Anthony Morton

John Creasey

John Creasey est un écrivain britannique, né le 17 septembre 1908 à Southfields (Surrey), mort le 9 juin 1973 à Salisbury.

Son œuvre complète totaliserait 562 romans, écrits durant une quarantaine d'années, sous au moins 25 pseudonymes différents (en plus de son vrai nom) et traduits en vingt-sept langues.

En France, le plus célèbre de ses pseudonymes est assurément Anthony Morton, nom sous lequel, à partir de 1937, il publia les 47 romans de la série Le Baron, série dont 25 titres seulement ont été traduits en français.

L'œuvre de John Creasey embrasse un grand nombre de genres littéraires : policier, aventures, espionnage, western (sous les noms de Tex Riley, William K. Reilly et K. Ranger), roman d'amour (Margaret Ranger, Elise Fecamps, Henry St John Cooper), littérature pour enfants, ouvrages sur le sport (Patrick Gill, James Marsden)…

Il fut également éditeur, de 1956 à 1965, du John Creasey Mystery Magazine, qui publiait des nouvelles de divers auteurs policiers, et créa en outre, en 1957, sa propre maison d'édition, Jay Books, qui réédita notamment une centaine de ses propres romans.

Il participa à la fondation, en 1963, de la Crime Writers Association, et la présida en 1966-1967.

Parallèlement à ces travaux d'écriture, John Creasey s'intéressait également à la politique, ce qui le conduisit à être candidat à cinq reprises à la Chambre des communes britannique, la première fois sous les couleurs du Parti libéral, en 1950, puis les quatre fois suivantes comme candidat indépendant. Il ne fut toutefois jamais élu.

John Creasey était né dans une famille très modeste, septième d'une fratrie de neuf enfants. Il souffrit de la poliomyélite durant son enfance mais parvint à surmonter sa maladie. Il entra dans la vie active à l'âge de 14 ans et, selon un décompte fait par ses soins, aurait exercé 25 métiers différents jusqu'à l'âge de 21 ans.

Selon ses dires, il aurait commencé à envoyer des nouvelles à divers éditeurs dès l'âge de dix ans, jusqu'à ce que la 744e, alors qu'il était âgé de dix-sept ans, soit acceptée et payée trois guinées (la guinée valait une livre et un shilling).

Après ce premier « succès », il jugea venu le temps de s'essayer au roman et en écrivit une dizaine avant que ne soit accepté le premier d'entre eux, intitulé Seven Time Seven, publié le 22 janvier 1932, alors qu'il était âgé de 23 ans. Il publia une cinquantaine d'autres romans dans les quatre années qui suivirent et, en 1936, démissionna de son dernier emploi salarié en disant avoir « décidé de gagner sa vie en écrivant ». Et, de fait, le succès public du Baron témoigna de la justesse de ses vues.

Les éditeurs de John Creasey, comme effrayés par l'énergie productrice de leur écrivain (une moyenne d'une vingtaine de romans par an) lui imposèrent de répartir sa production littéraire sous divers pseudonymes, ne pouvant guère envisager de publier, sous le même nom d'auteur, autant de livres se rattachant à des genres très différents.

John Creasey a été marié quatre fois, et a eu un fils de chacune de ses trois premières épouses. Sa dernière union eut lieu trois semaines avant son décès subit des suites d'une attaque cardiaque.

Sommaire

Liste des pseudonymes

Gordon Ashe, M. E. Cooke, Norman Deane, Robert Caine Frazer, Elise Fecamps, Patrick Gill, Michael Halliday, Charles Hogarth, Brian Hope, Colin Hughes, Kyle Hunt, Abel Mann, Peter Manton, J. J. Marric, James Marsden, Richard Martin, Rodney Mattheson, Anthony Morton, K. Ranger, Margaret Ranger, William K. Reilly, Tex Riley, Henry St John Cooper, Jeremy York.

