Annonce De La Venue De Mahomet

Annonce de la venue de Mahomet

Les exégètes musulmans tels qu'Ibn Kathir[1] ou Al-Qurtubi[2] rapportent dans l'interprétation du Coran que les prophètes antérieurs auraient pris l'engagement de reconnaître Mahomet s'il était envoyé de leur vivant et de l'annoncer à leurs fidèles. Les exégètes rapportent également que Mahomet serait annoncé dans les anciens livres.[3],[4] Cette croyance islamique de l'annonce de Mahomet par les prophètes antérieurs a été le lieu de recherches musulmanes de telles prophéties dans les livres saints des autres "religions révélées"[5].

Cet article traite de cette lecture musulmane particulière de certains passages des textes sacrés des grandes religions, selon les autorités du monde islamique tel que Rahmatullah al Hindi [6], Muhammad Hamidullah ou Ahmed Deedat... Il s'agit donc d'une interprétation mystique et religieuse particulière des anciennes prophéties propre au monde musulman, à laquelle toutes les Sirah (biographies de Mahomet) font systématiquement allusion, à commencer par ibn Ishaq (704 - 767) et ibn Hicham (? - 834).

Selon les croyances islamiques, les anciens attendaient un certain prophète en dehors des messies. On retrouve également cette croyance chez des érudits chrétiens[7], mais, selon les croyances chrétiennes, ce prophète ne s'est pas manifesté en Mahomet plus qu'en Jean-Baptiste[8]. La découverte des manuscrits de la mer Morte a permis de vérifier que la communauté essénienne de Qumran aussi attendait deux Messies et un prophète au temps de Jésus[9]. La croyance de l'Annonce de Mahomet par les anciens prophètes est un domaine très peu connu par les non musulmans, il a pourtant une place considérable dans la croyance islamique et est comparable à l'Annonciation de Jésus par Gabriel à Marie selon les croyances chrétiennes ou encore au Messie dans le judaïsme.

Sommaire

Annonce selon les croyances islamiques

Le Coran affirme que la venue de Mahomet comme prophète de l'islam pour toute l'humanité aurait été annoncée dans la Torah et dans l'Évangile. Plusieurs passages de la Bible sont donc interprétés en ce sens. [10],[11]

« Et quand Jésus fils de Marie dit : “ô Enfants d’Israël, je suis vraiment le Messager de Dieu [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d’un Messager à venir après moi, dont le nom sera “Ahmad”. Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent : “C’est là une magie manifeste”. »

— Sourate As-Saff 61.6

Le terme ahmadu utilisé dans le Coran peut aussi se traduire simplement très louangé, dont le nom sera très louangé.

« (Cor. VII, Al-A'raf : 157) : " Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit mentionné chez eux dans la Torah et l'Évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants."[12],[13],[14], etc. »

Les prophéties Bibliques reprises par les savants musulmans

Dans le Deutéronome

L'autre Moïse

Selon Ahmed Deedat, Rahmatullah al Hindi, le Pr Hamidullah et d'autres savants du monde musulman Mahomet serait de la sorte l'autre Moïse annoncé dans le Deutéronome[15],[16],[17],[18].

  • 18:15 L'Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète comme moi : vous l'écouterez !
  • 18:18 Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai.

Cette prophétie est reprise dans les Actes des Apôtres 3.22 et 7.37 et interprétée comme désignant Jésus par Saint-Paul.

D'entre tes frères signifierait selon ces savants musulmans des descendants d'Ismaël, le frère d'Isaac - les exégètes musulmans affirmant que si ce prophète devait venir d'Israël, il aurait été dit : "du milieu d'Israël"[11].

Un prophète comme toi. Selon les oulémas musulmans, Jésus ressemblerait moins à Moïse que Mahomet.[19],[20] Ceux-ci établissent ainsi de nombreuses similitudes entre Moïse et Mahomet. Michel Cuypers dans son analyse de la sourate al-Mâ'ida, affirme que le "parachèvement" de la religion qu'annonce Mahomet reprend toutes les connotations du deutéronome, à savoir : l'alliance entre Allah et les croyants, une nouvelle communauté avec sa législation, la victoire sur les autres peuples. "Ces convergences, autant littéraires qu'historiques, font apparaître Muhammad comme un nouveau Moïse, donnant une législation nouvelle reliée à l'alliance, constitutive d'un peuple nouveau." [21] Le terme Mîthâq qui signifie alliance, pacte, engagement, est repris de nombreuses fois dans le Coran.

Un autre point cité par ces savants est le passage suivant : Je mettrai mes paroles dans sa bouche ferait référence au fait que Mahomet était illettré et qu'il prétendait réciter ce que l'Archange Gabriël ferait descendre sur lui[20].

Pour les juifs cette prophétie annoncerait l'ensemble des prophètes à venir et parfois le prophète Joshua qui a succédé à Moïse pour guider le peuple d'Israël en terre promise, pour les chrétiens elle concernerait Jésus-Christ.[22],[20]

Le désert de Paran

Toujours selon la lecture musulmane de la Bible, il devait y avoir un prophète issu des enfants d'Ismaël dans la région de Paran où Abraham aurait laissé une partie de sa descendance selon la Bible[23]. Cette prophétie se serait réalisée avec la venue de Mahomet, de la descendance d'Ismaël l'ancêtre mythique des arabes. Selon le Coran, c'est à la Mecque qu'Abraham aurait laissé Ismaël et sa mère Agar. La tradition arabe veut que le pèlerinage de la Mecque soit une commémoration de cet événement mythique[24].

