Anoye

43° 23′ 44″ N 0° 08′ 11″ W / 43.3956, -0.136388888889

Anoye
Administration
Pays France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Pau
Canton Lembeye
Code commune 64028
Code postal 64350
Maire
Mandat en cours
Jean Puyo
2008-2014
Intercommunalité communauté de communes du canton de Lembeye en Vic-Bilh
Démographie
Population 144 hab. (2007)
Densité 15 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 23′ 44″ Nord
       0° 08′ 11″ Ouest
/ 43.3956, -0.136388888889
Altitudes mini. 199 m — maxi. 344 m
Superficie 9,65 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Anoye est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Sommaire

Géographie

Entrée dans Anoye.
Le monument aux morts.
L'église Notre-Dame.
La mairie.

Situation

Anoye est une commune du Vic-Bilh, située au nord-est du département et de Pau.

Accès

La commune est desservie par les routes départementales 7 et 604.

Hydrographie

Anoye est traversée[1] par le Lées, affluent de l'Adour.

Lieux-dits et hameaux

  • Astis
  • Bourdallé
  • Cantou
  • la Commande
  • Fustié
  • l'Honoré
  • Hourticq
  • Lermanou
  • Mandou
  • Mouly d'Anoye
  • Mouly deu Poun
  • Nouaou
  • Pessarthou

Communes limitrophes

Toponymie

Le toponyme Anoye apparaît sous les formes Anoia (XIe siècle[2], cartulaire de l'abbaye de Saint-Pé[3]), Noia (XIIIe siècle[2], fors de Béarn[4]), le casteg d'Anoge (1372[2], titres de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem[5]), Noye (1385[2], censier de Béarn[6]) et Sanctus Orentius de Anoya (1485[2], titres de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem[5]).

Son nom béarnais est Anoja.

Le chemin de la Commande, reliant Momy à Anoye, est une partie du chemin Romiu, nom qui s'appliquait à tous les chemins suivis depuis le XIe siècle par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, couramment bordés de commanderies, d'hôpitaux ou auberges. Ce toponyme apparaît sous la forme lo molin deu Pont sur le Lés (1538[2], réformation de Béarn[7]), qui désignait un moulin dépendant de la commanderie de Saint-Jean de Jérusalem de Caubin et Morlaàs.

Histoire

En 1385, lors du recensement demandé par Gaston Fébus, le village d'Anoye comptait 45 feux et dépendait du bailliage de Lembeye. Il y avait un marché, trois à quatre boulangeries et sept échoppes[8].

Paul Raymond[2] note qu'Anoye est un ancien archipréché du diocèse de Lescar, membre de la commanderie de Saint-Jean de Jérusalem de Caubin et Morlaàs.

Anoye était le chef-lieu d'une circonscription nommée la clau d'Anoye[2], comprenant Anoye, Maspie, Juillacq et Lion.

Halte sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle (via Tolosane), il existait d'ailleurs à Anoye un hôpital tenu par les chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem sous la responsabilité du Commandeur de Caubin.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Jean Puyo    
2008 2014 Jean Puyo    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Intercommunalité

Anoye fait partie de quatre structures intercommunales :

Démographie

Évolution démographique

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
498 454 480 557 605 543 547 552 535
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
500 438 433 360 379 337 339 330 298
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
294 279 277 233 230 215 202 183 176
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007  
171 123 111 121 139 142 144 144  

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Anoye fait partie de l'aire urbaine de Pau.

Économie

Culture et patrimoine

Patrimoine civil

Un ensemble fortifié[9] (motte, basse-cour, fossé, ouvrage d'entrée, église, château) témoigne d'une présence seigneuriale dès le XIe siècle.

On trouve également des ruines d'un hôpital[10] d'Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Sendets, fondé en 1315. Elles recelaient deux bornes[11], dites maltaises, du XVIIIe siècle, l'une étant à présent au musée de Morlaàs, la seconde ayant disparu.

Anoye possède un ensemble de demeures[12] et de fermes[13] datant des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles. La maison dite château de Salettes[14] fut construite elle aussi au XVIIe siècle et remaniée aux siècles suivants. Le presbytère[15], quant à lui, date du début du XVIIIe siècle (1701) et fut réparé au XIXe siècle.

On trouve également dans la commune une fontaine[16] datant de 1652 et deux moulins[17] du XVIIIe et du XIXe siècles.

Le pont[18] sur le Léez date de 1784 et 1790.

