, 1970.
  • Jean-Baptiste Piranèse, Les Prisons Imaginaires, Le Club français du livre, Paris, 1970.
  • Les évidences secrètes, Grasset, 1972.
  • Le Paris de Robert Doisneau et Max-Pol Fouchet, Les éditeurs français réunis 1974.
  • Les Nus de Renoir, Éditions Clairefontaine/Vilo, Paris, 1974.
  • Helman, Cercle d’art, 1975.
  • Éloges de Sidi Bou Saïd 1975.
  • La Rencontre de Santa-Cruz, Éditions Grasset et Fasquelle, Paris 1976.
  • Fontaines De Mes Jours, Ed. Stock 1979, Collection " les grands auteurs ", Conversation avec Albert Mermoud.
  • Wilfredo Lam, Cercle d’art, 1989.
  • La relevée des herbes, Grasset et Fasquelle, Paris, 1997

Voir aussi

Lien interne

Références

  1. Catalogue Yvert et Tellier, Tome 1

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Max-Pol Fouchet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Max-pol fouchet — (Saint Vaast la Hougue, le 1er mai 1913 – Vézelay, le 22 août 1980) est un écrivain, journaliste et homme de télévision français. Sommaire 1 Biographie 2 Bibliographie 3 Voir aus …   Wikipédia en Français

  • Prix Max-Pol Fouchet — Le Prix Max Pol Fouchet est un prix littéraire de poésie annuel. Créé par l association L atelier imaginaire, il vise à promouvoir un poète inconnu ou méconnu du grand public en éditant son recueil. Le choix est réalisé par un jury international… …   Wikipédia en Français

  • Max-Paul Fouchet — Max Pol Fouchet Max Pol Fouchet (Saint Vaast la Hougue, le 1er mai 1913 – Vézelay, le 22 août 1980) est un écrivain, journaliste et homme de télévision français. Sommaire 1 Biographie 2 Bibliographie 3 Voir aus …   Wikipédia en Français

  • Pol — Pour les articles homonymes, voir POL. Sommaire 1 Anthroponyme 2 Toponyme 2.1 Voir aussi …   Wikipédia en Français

  • Bertholle — Jean Bertholle Cet article fait partie de la série Peinture Liste des peintres Portail de la Peinture Jean Bertholle (26 juin 1909, Dijon 6 décembre 1996 …   Wikipédia en Français

  • Jean Bertholle — en 1995 (Capture d écran d une vidéo de l Encyclopédie audiovisuelle de l art contemporain). Jean Bertholle (26 juin 1909, Dijon 6 décembre 1996, Paris) est un peintre et graveur français de la Nouvelle …   Wikipédia en Français

  • Aristide Caillaud — (1902 1990) est un peintre français dont l œuvre s apparente à l art brut et à l art naïf. Sommaire 1 Biographie 2 Jugements 3 Voir aussi 3.1 …   Wikipédia en Français

  • Fontaine (revue) — Pour les articles homonymes, voir Fontaine. Fontaine est une revue littéraire et poétique fondée en 1939 par Max Pol Fouchet à Alger. Ce fut une des principales revues de la résistance intellectuelle française contre le nazisme pendant la seconde …   Wikipédia en Français

  • Edmond A. Lévy — Edmond Lévy (cinéaste) Pour les articles homonymes, voir Lévy. Edmond Lévy est un réalisateur britannique, né le 1er septembre 1925 à Casablanca, au Maroc, originaire de Gibraltar et mort à Paris le 12 juin 1995 …   Wikipédia en Français

  • Edmond Charlot — Pour les articles homonymes, voir Charlot (homonymie). Edmond Charlot (15 février 1915 10 avril 2004), libraire et éditeur à Alger puis à Paris, publia les premiers livres d Albert Camus mais aussi de Jules Roy, Max Pol Fouchet, Emmanuel Roblès.… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”