  • Deutéronome 33:2 « L'Éternel est venu de Sinaï, il s'est levé pour eux de Séir, il a resplendi de la montagne de Paran, et il est venu avec dix-mille saints du Sud [ou de sa main droite] est sortit une loi de feu pour eux. »
  • Habaquq 3:3 « Dieu vient de Téman le Saint vient de la région montagneuse de Paran »

Tabarî et ibn Kathir précisent que la région de la Mecque étaient nommés Phârân par les arabes. Les "p" n'existant pas en arabe[25],[26] ibn Kathir précise que la région de la Mecque est nommée Phârân dans son commentaire du verset : (Cor. XCV, le Figuier : 8)[27].

Ces endroits désigneraient selon la lecture musulmane : le Sinaï, la Palestine et l'Arabie. Le mont SinaïMoïse reçut les tables de la Loi. Séir est une montagne au nord de Juda, située près de l'ancienne Beth-Shemesh (Ain Shems aujourd'hui)[28] Non loin de Séir, se trouve Bethléem.

Paran est une région mal située par les géographes actuels, il serait situé en Arabie dans le nord de la péninsule dans le Sud du désert du Sinaï ; la Bible fait référence au désert de Paran avec l'histoire d'Agar et d'Ismaël :

  • Genèse 21.20 Dieu fut avec l'enfant (Ismaël), qui grandit, habita dans le désert, et devint tireur d'arc.
  • Genèse 21.21 Il habita dans le désert de Paran, et sa mère lui prit une femme du pays d'Égypte.

Ismaël, l'ancêtre mythique des arabes, aurait grandit donc dans le désert de Paran selon la Bible. La tradition arabe de l'époque rapporte qu'Ismaël et sa mère se seraient installés dans la vallée de La Mecque.

  • Genèse 25.13 et voici les noms des fils d'Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations : Le premier-né d'Ismaël, Nebaïoth ; et Kédar, et Adbeël, et Mibsam, et Mishma et Duma, et Massa, Hadar, et Téma, Jetur, Naphish et Kedma .
  • Genèse 25.16 Ce sont là les fils d'Ismaël, et ce sont là leurs noms, selon leurs villages et leurs campements : douze princes de leurs tribus.

Le Paraclet de l'évangile selon Jean

Dans l'évangile de Jean « Jn 14,16 Jésus dit : "Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre paraclet qui sera pour toujours avec vous". Le terme employé dans les évangiles en grec est παρακλητος, ou parakletos, souvent traduit par consolateur ou encore défenseur[29].

Une ancienne tradition musulmane[30],[31],[32],[11] voit dans l'annonce du paraclet l'annonce du Prophète Deutéronomique , soit selon les musulmans, l'annonce de Mahomet. Elle se construit notamment sur le verset ; (Cor. VII, Al-A'raf : 157) : " Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit mentionné chez eux dans la Torah et l'Évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants." [12],[13],[14] , etc.

Le paraclet comme intercesseur

Des musulmans défendent que la première épître de Jean utilisant le mot grec paraclet dans un sens proche de intercesseur : Et si quelqu'un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. ; ainsi Paracletos ferait allusion à Mahomet comme intercesseur[33].. Car plusieurs hadith donnent à Mahomet le rôle d'intercesseur, de même un passage du Coran[34] qui soutient que Mahomet intercèderait auprès d'Allah et aurait une position pleine de louanges dans le monde de l'au-delà.

Le prophète de l'islam explique selon al-Bukhârî, Muslim et les autres sources de hadith que "l'humanité sortira des tombes, voyant Dieu en Colère, et cherchera un Intercesseur. Ils iront chez Adam, qui dira craindre Dieu pour avoir mangé du fruit interdit, puis ils iront chez Noé qui dira avoir invoqué Dieu pour détruire tous les méchants, ils iront chez Moïse qui dira avoir tué un égyptien dans sa jeunesse, et après avoir été chez beaucoup de prophètes ils viendront devant Jésus qui leur dira simplement d'aller chez Muhammad qui doit intercéder pour eux ce jour-là, Mahomet explique qu'alors il se prosternera et qu'il louera Dieu avec des louanges que Dieu lui révélera à ce moment, d'où son nom céleste d'Ahmâd (Celui qui loue), alors la Colère de Dieu s'apaisera."[34]

Le Paraclet dicte ce qu'il entend

Pour l'islam, l'action du paraclet décrite par Jean (Jean; 16, 13) :« Il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu. » rejoindrait le Coran ; (Cor. LXII : 3-4) :« Il ne parle pas de lui-même, ce n'est qu'une révélation faite. ». Mahomet étant réputé comme étant illettré selon les hadith authentiques, répèterait ce que lui dicterait l'archange Gabriel. Le sens de ce verset du Nouveau Testament serait, selon les exégètes musulmans, semblable à celui de la Torah ; (Deutéronome ; 18, 18) :« je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. », ce qui rejoindrait également le passage du Coran mentionné supra.

Le Paraclet annonce les choses à venir

Selon la lecture musulmane de cette prophétie de Jésus, les deux passages précisent que celui-ci devrait annoncer les choses à venir : (Deut. XVIII, 21-22) : 17 Le Seigneur m’a alors déclaré: «Ce peuple a eu raison de parler ainsi. 18 Je vais leur envoyer un prophète comme toi, parmi eux. Je lui communiquerai mes messages, et il leur transmettra tout ce que je lui ordonnerai. 19 Si un homme ne tient pas compte des paroles que le prophète prononcera en mon nom, je le punirai moi-même. ... Eh bien, si le prophète annonce quelque chose au nom du Seigneur et que cela ne se réalise pas, c’est que son message ne vient pas du Seigneur. Le prophète a eu l’audace de le prononcer lui-même. Ne vous laissez pas impressionner par lui.[35] (Matthieu XVI : 12) : 12 «J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pourriez pas les supporter maintenant. 13 Quand viendra l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité. Il ne parlera pas en son propre nom, mais il dira tout ce qu’il aura entendu et vous annoncera ce qui doit arriver.

