Maniquerville

49° 41′ 35″ N 0° 20′ 39″ E / 49.6931, 0.3442

Maniquerville
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Haute-Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Arrondissement de Havre
Canton Canton de Fécamp
Code commune 76406
Code postal 76400
Maire
Mandat en cours

Démographie
Population 304 hab. (1999)
Densité 119 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 41′ 35″ Nord
       0° 20′ 39″ Est
/ 49.6931, 0.3442
Altitudes mini. 82 m — maxi. 119 m
Superficie 2,55 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Maniquerville est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime et la région Haute-Normandie.

Sommaire

Géographie

Toponymie

Au XIIIe siècle, le nom de la paroisse est régulièrement transcrit soit Manequinvilla, soit Manequiervilla[1].

Formation médiévale en -ville au sens ancien de « domaine rural », composée avec un anthroponyme germanique (ou anglo-scandinave en Normandie), comme c'est le plus souvent le cas.

La première forme Manequin- ne s'explique vraisemblablement pas par le vieux français mannequin « petit homme » ( > mod. mannequin) qui est un emprunt au moyen néerlandais mannekjin pas antérieur au XVe siècle[2].

Par contre, la nasalisation de -ier en -in est phonétiquement possible, il convient donc de considérer la forme Manequier- comme étymologique. Marie-Thérèse Morlet rapporte le nom de personne germanique Magnecharius qui convient bien phonétiquement[3].

Histoire

Les sires de Thiboutot, patrons de Maniquerville sont restés fidèles à leur église. Leur château était voisin. Derrière l'église, une motte de terre entourée de fossés, qui passe pour avoir été la base de cette forteresse de la châtellerie de Thiboutot. Ce vieux château, dont les titulaires remontent à 1107, fut pris par les anglais en 1418. Sa capitulation, faite par Colin, seigneur de Thiboutot, se trouve dans le rôle des terres délivrées à la Normandie. Les châtelains portèrent si haut leur nom, la gloire de ce nom, que Louis XV érigea en Marquisat la terre des Thiboutot en juin 1720. Maniquerville était au XVIIIe siècle une paroisse de 32 paroissiens et 34, feux. A la fin du XIXe siècle, ce n'était plus qu'une annexe de 242 habitants réunie à Gerville. Dans la visite de l'Archidiaconale de 1708, on y trouve 150 communiants qui ont tous fait leur devoir de Pâques.

Héraldique

Armes de Maniquerville

Les armes de la commune de Maniquerville se blasonnent ainsi : Taillé: au 1er d’or à la gerbe de trois épis de blé au naturel, au 2e d’azur à la raie d’argent prise dans un filet du même; à la cotice en barre de gueules chargée de l'inscription «MANIQUERVILLE» de sable brochant sur la partition.[4]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Michel Loisel    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[5])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
209 234 247 375 348 304
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Le village est avant tout agricole, mais on peut noter dans le partimoine :

  • Le Chateau de Maniquerville (reconverti en hotel)
  • La motte féodale (vestiges derrière l'église)

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Notes et références

  1. François de Beaurepaire (préf. Marianne Mulon), Les Noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime, Paris, A. et J. Picard, 1979, 180 p. (ISBN 2-7084-0040-1) (OCLC 6403150). p. 104.
  2. Site du cnrtl : étymologie de mannequin
  3. F. de Beaurepaire, Op. cité.
  4. http://www.maniquerville.com/
  5. Maniquerville sur le site de l'Insee

Liens externes




Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Maniquerville de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Maniquerville — Maniquerville …   Wikipedia

  • Maniquerville — País …   Wikipedia Español

  • Armorial des communes de la Seine-Maritime — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes de la Seine Maritime. Seine Maritime De gueules à la fasce ondée d argent accompagnée de deux léopards d or armés et lampassés d azur. [1] La fasce ondée symbolise la Seine… …   Wikipédia en Français

  • Dieppe, Seine-Maritime — For other uses, see Dieppe (disambiguation). Dieppe …   Wikipedia

  • Communes of the Seine-Maritime department — The following is a list of the 745 communes of the Seine Maritime département, in France. (CAR) Communauté d agglomération Rouennaise, created in 2000. (CAH) Communauté d agglomération Havraise, created in 2001. (CAE) Communauté d agglomération… …   Wikipedia

  • Mont-Saint-Aignan — Mont Saint Aignan …   Wikipedia

  • Aumale — For the Aumale meteorite of 1865, see Meteorite falls. For Aumale, Algeria, see Sour El Ghozlane. Aumale …   Wikipedia

  • Étretat — Étretat …   Wikipedia

  • Doudeville — Doudeville …   Wikipedia

  • Montivilliers — The abbey cloisters …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”