Série « Le Baron » (signée Anthony Morton)

  • 1937 : Le Baron les croque (Meet the Baron ou The Man in the Blue Mask)
  • 1937 : The Baron Returns ou The Return of Blue Mask
  • 1938 : Le Baron chez les fourgues (The Baron Again ou Salute Blue Mask) – Réédité sous le titre « Le Baron et le receleur »
  • 1938 : The Baron at Bay ou Blue Mask at Bay
  • 1939 : Alias the Baron ou Alias Blue Mask
  • 1939 : The Baron at Large ou Challenge Blue Mask!
  • 1940 : Noces pour le Baron (Versus the Baron ou Blue Mask Strikes Again)
  • 1940 : Call for the Baron ou Blue Mask Victorious
  • 1943 : Le Baron est bon prince (The Baron Comes Back)
  • 1945 : Le Baron se dévoue (A Case for the Baron)
  • 1945 : Reward for the Baron
  • 1946 : Le Baron et le poignard (Career for the Baron)
  • 1947 : Le Baron soupçonne la cloche (The Baron and the Beggar) – Réédité sous le titre « Le Baron et le clochard »
  • 1948 : Le Baron cambriole (Blame the Baron)
  • 1948 : Une corde pour le Baron (A Rope for the Baron))
  • 1949 : Le Baron bouquine (Books for the Baron)
  • 1950 : Larmes pour le Baron (Cry for the Baron(()
  • 1950 : Piège pour le Baron (Trap the Baron)
  • 1951 : Le Baron riposte (Attack the Baron)
  • 1951 : L'Ombre du Baron (Shadow for the Baron)
  • 1952 : Le Baron est prévenu (Warn the Baron)
  • 1953 : Le Baron voyage (The Baron Goes East)
  • 1953 : Le Baron passe la Manche (The Baron in France)
  • 1953 : Le Baron risque tout (Danger for the Baron)
  • 1954 : The Baron Goes Fast
  • 1954 : Le Baron et les œufs d'or (Nest-Egg for the Baron ou Deaf, Dumb and Blonde)
  • 1955 : Un solitaire pour le Baron (Help from the Baron)
  • 1956 : Hide the Baron
  • 1957 : Frame the Baron ou The Double Frame
  • 1958 : Une Sultane pour le Baron (Red Eye for the Baron ou Blood Red)
  • 1959 : Black for the Baron ou If Anything Happens to Hester
  • 1960 : Salute for the Baron
  • 1961 : Le Baron et le fantôme (A Branch for the Baron ou The Baron Branches Out)
  • 1962 : Le Baron aux abois (Bad for the Baron ou The Baron and the Stolen Legacy)
  • 1963 : Le Baron et le sabre mongol (A Sword for the Baron ou He Baron and the Mogul Swords)
  • 1964 : Le Baron et le masque d'or (The Baron on Board)
  • 1964 : The Baron and the Chinese Puzzle
  • 1966 : Sport for the Baron
  • 1967 : Affair for the Baron (1967)
  • 1968 : The Baron and the Missing Old Masters
  • 1969 : The Baron and the Unfinished Portrait
  • 1970 : Last Laugh for the Baron
  • 1971 : The Baron Goes A-Buying
  • 1972 : The Baron and the Arrogant Artist
  • 1973 : Burgle the Baron
  • 1975 : The Baron - King Maker (publication posthume)
  • 1979 : Love for the Baron (publication posthume)

Autres séries

  • Série « Department Z », sous le nom de John Creasey : 28 titres, de 1933 à 1957
  • Série « Sexton Blake », sous le nom de John Creasey : 5 titres, de 1938 à 1943
  • Série « The Toff », sous le nom de John Creasey : 59 titres, de 1938 à 1978 (3 romans posthumes)
  • Série « Patrick Dawlish », sous le nom de Gordon Ashe : 50 titres, de 1939 à 1976 (2 romans posthumes)
  • Série « Bruce Murdoch », sous le nom de Norman Deane : 6 titres, de 1939 à 1942
  • Série « Inspector West », sous le nom de John Creasey : 43 titres, de 1942 à 1978 (2 romans posthumes)
  • Série « Dr Palfrey », sous le nom de John Creasey : 34 titres, de 1942 à 1978 (2 romans posthumes)
  • Série « Liberator », sous le nom de Norman Deane : 3 titres, de 1943 à 1945
  • Série « Superintendent Folly », sous le nom de Jeremy York : 4 titres, de 1945 à 1947
  • Série « Fane Brothers », sous le nom de Michael Halliday : 4 titres, de 1951 à 1953
  • Série « Gideon », sous le nom de J. J. Marric : 21 titres, de 1955 à 1976 (2 romans posthumes)
  • Série « Mark Kilby », sous le nom de Robert Caine Frazer : 6 titres, de 1959 à 1962
  • Série « Dr Emmanuel Cellini », dous le nom de Michael Halliday : 11 titres, de 1965 à 1976 (2 romans posthumes)