Les musulmans y reconnaissent donc Mahomet qui a fait énormément de prophéties sur les temps à venir avant le retour surnaturel du Messie.[36],[37]

Le Paraclet et le Saint-Esprit

Pour leur part, les chrétiens associent le paraclet au Saint-Esprit, se fondant sur Jean 14.26 : Lorsque viendra le Paraclet (e) que je vous enverrai d'auprès du Père, l'Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra lui-même témoignage de moi. A quoi les musulmans répliquent que l'Esprit de Vérité devait parler et répéter ce qu'il entendait[38], qu'il devrait donc être autre que Dieu et séparé de lui...[39],[40] Rahmatullah al Hindi développe pour son argumentation la lecture islamique de la question de l'âme à la page 365 de son livre intitulé Manifestation de la Vérité que l'idée l'esprit signale une âme, non pas un être immatériel sans corps. Il affirme qu'il s'agit en fait de Mahomet comme tous les autres savants musulmans faisant autorité en la matière selon la lecture particulière des musulmans, s'alignant ainsi dans la lecture musulmane de ses prédécesseurs musulmans[41].[42] Selon Rahmatullah al Hindi, l'Esprit-Saint nommé Paraclet chez Jean serait différent du Saint-Esprit descendu sur les apôtres[43].

La pierre d'angle

Al Hindi identifie également Mahomet comme étant la pierre d'angle citée dans l'évangile de Matthieu et dans celui de Marc[44]. Mahomet s'identifie lui-même dans le Al jami'us-Sahih d'al Bukhari [45] à la pierre d'angle telle qu'elle est évoquée par Jésus chez Mathieu en ces termes : Abu Huraira rapporte : Le Messager d'Allah a dit, " ; Mon exemple en comparaison aux autres prophètes avant moi, est celle d'un homme qui a construit une maison bien et admirablement, excepté un endroit d'une brique dans un coin. Les personnes vont autour et ils admirent sa beauté, mais disent : Quelle brique doit être mise dans son endroit ?! ; Ainsi je suis cette brique, et je suis le sceau des Prophètes."

Jésus dit selon Matthieu : (Matthieu 21 ; 42-45) :

42 Puis Jésus leur dit: «N’avez-vous jamais lu ce que déclare l’Écriture? “La pierre que les bâtisseurs avaient rejetée est devenue la pierre principale. Cela vient du Seigneur, pour nous, c’est une merveille!” 43 «C’est pourquoi, ajouta Jésus, je vous le déclare: le Royaume de Dieu vous sera enlevé pour être confié à un peuple qui en produira les fruits. [ 44 Celui qui tombera sur cette pierre s’y brisera; et si la pierre tombe sur quelqu’un, elle le réduira en poussière.]» 45 Les chefs des prêtres et les Pharisiens entendirent les paraboles de Jésus et comprirent qu’il parlait d’eux. 46 Ils cherchèrent alors un moyen de l’arrêter, mais ils eurent peur de la foule qui considérait Jésus comme un prophète. [46]

Prophétie citée par Jésus depuis un psaume de David. (Psaume 118 ; 22-23) :

22 La pierre dont les maçons ne voulaient pas est maintenant la principale, la pierre de l’angle. 23 Cela vient du Seigneur; pour nous, c’est une merveille.[47]

Rahmatullah al-Hindi tente de découvrir de même [48],[49] dans le peuple prophétisé par Jésus le peuple ignorant évoqué dans un passage du Deutéronome, qui ne serait autre que les arabes païens qui sont surnommés du temps de l'ignorance selon tous les grands classiques, et ce depuis l'avènement de Mahomet qui s'est auto-proclamé prophète recevant des révélations de la part d'Allah. (Deutrérnome ; XXXII : 21) :

21 Ils m’ont rendu jaloux avec des faux dieux, ils ont excité ma colère avec des idoles; eh bien, moi, je vais les rendre jaloux avec des gens qui ne sont pas un vrai peuple, j’exciterai leur colère avec une nation ignorante.[50]

Les chrétiens ont interprété ce passage des évangiles par la conversion des gentils. À quoi les musulmans répliquent que les grecs étaient un peuple intelligent. Inventeurs de la philosophie[51].

Les principales prophéties de la Bible reprises par les savants musulmans

Rahmatullah al-Hindi, Ahmed Deedat et les autres savants musulmans qui ont écrit dans ce domaine revendiquent encore plus de mille prophéties se rapportant à Mahomet dans l'Ancien et le Nouveau Testament ; mais ceux qui sont cités dans cet article sont les principales. Voici quelques autres prophéties citées par al-Hindi : (Deut XXXIII : 2), (Gen. XVII, 20) [52],[53], (Gen. XLIX, 10) [54], (Ps. XLV, 1-18)[55], (Ps. CXLIX, 1-9) [56], (Essaïe XLII, 9-17) [57], (Essaïe LIV, 1-17) [58], (Essaïe LXV, 1-6) [59],[60] , (Daniel II, 31-45) [61], (Ep de Jude 14, 15) [62], (Matthieu XIII, 31-32) [63],[64] , (Matthieu XX, 1-16) [65],[66], (Matthieu, XXI 33-45) [67], (Apoc. II, 26-29) [68]. [69] Abdulahad Dawud et Didier Hamoneau citent également Chiloh qui s'écrit (ש י ל ה, Celui auquel cela revient en hébreu)[70] parmi les prophéties : (Gen. XLIX : 10) [54], (Essaïe XLII, 1-8) etc. Précisant tous les trois ne pas être exhaustifs. Leurs traductions diffèrent parfois des versions chrétiennes car ils descendent parfois aux écrits hébreux araméens ou grecs... [71],[72] etc. Abdulahad Dawud cite encore Himda (ה מ ד, Celui qui est ardemment désiré en hébreu) rapproché de Ahmad par les savants musulmans d'Ahmed et ainsi cité par Aggée. (Agg. II : 7) [73] dont il étudie l'étymologie et fait le rapprochement entre le désiré Himda très attendu et le nom d'Ahmad de Mahomet...

