Annemarie Javouhey

Sœurs de Saint-Joseph de Cluny

Les Sœurs de Saint-Joseph de Cluny forment une congrégation religieuse catholique d'enseignantes fondée en 1807 par Anne-Marie Javouhey (Jallanges, 1779-1851) et ses trois sœurs.

Sommaire

La congrégation des Sœurs de St Joseph de Cluny aujourd'hui

Implantations : Actuellement, sur les 5 continents (Europe, Amérique et Antilles, Afrique, Asie, Îles de l’Océan Indien et Océanie), les sœurs sont au nombre d'environ 3 200, avec 2 925 sœurs en 412 communautés et 130 novices.

  • 93 maisons en Europe. En France, la maison de retraite des sœurs est située à Antony, dans l'ancienne manufacture royale des cires.
  • 102 maisons en Afrique et Océan indien
  • 115 maisons en Asie
  • 78 maisons en Amérique et aux Antilles
  • 24 maisons en Océanie

Fondations récentes dans de nouveaux pays :

  • 1992, Pologne
  • 1993, Guinée Bissau, R.D. Congo, La Dominique
  • 1994, Philippines
  • 1995, Cameroun
  • 1997, Cuba
  • 1998, Tanzanie
  • 1999, Niger
  • 2001, Argentine

Un peu d'histoire

  • Origine:

Le 11 novembre 1798, Anne Javouhey, née à Jallanges en Côte-d'Or, se consacre à Dieu à 19 ans et prend l’engagement d’instruire les enfants et de servir les membres souffrants de Jésus-Christ. Le 12 mai 1807, l’évêque d’Autun reçoit les vœux de religion d’Anne, de ses trois sœurs et de cinq compagnes. La Congrégation est mise sous le patronage de Saint Joseph. En 1812, après l’établissement du noviciat à Cluny, elle prend le nom de Saint Joseph de Cluny. La réponse à l’appel missionnaire, perçu d’une manière mystérieuse par Anne Javouhey en 1800, se concrétise en 1817 : un premier groupe de sœurs part pour l’île Bourbon (la Réunion). En 1819, un deuxième groupe arrive à Saint-Louis du Sénégal. Et, jusqu’à sa mort, le 15 juillet 1851, Mère Javouhey ouvrira à ses filles les cinq continents.

  • Esprit :

Famille religieuse internationale, fondée par la Bienheureuse Anne-Marie Javouhey, la congrégation de Saint Joseph de Cluny reste pleinement " missionnaire " selon Vatican II, ayant pour idéal de révéler au monde Jésus-Christ venu sur terre pour accomplir la volonté de Dieu. A la suite de sa fondatrice, elle se veut attentive " aux signes des temps ". Les sœurs de Saint Joseph de Cluny essayent de tendre à cet idéal par - une vie spirituelle simple et forte, basée sur une vie intérieure profonde, comportant des temps forts de prière et de silence, une vie fraternelle en petites, ou plus grandes, communautés. Les sœurs s’adaptent à l’extrême variété des œuvres : enseignement, catéchèse, animation spirituelle, services sociaux et hospitaliers.

Lien interne

Bibliographie

  • Geneviève Lecuir-Némo, Mission et colonisation : Saint-Joseph de Cluny, la première congrégation de femmes au Sénégal de 1819 à 1904, Paris, Université de Paris I, 1985, 244 p. (Mémoire de Maîtrise)
  • Geneviève Lecuir-Némo, Les effectifs des écoles et des orphelinats des sœurs de Saint-Joseph de Cluny au Sénégal, Paris, Université de Paris I, 1986 (Diplôme d’Études Approfondies).

Bibliographie très complète sur : http://www.lyceecluny-mulhouse.fr/Congregation.htm#Bibliographie

Liens externes

  • Portail du catholicisme Portail du catholicisme
  • Portail du Sénégal Portail du Sénégal
Ce document provient de « S%C5%93urs de Saint-Joseph de Cluny ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Annemarie Javouhey de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”