Romans « hors série »

  • 2 titres sous le nom de Rodney Mattheson
  • 2 titres sous le nom de John Creasey
  • 20 titres sous le nom de M. E. Cooke
  • 7 titres sous le nom de Patrick Gill
  • 37 titres sous le nom de Michael Halliday
  • 14 titres sous le nom de Peter Manton
  • 1 titre sous le nom de Brian Hope
  • 1 titre sous le nom de Colin Hughes
  • 3 titres sous le nom de Gordon Ashe
  • 16 titres sous le nom de Jeremy York
  • 2 titres sous le nom d'Anthony Morton
  • 1 titre sous le nom de Charles Hogarth
  • 12 titres sous le nom de Norman Deane
  • 3 titres sous le nom de Richard Martin
  • 4 titres sous le nom de Kyle Hunt

Liste non exhaustive

Autres ouvrages

(à compléter)

Distinctions

  • 1962 : Prix Edgar Allan Poe

Décorations

  • membre de l'Ordre de l'Empire britannique (1946)

Liens externes

Articles connexes

Alias le Baron (série télévisée très librement inspirée des romans signés Anthony Morton)

Ce document provient de « John Creasey ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anthony Morton de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Morton County, North Dakota — Morton County Courthouse in Mandan, North Dakota …   Wikipedia

  • Morton Sobell — (left) at a visit in East Germany in 1976 Born April 11, 1917 (1917 04 11) (age 94) New York …   Wikipedia

  • Morton Sobell — (né le 11 avril 1917) est un ingénieur américain qui a reconnu avoir fait de l espionage industriel pour le compte de l Union soviétique alors qu il travaillait pour General Electric et Reeves Electronics dans le cadre de contrats gouvernementaux …   Wikipédia en Français

  • Anthony Braxton’s Charlie Parker Project — Studioalbum von Anthony Braxton Veröffentlichung 1993 Label HatHut Records …   Deutsch Wikipedia

  • Anthony Ortega — (* 7. Juni 1928 in Los Angeles) ist ein US amerikanischer Jazz Musiker (Bassklarinette, Klarinette,Saxophone und Flöte), Bandleader und Komponist. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Wirken 2 Diskographische Hinweise …   Deutsch Wikipedia

  • Morton Plant Hospital — BayCare Health System Geography Location 300 Pinellas Street, Clearwater, Florida …   Wikipedia

  • Morton Ira Greenberg — Judge Greenberg in his office Circuit Judge on The United States Court of Appeals for the Third Circuit In office …   Wikipedia

  • Morton Gottlieb — Morton Edgar Gottlieb (May 2, 1921 – June 25, 2009) was an American producer of Broadway theatre whose play Sleuth won the Tony Award for Best Play in 1971, in addition to three of his other plays that were nominated for the same award. Contents… …   Wikipedia

  • Anthony Wonsey — (* 1972 in Chicago) ist ein US amerikanischer Jazz Pianist. Wonsey hatte Klavierstunden bei seiner Mutter, einer klassisch ausgebildeten Pianistin; später studierte er am Berklee College of Music, wo er 1994 graduierte. Er zog dann nach Boston… …   Deutsch Wikipedia

  • Morton Downey — This article is about the singer. For his son and talk show host, see Morton Downey, Jr.. For the trader/author of Oil 101, see Morgan Downey. Morton Downey Morton Downey in the 1920s Background information …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”