Quelques prophéties citées dans les autres Livres Saints

Cela peut sembler étonnant pour des non initiés à la religion islamique qu'un historien et chercheur musulman de grande renommée ayant notamment travaillé au CNRS tel que le Professeur Hamidullah recherche des références à Mahomet dans les livres hindouistes, zoroastriens, brahmaniste ou bouddhiste. Mais il n'est pas le seul ni le premier à avoir fait ce genre de recherches.[74],[75],[76] En fait, l'Islam se veut reconnaître le Zoroastrisme, la religion des sabéens et le Bouddhisme comme autant de religions ayant reçu des révélations, mais altérées avec le temps[77]. Ceux-ci ont été considérés, de même que dans la tradition historique, les hindouistes, comme les gens du Livre[78],[79] et payaient une capitation et ne devaient pas se convertir à l'Islam comme cela était le cas pour les polythéistes. Lire l'exégèse de Mawdûdî au verset (Cor. IX, Le Repentir : 29)[80].

Dans l'Avesta

Dans l'Avesta, on parle de « Saoshyant » (le « Bienfaisant »), qualifié également de « Astvat-Erata  » (« celui qui relève les créatures »). Il s'opposerait à la destruction des créatures incarnées et au mal fait par les croyants[81].

Ce passage est interprété par des exégètes musulmans comme faisant référence à Mahomet[82]. Pour eux, il faut y lire que Saoshyant serait un « destructeur d’icônes » et qu'il y a corrélation entre le « Bienfaisant » et le passage du Coran (Cor. XXI : 107) ‘‘être envoyé comme miséricorde pour les Mondes’’.

Dans l'Atharva-Veda

L'interprétation d'hymnes voir de poèmes écrits dans des textes sacrés comme contenant une prophétie dissimulée n'est pas rare en Islam comme dans le judéochristiannisme. Parfois cela va jusqu'à donner une interprétation numérique aux lettres des passages concernés, que l'on appelle la kabbalistique ou l'abjad. Ainsi Matthieu retire une prophétie chez Zacharie selon les exégètes chrétiens[83], comparer (Matthieu, XXVII : 9)[84] & (Zacharie, XXI)[85]. Comparer également les paroles propres de David interprétées par Jésus comme une prophétie, (Matthieu, XIII : 35)[86] et (Psaume LXXVIII)[87]. Le professeur Muhammad Hamidullah considère que certains passages de l'Atharva-Veda se référeraient à Mahomet. Il défend l'idée que le mantra 127 du livre XX, hymne dédié d'après son titre à la bonne gouvernance du roi Kaurama, serait en fait l'annonce d'un prophète à venir. Ainsi, le mantra loue Kaurama pour avoir donné à un Rishi « une centaine de pièces d’or, dix chapelets, trois cents coursiers et dix mille vaches »[88]. Ce passage est interprété par le Pr. Hamidullah comme une allusion à des victoires avec trois cents et dix mille saints, qui représenteraient la première bataille à Badr et la conquête ultime de la Mecque[89].

Dans le Vishnu Purana

Dans le Vishnu Purana, Kalki est considérée chez eux comme la dernière incarnation de dieu et censée détruire le mal. Son père est dit s’appeler Vishnuyasa (signifiant « de la race du dieu Vishnu »)[90] et sa mère Sumati (signifiant « bienveillante »)[91]. Le professeur Hamidullah affirme voir une corrélation entre les noms des parents de Kalki et ceux de Mahomet qui sont Abdallah (« Serviteur de Dieu ») et Amina (« digne de confiance, honnête, fidèle, qui veille à ... »).

Chez les boudhistes

Gautama Bouddha aurait prédit la venue de Maitreya (signifiant « le bienveillant ») qui serait le prochain Bouddha à venir. Le Professeur Hamidullah y voit une référence bouddhiste à Mahomet (rapprochant « la Miséricorde » du sens de Maitreya) ainsi que le titre de Ra'uf ur-Rahîm (Coran, IX, Le Repentir : 127) : Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants. [92],[93],[94].

