Mariés deux enfants


Mariés deux enfants

Mariés, deux enfants

Mariés, deux enfants
Titre original Married… with Children
Genre Sitcom
Créateur(s) Ron Leavitt
Michael Moye
Musique Jonathan Wolff
Pays d’origine États-Unis États-Unis
Chaîne d’origine FOX
Nombre de saisons 11
Nombre d’épisodes 262
Durée 22 minutes
Diffusion d’origine 5 avril 1987 – 9 juin 1997
Séries télévisées

par période / genre / origine
Liste complète

Mariés, deux enfants (Married… with Children) est une série télévisée américaine en 262 épisodes de 23 minutes, créée par Ron Leavitt et Michael Moye et diffusée entre le 5 avril 1987 et le 9 juin 1997 sur le réseau Fox. En France, la série a été diffusée à partir du 10 octobre 1989 sur M6.

Sommaire

Générique

Le générique est une chanson de Frank Sinatra : Love and Marriage.

No Titre Paroles Musique interprète Durée
1. Love and Marriage   Cahn Van Heusen Frank Sinatra 2:34

Synopsis

Cette série met en scène la vie quotidienne d'une famille américaine moyenne. Al Bundy est le père d'une famille moyenne. Il déteste son boulot de vendeur de chaussures, et n'est heureux que dans son canapé devant la télé. Même sa famille l'exaspère : sa fille Kelly à l'intelligence plus que discutable ; son fils Bud qui attend avec impatience sa première expérience sexuelle ; et sa femme Peggy qui adore faire du shopping avec l'argent de son mari.

Distribution

Personnages récurrents

  • Harold Sylvester : Griff
  • E. E. Bell : Bob Rooney
  • Dan Tullis Jr. : Officier Dan
  • Tom McCleister : Ike
  • Teresa Parente : Miranda Veracruz de la Jolla Cardinal
  • Hill Harper : Aaron Mitchell

Épisodes

Commentaires

Anti-Francais

Dans la version originale de cette serie ainsi que beaucoup d' autres, on se moque très souvent au premier et au second degré de la France ou des Français, avec comme toile de fond tous les clichés outre-atlantiques.

Une satire de la société américaine ?

La série Mariés deux enfants est considérée de même par de nombreux fans comme une satire de la société américaine ou occidentale. En effet, la famille Bundy se distingue par son anticonformisme.

Certes, au premier coup d'œil, le mode de vie de la famille Bundy correspond trait pour trait à celui qui est « vendu » par la société américaine : les Bundy possèdent une maison dans la banlieue d'une grande ville (Chicago), Al (le père) travaille alors que Peggy est mère au foyer, ils ont même un chien (Buck puis Lucky), la télévision trône au milieu du salon. Tous aspirent à plus de confort, de luxe et d'argent, ainsi qu'à un plus grand pouvoir de séduction.

Cependant, les Bundy sont loin d'avoir atteint l'harmonie de la famille américaine. Si le mode de vie et les aspirations de la famille correspondent en partie au rêve américain, les quatre principaux personnages de la série en sont directement victimes, que ce soit Bud (le fils), qui part constamment à la recherche désespérée d'un moyen de perdre sa virginité ; Kelly (la fille), blonde idiote, « fille facile » qui se fait manipuler par les garçons ; Peggy, toute la journée affalée sur le divan à regarder la télé et manger des sucreries ou fumer une cigarette, ou alors en train de commérer sur le voisinage ; et, le dernier et non le moindre, Al, qui gagne un salaire de misère et n'obtient aucune reconnaissance pour son travail.

La recherche du bonheur, valeur fondamentale de la société américaine est abandonnée et dédaignée : combien de fois Al se plaindra-t-il qu'il a abandonné tous ses espoirs, tous ses rêves ? Marcy, la voisine, seul personnage de premier rang avec Steve, son premier mari, à croire au rêve américain, est un personnage-clé de la série qui incarne le ridicule de la tentative de trouver le bonheur (argent, confort, amour) par l'effort. C'est cette femme qui est la plus dédaignée et ridiculisée par les insultes d'Al, qui anéantissent les efforts de Marcy pour devenir féminine et attirante, ou la perfidie de toute la famille Bundy qui ne rate jamais une occasion de lui soutirer de l'argent par tous les moyens, au mépris de la gentillesse de cette femme.