Patrimoine religieux

L'église Notre-Dame[19], ancienne chapelle des XIIe, XIIIe et XIVe siècles, fut construite et remaniée en 1757, 1764 et 1878. Elle recèle du mobilier[20], sept verrières[21], des tableaux[22], des statues[23] et des objets[24] inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel, tout comme une croix[25] et une dalle funéraire[26] du cimetière.

Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, Anoye comptait une autre église (église Saint-Orens[27]) au lieu-dit Astis.

Anoye est une étape sur la via Tolosane (ou voie toulousaine), nom latin d'un des quatre chemins de France du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Patrimoine environnemental

Équipements

Personnalités liées à la commune

Notes

  1. Notice du Sandre sur Anoye, consultée le 15/12/08
  2. a, b, c, d, e, f, g et h Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  3. D'après Pierre de Marca, Histoire de Béarn, page 126
  4. Manuscrit du XIVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  5. a et b Titres de l'Ordre de Malte, Caubin - Archives départementales de la Haute-Garonne
  6. Manuscrit du XIVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  7. Manuscrit du XVIe siècle au XVIIIe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  8. Paul Raymond éd. Dénombrement général des maisons de la vicomté de Béarn en 1385 par ordre de Gaston Fébus, réédition Manucius, Pau (ISBN 2-84578-018-4)
  9. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'ensemble fortifié
  10. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'hôpital de l'Ordre de Malte
  11. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur les bornes maltaises
  12. [1][2][3][4][5][6][7][8] Ministère de la Culture, base Mérimée - Notices sur les maisons anciennes d'Anoye
  13. [9][10][11][12][13][14][15][16][17][18] [19] Ministère de la Culture, base Mérimée - Notices sur les fermes anciennes d'Anoye
  14. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur le château de Salettes
  15. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur le presbytère
  16. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur la fontaine de 1652
  17. [20][21] Ministère de la Culture, base Mérimée - Notices sur les moulins
  18. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur le pont du Léez
  19. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'église Notre-Dame
  20. [22][23][24][25][26][27][28][29][30][31] [32][33] Ministère de la Culture, base Palissy - Notices sur le mobilier de l'église Notre-Dame
  21. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur les verrières de l'église Notre-Dame
  22. [34][35][36][37] Ministère de la Culture, base Palissy - Notices sur les tableaux de l'église Notre-Dame
  23. [38][39][40][41] Ministère de la Culture, base Palissy - Notices sur les statues de l'église Notre-Dame
  24. [42][43][44][45][46][47] Ministère de la Culture, base Palissy - Notices sur les objets référencés de l'église Notre-Dame
  25. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur la croix funéraire
  26. Ministère de la Culture, base Palissy - Notice sur la dalle funéraire du cimetière
  27. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'église Saint-Orens

Pour approfondir

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anoye de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anoye — Saltar a navegación, búsqueda Anoye País …   Wikipedia Español

  • Anoye — is a commune in the Pyrénées Atlantiques department in southwestern France …   Wikipedia

  • anoye — anoy(e obs. form of annoy …   Useful english dictionary

  • Momy — 43° 23′ 53″ N 0° 06′ 24″ W / 43.3981, 0.106666666667 …   Wikipédia en Français

  • Samsons-Lion — Pour les articles homonymes, voir Lion (homonymie) et Samsons. 43° 26′ 08″ N 0° 07′ 09″  …   Wikipédia en Français

  • Samsons-lion — Pays   …   Wikipédia en Français

  • Lion (Pyrénées-Atlantiques) — Pour les articles homonymes, voir Lion (homonymie). Lion est une ancienne commune française du département des Pyrénées Atlantiques. En 1831, la commune fusionne avec Samsons pour former la nouvelle commune de Samsons Lion. Sommaire 1 Géographie …   Wikipédia en Français

  • Liste De Ponts Des Pyrénées-Atlantiques — Sommaire 1 Ponts de longueur supérieure à 100 m 1.1 Autoroute 1.2 Routes nationales 1.3 Routes départementales …   Wikipédia en Français

  • Liste de ponts des Pyrenees-Atlantiques — Liste de ponts des Pyrénées Atlantiques Sommaire 1 Ponts de longueur supérieure à 100 m 1.1 Autoroute 1.2 Routes nationales 1.3 Routes départementales …   Wikipédia en Français

  • Liste de ponts des Pyrénées-Atlantiques — Sommaire 1 Ponts de longueur supérieure à 100 m 1.1 Autoroute 1.2 Routes nationales 1.3 Routes départementales …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”