Bibliographie

  • Jésus de Nazareth, de Pierre Marie Baude. des éditions Desclée, Bibliothèque d'Histoire du christianisme.
  • Manifestation de la Vérité, Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Editions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X
  • Mahomet, successeur naturel du Christ, Ahmed Deedat.
  • Muhammad dans la Bible, Ahmed Deedat
  • Michel Cuypers, Le Festin, Une lecture de la sourate al-Mâ'ida, Lethielleux, collection Rhétorique sémitique, 2007
  • (tr) Allah'in Elçisi HZ Muhammed, Pr. Hamidullah. Editions Beyan, 2005. (ISBN 975-473-283-3)
  • (ar)Jâmi'ul ahkâm'il Qur'ân, Qurtubî
  • La Sainte Bible
  • Docteur YÛsuf al-Wâbil ; Les Signes de la FIN des Temps, éditions Al-Hadith 2006. ISBN 2-930395-24-9 Dépôt légal : D/2006/9820/10
  • EHM, Commission religions comparées de l’Unicité – At-Tawhid no 2 Septembre octobre 1197
  • Smith's Bible Dictionary et The KJV Old Testament Hebrew Lexicon
  • La Bible éditée et traduite par Emile Osty et Joseph Trinquer, Paris, sans ed, 1973.
  • Traduction en ligne du Coran
  • Towards Understanding Islam, H.G. Dorman jr.
  • Muhammad in de Bible, David Benjamin Kaldani.
  • Muhammad. in. Parsi. Hindoo and Buddhist Scriptures, A. H. Vidyarathi and. U. Ali, Abbas Manzil Library, Islamic Series, No 3, Allahabad, 1953.
  • Maurice Gloton, Une approche du Coran par la grammaire et le lexique. édition Albouraq (2002) ISBN 978-2-84161-171-3