Effectivement, si les valeurs qui forment l'idéal américain (forte mobilité sociale et professionnelle, harmonie familiale, confort matériel) sont moquées à l'extrême dans cette série, ce sont des valeurs combattues par la société qui forment le socle de la famille Bundy : irrespect vis-à-vis du voisinage et des valeurs communautaires en général (les Bundy ne paient jamais leurs impôts, n'hésitent pas à dédaigner voire voler les œuvres caritatives, ne votent jamais) ; exaltation de la paresse et dénigrement du travail et de l'effort ; abus de la confiance des gens comme un moyen efficace de gagner de l'argent ; mépris de l'amour et de toute forme de responsabilité, même au sein de la famille ; Al Bundy se moque à de très nombreuses reprises (à tous les épisodes quasiment) des femmes obèses, principalement, les clientes de son magasin de chaussure.

Tout semble donc opposer Mariés deux enfants et la famille Bundy à la famille Camden de Sept à la maison, prototype de la famille américaine idéale car croyante, intégrée, respectée, et surtout unie pour combattre les rudes épreuves auxquelles Dieu les confronte.

Tout le côté grotesque de la série peut ainsi être interprété comme une critique du conformisme occidental.

Le nom Bundy est sans doute inspiré de King Kong Bundy un catcheur célèbre de l'époque, d'ailleurs il jouera le cousin de Peggy dans quelques épisodes. Le nom des voisins (saison 1 à 4) : Roades (Steve) est lui aussi inspiré d'un catcheur célèbre (Dusty Rhodes).

Voir aussi

Liens externes

(fr+en) Mariés, deux enfants sur l’Internet Movie Database

  • Portail des séries télévisées américaines Portail des séries télévisées américaines
Ce document provient de « Mari%C3%A9s, deux enfants ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Mariés deux enfants de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maries, deux enfants — Mariés, deux enfants Mariés, deux enfants Titre original Married… with Children Genre Sitcom Créateur(s) Ron Leavitt Michael Moye Musique Jonathan Wolff Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Mariés, Deux Enfants — Titre original Married… with Children Genre Sitcom Créateur(s) Ron Leavitt Michael Moye Musique Jonathan Wolff Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Mariés, deux enfants — Titre original Married… with Children Genre Sitcom Créateur(s) Ron Leavitt Michael Moye Musique Jonathan Wolff Chanson du générique : Love and Marriage de Frank Sinatra Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Mariés, deux enfants : liste des épsiodes — Liste des épisodes de Mariés, deux enfants Cette page présente la liste des épisodes de la série télévisée Mariés, deux enfants. Sommaire 1 Première saison (1987) 2 Deuxième saison (1987 1988) 3 Troisième saison (1988 1989) …   Wikipédia en Français

  • Liste des épisodes de Mariés, deux enfants — Cette page présente la liste des épisodes de la série télévisée Mariés, deux enfants. Sommaire 1 Liste des saisons de Mariés, deux enfants 1.1 Première saison (1987) 1.2 Deuxième saison (1987 1988) …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Épisodes De Mariés, Deux Enfants — Cette page présente la liste des épisodes de la série télévisée Mariés, deux enfants. Sommaire 1 Première saison (1987) 2 Deuxième saison (1987 1988) 3 Troisième saison (1988 1989) …   Wikipédia en Français

  • Liste des episodes de Maries, deux enfants — Liste des épisodes de Mariés, deux enfants Cette page présente la liste des épisodes de la série télévisée Mariés, deux enfants. Sommaire 1 Première saison (1987) 2 Deuxième saison (1987 1988) 3 Troisième saison (1988 1989) …   Wikipédia en Français

  • Liste des épisodes de mariés, deux enfants — Cette page présente la liste des épisodes de la série télévisée Mariés, deux enfants. Sommaire 1 Première saison (1987) 2 Deuxième saison (1987 1988) 3 Troisième saison (1988 1989) …   Wikipédia en Français

  • Mariés 2 enfants — Mariés, deux enfants Mariés, deux enfants Titre original Married… with Children Genre Sitcom Créateur(s) Ron Leavitt Michael Moye Musique Jonathan Wolff Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Enfants juifs — Juifs Pour les articles homonymes, voir Juif (homonymie) …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.