Notes et références

  1. (ar)Tafsir (Exégèse) d’ibn kathir du verset (Cor. III, Âl-i Imrân : 81)
  2. (ar)Jâmi'ul Ahkâm'il Qur'ân, Qurtubî ; (Cor.III, Âl-i Imrân : 81)
  3. (ar)Tafsir (Exégèse) d’ibn kathir du verset (Cor. XXVI, Les poètes: 196)
  4. (ar)Jâmi'ul Ahkâm'il Qur'ân, Qurtubî ; (Cor. XXVI, Les poètes: 196)
  5. Al-Qurtubi, ibn Taymiyya et d'autres monuments du monde musulman ont ainsi recherché et retenu plus de mille prophéties dans les livres sacrés des grandes religions du monde entier pour annoncer la venue de Mahomet selon les croyances musulmanes. Comme il n'existe pas d'Église dans l'islam, les concepts de l'unanimité (al-ijmâ) ou de la majorité (al-Jumhûr) ont été élaborés par les savants musulmans pour situer le niveau d'autorité des approches différentes. L'annonce de Mahomet par tous les anciens prophètes est ainsi acceptée à l'unanimité chez les savants du monde islamique, anciens et contemporains. Certaines autorités ont juste retenu quelques prophéties, d'autres aucun et certains plus de mille comme al-Qurtubi. Chaque prophétie biblique citée ici a été selon les critères susmentionnés largement acceptée par les savants musulmans (al-ijmâ), les interprétations du professeur Hamidullah n'ont quant à elles été réfutées (raddiyah) par aucun savant. Ce qui signifie en pratique que la majorité (al-jumhûr) a été obtenue pour ces approches du professeur selon ces critères religieux tant que les autres savants n'y font aucune objection.
  6. Celui-ci a été décoré spécialement par le sultan Abdelaziz et inscrit dans le Registre officiel des savants de la Mecque pour son travail considérable sur la lecture musulmane de la Bible
  7. Lire le livre intitulé Jésus de Nazareth de Pierre Marie Baude. des éditions Desclée, Bibliothèque d'Histoire du christianisme, p.75. On y lit de fait ceci "Un texte de règle (essénien) envisage la venue du Prophète et des Messies d'Aaron et d'Israël. Le Prophète qui n'est pas sans rappeler le personnage mentionné dans certains passages (Jn 1, 21 [1]) joue un rôle de précurseur."
  8. (Jean, I, 19-21), Jean nie être le prophète, voir la référence citée supra
  9. Dans les manuscrits de la mer Morte (des grottes de Qumrân) il est écrit dans « le Manuel de Discipline » : « Seuls les fils d'Aaron décideront des questions de droit et de biens et leurs ordres fixeront le sort qui déterminera les règles des hommes de la communauté. Quant aux biens des hommes saints dont la conduite est parfaite, qu'on ne les mêle point aux biens des hommes de fraude qui n'ont pas purifié leur conduite en se séparant de l'erreur et en agissant sans commettre de faute. Et qu'eux-mêmes ne s'éloignent d'aucun conseil de la loi pour marcher dans l'obstination de leur cœur , mais qu'ils jugent d'après les premiers préceptes par lesquels les hommes de la communauté ont été d'abord disciplinés jusqu'à ce que viennent un prophète et les messies d'Aaron et d'Israël. » (Les Manuscrits de la Mer Morte, p. 345).
  10. "Manifestation de la Vérité", Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Editions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X
  11. a , b  et c "Mahomet, successeur naturel du Christ", Ahmed Deedat. (fr)[2]
  12. a  et b Jâmi'ul Ahkâm'il Qur'ân, Qurtubî ; (Cor. VII, Al-A'raf : 157)
  13. a  et b Lire également : (Cor. LXI, Le rang : 5), (Cor. III : La Famille d'Imran : 75), (Cor. II, La Vache : 75)
  14. a  et b Traduction en ligne du Coran en français
  15. (Cor. VII, Al-A'raf : 157) " Ceux qui suivent le Messager, le Prophète illettré qu'ils trouvent écrit mentionné chez eux dans la Torah et l'Évangile. Il leur ordonne le convenable, leur défend le blâmable, leur rend licites les bonnes choses, leur interdit les mauvaises, et leur ôte le fardeau et les jougs qui étaient sur eux. Ceux qui croiront en lui, le soutiendront, lui porteront secours et suivront la lumière descendue avec lui; ceux-là seront les gagnants." Jâmi'ul Ahkâm'il Qur'ân, Qurtubî
  16. lire également : (Cor. LXI, Le rang : 5), (Cor. III : La Famille d'Imran : 75), (Cor. II, La Vache : 75) Traduction en ligne du Coran en français
  17. "Manifestation de la Vérité", Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Editions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X pp.334-335
  18. "Mahomet, successeur naturel du Christ", Ahmed Deedat. (fr)[3]
  19. (fr)"Mahomet, successeur naturel du Christ", Ahmed Deedat.
  20. a , b  et c Mohammed dans la BibleAhmed Deedat.
  21. Michel Cuypers, Le Festin, Une lecture de la sourate al-Mâ'ida, Lethielleux, collection Rhétorique sémitique, 2007
  22. Cependant un passage du Deutéronome indiquant, qu'au moment de sa rédaction, il n'est plus paru de prophète comme Moïse en Israël, est interprété par les savants musulmans comme une indication qu'il n'y en aura plus jamais :
    • 34.10 Il n'a plus paru en Israël de prophète semblable à Moïse, que l'Éternel connaissait face à face. 11 Nul ne peut lui être comparé pour tous les signes et les miracles que Dieu l'envoya faire au pays d'Égypte contre Pharaon, contre ses serviteurs et contre tout son pays, 12 et pour tous les prodiges de terreur que Moïse accomplit à main forte sous les yeux de tout Israël.
  23. Manifestation de la Vérité, Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Éditions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X pp.346 et suite.
  24. Jâmi'ul Ahkâm il Qur'ân, Qurtubî (Cor. XIV, Ibrâhîm : 37)
  25. Abraham¿s journey to Mecca in islamic exegesis: a form-critical study of a tradition. Autores: Reuven Firestone. Localización: Studia islamica, ISSN 0585-5292, Nº 76, 1992 , pags. 5-24
  26. al-Tabari's History (1:277)
  27. (en) Tafseer ibn Kathîr, Qur'ân, CXV : 8
  28. Smith's Bible Dictionary et The KJV Old Testament Hebrew Lexicon
  29. Voir, à titre d'exemple La Bible éditée et traduite par Émile Osty et Joseph Trinquer, Paris, sans éd, 1973.
  30. Un converti du christianisme, maîtrisant le syriaque aurait fait l’interprétation approximative du passage chez Jean reprise dans la Sîra nabawiyya d’Ibn Ishâq (150/767) et Ibn Hishâm (218/833), au paragraphe consacré à la « description [sifa] de l’Envoyé de Dieu par l’Évangile ». Le mot grec paraklètos est en effet rendu en syriaque par mnahmânâ, Ibn Ishâq conclut : « al-munhamannâ, en syriaque, c’est Mahomet, et dans la langue des grecs albaraqlitis." ; D'après Marie-Thérèse URVOY ; Publié le 2 septembre dans Islamologie par A.T. Dictionnaire du Coran sous la direction de M. Ali Amir MOEZZI, Annonce de Mahomet (b) par Marie-Thérèse URVOY. Dans le célèbre film de Mel Gibson intitulé La Passion du Christ, Jésus annonce M'nahmâ(n) en araméen. Langue maternelle de Jésus. Voici cet extrait du film diffusé sur le net : [4]
  31. La déformation des noms dans les langues sémitiques étant connue, ainsi, Môsché (Celui qu'on a retiré des eaux) devient Mûsa (Celui avec le bâton ?) ; Yeshua (Dieu sauve) devient 'Issâ (le sauveur, le guérisseur). Peut-être l'interprète a-t-il fait le rapprochement entre M'nahman (Le consolateur, l'intercesseur) et Ahmâd (Celui qui loue Dieu pour intercéder au jour du Jugement au nom de l'humanité - lire sources infra). Maurice Gloton, Une approche du Coran par la grammaire et le lexique. édition Albouraq (2002) ISBN 978-2-84161-171-3 pp. 244, 554 & 700
  32. "Manifestation de la Vérité", Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Éditions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X
  33. Jean 2:1
  34. a  et b Jâmi'ul Ahkâm'il Qur'ân, Qurtubî ; (Cor. XVII, La Lumière : 79)
  35. http://www.zebible.com/zewiki/Deut%C3%A9ronome:18
  36. Citons en guise d'exemple, un combat des arabes contre les peuples turcs, la fin de l'Empire perse et la conquête imminente de la Perse, la concurrence dans les bâtiments de plus en plus élevés, (la propagation de la fornication), la propagation des prêts à intérêts usuraires (également prohibés selon la Bible), les hommes se feraient ressembler aux femmes et les femmes aux hommes, le rapprochement des marchés etc. Mahomet prophétise finalement la sortie des Gogs et Magogs et le retour de Jésus-Christ pour détruire l'Antéchrist...
  37. Docteur YÛsuf al-Wâbil ; Les Signes de la FIN des Temps, éditions Al-Hadith 2006. ISBN 2-930395-24-9 Dépôt légal : D/2006/9820/10
  38. (Jean; 16, 13) :« Il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu. »
  39. "Manifestation de la Vérité", Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Editions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X pp.334-335
  40. "Mahomet, successeur naturel du Christ", Ahmed Deedat. (fr)[5]
  41. Manifestation de la Vérité", Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Editions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X p. 365
  42. Il s'agit là de la doctrine islamique de l'âme. Le titre de Saint esprit ou d'Esprit Saint peut être attribué à tout être Saint ou Sacré doté d'une âme; qu'il s'agisse de Mahomet ou de l'Archange Gabriel. L'idée d'un esprit sans corps agissant n'existe pas en Islam ni dans le Judaïsme. Les corps seront bien créés de nouveau pour vivre dans l'au-delà dans le Judaïsme comme dans l'Islam, contrairement au dogme chrétien. La version chrétienne est typiquement hellénistique. Le concept d'Esprit Saint typique du christianisme n'existe pas dans le Judaïsme et en Islam. L'interprétation musulmane du Paraclet rejoint la version de l'évangile de Barnabé qui dit que la Lumière du Prophète Deutéronimique a été créée 60.000 ans avant le Monde avant de se matérialiser en le Prophète pour se révéler. Cette approche gnostique est interprétée différemment selon les églises anciennes et nouvelles, comme en Islam. Voir l'article sur le Paraclet.
  43. Manifestation de la Vérité, Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Éditions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X p.367 et suite.
  44. Manifestation de la Vérité", Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Éditions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X p. 359-360
  45. Livre des mérites du Prophète, n°735
  46. (Matthieu 21 ; 42-45)
  47. http://www.zebible.com/zewiki/Psaumes:118
  48. Manifestation de la Vérité", Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Éditions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X p. 346
  49. (Cor. LXII : 2) : "C'est lui qui a été envoyé parmi les illettrés, comme prophète choisi en leur sein, pour leur raconter le progrès, pour les purifier et leur enseigner le livre et la sagesse, tandis qu'ils étaient auparavant dans une ignorance manifeste."
  50. http://www.zebible.com/zewiki/Deut%C3%A9ronome:32
  51. Manifestation de la Vérité", Auteur:Rahmatoullah Al Hindi-Editions:IQRA-Année:1996-ISBN 2-911509-03-X p. 346
  52. http://www.zebible.com/zewiki/Gen%C3%A8se:17%2C20
  53. al-Bukhârî, Livre des Jugements n° 329
  54. a  et b http://www.zebible.com/zewiki/Gen%C3%A8se:49%2C10
  55. http://www.zebible.com/zewiki/Psaumes:45
  56. http://www.zebible.com/zewiki/Psaumes:149
  57. http://www.zebible.com/zewiki/%C3%89sa%C3%AFe:42
  58. http://www.zebible.com/zewiki/%C3%89sa%C3%AFe:54
  59. http://www.zebible.com/zewiki/%C3%89sa%C3%AFe:65
  60. Concernant les descendants de Judas sauvés cités dans Essaïe, le Prophète dit : L'heure ne viendra pas jusqu'à ce que soixante-dix mille hommes des enfants d'Isaac attaquent Constantinople... On criera : "Le faux Messie est sorti, alors ils s'en iront (le combattre)Docteur YÛsuf al-Wâbil ; Les Signes de la FIN des Temps, éditions Al-Hadith 2006. ISBN 2-930395-24-9 Dépôt légal : D/2006/9820/10 pp.235-236
  61. http://www.zebible.com/zewiki/Daniel:2
  62. http://www.zebible.com/zewiki/Jude:0%2C14
  63. http://www.zebible.com/zewiki/Matthieu:13
  64. [6]Muhammad est le Messager d'Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant d'Allah grâce et agrément. Leurs visages sont marqués par la trace laissée par la prosternation. Telle est leur image dans la Thora. Et l'image que l'on donne d'eux dans l'Évangile est celle d'une semence qui sort sa pousse, puis se raffermit, s'épaissit, et ensuite se dresse sur sa tige, à l'émerveillement des semeurs. Allah par eux les croyants remplit de dépit les mécréants. Allah promet à ceux d'entre eux qui croient et font de bonnes œuvres, un pardon et une énorme récompense. (Cor. Al-Fath, LXVII : 29﴿
  65. http://www.zebible.com/zewiki/Matthieu:20
  66. [7] al-Buhrari, les mérits du Coran n°339 Ibn Umar rapporte : Le prophète a dit, " ; Votre exemple par rapport à l’exemple des nations passées a lieu comme la période entre le moment de la Prière et coucher du soleil. Votre exemple et l'exemple des juifs et des chrétiens est celui de la personne qui a employé des travailleurs et dite à eux, " Qui travaille pour moi jusqu'au milieu du jour pour un Qirat (un poids spécial) ? ' ; Les juifs l’ont fait. Il a alors dit, " ; Qui travaille pour moi du milieu du jour jusque dans l’après-midi pour un Qirat chacune ? " ; Les chrétiens ont travaillé en conséquence. Alors vous (des musulmans) travaillez de la prière l’après-midi jusqu'à la prière de Maghrib pour deux Qirats chacun. Ils (les juifs et les chrétiens) ont dit, ' ; Nous avons fait plus de travail mais avons pris moins de salaire.' ; Il (Allah) a dit, ' ; Est-ce que je vous ai fait du tort dans vos droits ? ' ; Ils ont répondu, ' ; Non.' ; Alors il a dit, ' ; C'est ma bénédiction à leur égard que je leur accorde."
  67. http://www.zebible.com/zewiki/Matthieu:21
  68. http://www.zebible.com/zewiki/Apocalypse:2
  69. Manifestation de la Vérité, Rahmatullah al Hindi, Créadif Livres, 1992, ISBN 2-909667 -04-9 pp. 342-368
  70. Shin, yod, lâmed et hi et signifie Celui à qui cela revient (de droit) ; Tevrat ve Incile göre HZ. Muhammed. (édition Nil izmir 1990) p.63
  71. (tr)Tevrat ve Incile göre HZ. Muhammed. (édition Nil izmir 1990) p. 60
  72. La Torah l'Evangile de Coran (1993 Créadif livres Andalouss, ISBN 2-909667-08-1) à la pages 135 , 146-147
  73. (tr)Tevrat ve Incile göre HZ. Muhammed. (édition Nil izmir 1990) p. 22
  74. Towards Understanding Islam, H.G. Dorman jr.
  75. Muhammad in Parsi, Hindu, and Buddhist Scriptures, A.H. ALi et Vidyarathi.
  76. Mahomet dans les écritures anciennes Vidyarathi
  77. "Le Prophète de l'islam, Sa vie, Son œuvre"(en 2 tomes), Éditions Association des Étudiants Islamiques en France, ASIN 2711681017) : tome I : §5, §902, §923-924 ; tome II : §1165.
  78. en arabe ahl'al Kitâb titre attribué aux religions fondées sur la Sainte Bible
  79. Quant aux chrétiens, aux juifs et même, dans la tradition historique, aux hindouistes, ils bénéficiaient du statut de « gens du Livre » : leur religion était tolérée et ils n’étaient pas censés, comme les païens « impies » se convertir immédiatement à l’islam sous peine d’être mis à mort. Raisons politiques 2003- 1 (no 9)| ISSN 1291-1941 | ISSN numérique : en cours | ISBN : 2-7246-2961-2 | page 81 à 95. Les stratégies islamistes de légitimation de la violence ; Gilles Kepel (Professeur des Universités à l’Institut d’études politiques de Paris, Gilles Kepel dirige le programme doctoral sur le monde musulman. Il a récemment publié Jihad/Expansion et déclin de l’islamisme (Gallimard, 2000, nouvelle édition mise à jour, février 2003) et Chronique d’une guerre d’Orient (Gallimard, 2002).)
  80. "Le Prophète de l'islam, Sa vie, Son œuvre"(en 2 tomes), Éditions Association des Étudiants Islamiques en France, ASIN 2711681017) : tome I : §902, §924, § 1059, §1065.
  81. Avesta, 13. Frawardin Yasht, XXVIII, §129
  82. Muhammed Hamidullah ; Saint-Coran 12e édition (1986) éd. Maison d'Ennour. verset (Cor. XXVI, Les poètes : 196) p. 492
  83. Même si Matthieu cite depuis Jérémie, le passage ne figure pas chez celui-ci et les exégètes retiennent un passage de Zacharie
  84. (Matthieu, XXVII : 9)
  85. (Zacharie, XXI)<
  86. (Matthieu, XIII : 35)
  87. Psaume LXXVIII
  88. Atharva Veda, Livre 20, Mantra 127, verset 3
  89. !(tr)Allah'in Elçisi HZ Muhammed, Pr. Hamidullah. Editions Beyan, 2005. ISBN 975-473-283-3 p. 47-48
  90. Vishnu Purana, livre IV, chapitre XXIV
  91. d'après le Kalki Purana
  92. [8]
  93. EHM, Commission religions comparées de l’Unicité – At-Tawhid n° 2 Septembre octobre 1197
  94. (tr)Allah'in Elçisi HZ Muhammed, Pr. Hamidullah. Éditions Beyan, 2005. ISBN 975-473-283-3 p. 49

Voir aussi

Articles associés

  • Portail de l’islam Portail de l’islam
Ce document provient de « Annonce de la venue de Mahomet ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Annonce De La Venue De Mahomet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Annonce de la venue de mahomet — Les exégètes musulmans tels qu Ibn Kathir[1] ou Al Qurtubi[2] rapportent dans l interprétation du Coran que les prophètes antérieurs auraient pris l engagement de reconnaître Mahomet s il était envoyé de leur vivant et de l annoncer à leurs… …   Wikipédia en Français

  • Annonce de la venue de Mahomet — La croyance de l Annonce de Mahomet par les anciens prophètes est un domaine très peu connu par les non musulmans, il a pourtant une place considérable dans la croyance islamique et est comparable à l Annonciation de Jésus par Gabriel à Marie… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la théologie — Théologie La théologie (en grec ancien θεολογία, littéralement « discours sur la divinité ou le divin, le Θεός [Theos] ») est l étude, qui se veut rationnelle, des réalités relatives au divin. La théologie n est donc pas « par… …   Wikipédia en Français

  • Histoire De La Palestine — L histoire de la Palestine est la présentation des événements dans la région de Palestine au cours de l Histoire. Cet article s en tient aux travaux des historiens et des archéologues portant sur cette région. Pour les sources bibliques et… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la Palestine — L histoire de la Palestine est la présentation des événements dans la région de Palestine au cours de l Histoire. Cet article s en tient aux travaux des historiens et des archéologues portant sur cette région. Pour les sources bibliques et… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la palestine — L histoire de la Palestine est la présentation des événements dans la région de Palestine au cours de l Histoire. Cet article s en tient aux travaux des historiens et des archéologues portant sur cette région. Pour les sources bibliques et… …   Wikipédia en Français

  • Ordre Kabbalistique de la Rose-Croix — Rose Croix Le Temple de la Rose Croix Teophilus Schweighardt Constantiens, 1618 La Rose Croix est un ordre hermétiste chrétien légendaire, dont les premières mentions remontent au début du XVIIe siècle en Allemag …   Wikipédia en Français

  • Ordre de la Rose-Croix — Rose Croix Le Temple de la Rose Croix Teophilus Schweighardt Constantiens, 1618 La Rose Croix est un ordre hermétiste chrétien légendaire, dont les premières mentions remontent au début du XVIIe siècle en Allemag …   Wikipédia en Français

  • Signes de la fin des temps en islam — L attente de la fin des temps est présente dans toutes les religions monothéistes[1]. En islam, la croyance au Jour Dernier est l un des piliers de la foi et un dogme essentiel. Cette croyance implique d avoir foi aux signes qui précéderont l… …   Wikipédia en Français

  • Dimanche de la Pentecôte — Pentecôte Pentecôte La Pentecôte, Heures d Étienne Chevalier, enluminées par Jean Fouquet, Musée Condé, Chantilly Observé par les chrétiens Type Célébration religieuse Significatio …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”