Anneli Jäätteenmäki
Anneli Jäätteenmäki
Anneli Jäätteenmäki.jpg
Anneli Jäätteenmäki, en campagne pour les élections européennes de 2009.

Mandats
Députée européenne de Finlande
Actuellement en fonction
Depuis le 20 juillet 2004
Élection 13 juin 2004
Réélection 7 juin 2009
Législature VIe et VIIe législatures
61e Premier ministre de Finlande
17 avril24 juin 2003
(&&&&&&&&&&&&&0682 mois et 7 jours)
Président Tarja Halonen
Gouvernement Jäätteenmäki
Majorité Kesk-SDP-SFP
Prédécesseur Paavo Lipponen
Successeur Matti Vanhanen
Ministre de la Justice
1er mai 199413 avril 1995
Premier ministre Esko Aho
Prédécesseur Hannele Pokka
Successeur Sauli Niinistö
Biographie
Nom de naissance Anneli Tuulikki Jäätteenmäki
Date de naissance 11 février 1955 (1955-02-11) (56 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la Finlande Lapua (Finlande)
Parti politique Parti du Centre
Diplômé de Université d'Helsinki
Profession Avocat

Logo of the Prime Minister of Finland.svg
Premiers ministres de Finlande

Anneli Tuulikki Jäätteenmäki, née le 11 février 1955 à Lapua, est une femme politique finlandaise, membre du Parti du Centre (Kesk).

Élue députée en 1987, elle est nommée ministre de la Justice en 1994, mais doit renoncer au bout d'un an. En 2002, elle est élue présidente du Kesk, puis devient Premier ministre après sa victoire aux législatives de 2003, étant alors la première femme à diriger un gouvernement en Finlande. Elle est contrainte de démissionner à peine deux mois plus tard, à la suite d'un scandale concernant sa campagne électorale victorieuse. Elle est élue au Parlement européen dès l'année suivante, et se voit réélue en 2009.

Sommaire

Biographie

Formation et débuts en politique

Elle obtient un master de droit à l'université d'Helsinki en 1980, et commence à exercer la profession d'avocate dans sa ville natale de Lapua. Trois ans plus tard, elle devient l'assistante d'Eeva Kuuskoski, ministre de la Santé, puis est recrutée, en 1984, comme juriste par le groupe parlementaire du Kesk à l’Eduskunta, où elle est élue en 1987.

La monté en puissance

Le 1er mai 1994, elle est nommée ministre de la Justice dans le gouvernement de centre-droit dirigé par le centriste Esko Aho. Elle quitte son poste onze mois plus tard, à la suite de la défaite du Kesk lors des élections législatives. Élue vice-présidente du Parti du Centre en 2000, sous la direction de Aho, elle succède à ce dernier deux ans plus tard et devient alors la première femme à diriger l'un des trois grands partis finlandais.

La première femme Premier ministre

Aux élections législatives du 16 mars 2003, les centristes arrivent de justesse devant le Parti social-démocrate de Finlande (SDP), au pouvoir depuis 1995, avec 24,7 % des voix et 55 députés sur 200. Elle forme ensuite une coalition avec le SDP et le Parti populaire suédois de Finlande (SFP), lui permettant d'accéder, le 17 avril, au poste de Premier ministre, avec le soutien de 116 députés.

La Finlande devient, de ce fait, le premier pays dont le pouvoir exécutif n'est détenu que par des femmes, puisque la présidence est occupée, depuis 2000, par la sociale-démocrate Tarja Halonen. C'est en outre la première fois qu'une femme prend la tête du gouvernement finlandais.

Démission au bout de deux mois

Le 18 juin, elle annonce sa démission à la suite d'un scandale politique. Lors de la campagne électorale, elle avait utilisé des documents secrets du ministère des Affaires étrangères faisant état d'une rencontre entre George W. Bush et le Premier ministre de l'époque, Paavo Lipponen, et affirmé que ce dernier avait offert un soutien secret aux États-Unis d'Amérique pour leur invasion de l'Irak.

La police, sur la base de la loi sur les documents secrets, avait ouvert une enquête conduisant à son audition le 16 juin. Deux jours plus tard, devant l’Eduskunta, elle a alors expliqué avoir reçu ces documents d'un membre du Kesk travaillant à la présidence de la République, mais sans les avoir demandés, ce qu'a ensuite réfuté le fonctionnaire mis en cause.

Elle est remplacée le 24 juin par le ministre de la Défense, Matti Vanhanen, et fait savoir ce jour là qu'elle compte également renoncer à la présidence du Parti du Centre, à laquelle Vanhanen lui succède le 5 octobre. Mise en examen le 19 décembre, elle est acquittée par un tribunal d'Helsinki le 19 mars 2004

Élue au Parlement européen

Elle se présente, trois mois plus tard, aux élections européennes du 13 juin, et est élue au Parlement européen en remportant le plus grand nombre de voix de préférence, à savoir plus de 149 000. Elle devient, en 2007, vice-présidente de la commission des Affaires constitutionnelles, puis, après sa réélection en 2009 avec 80 000 voix, loin derrière le populiste Timo Soini, vice-présidente du groupe de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE).

Annexes

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anneli Jäätteenmäki de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anneli Jaatteenmaki — Anneli Jäätteenmäki Anneli Jäätteenmäki …   Wikipédia en Français

  • Anneli Jäätteenmäki — Saltar a navegación, búsqueda Anneli Jäätteenmäki Anneli Tuulikki Jäätteenmäki …   Wikipedia Español

  • Anneli Jäätteenmäki — Anneli Tuulikki Jäätteenmäki [ˈɑnːɛli ˈtuːlikːi ˈjæːtːɛːnmæki] (* 11. Februar 1955 in Lapua) war vom 17. April bis 18. Juni 2003 die erste finnische Ministerpräsidentin und Vorsitzende der finnischen Zentrumsp …   Deutsch Wikipedia

  • Anneli Jäätteenmäki — var i en kort periode Finlands statsminister. Hun blev landet første kvindelige statsminister den 14. april 2003 efter at hendes parti Centern vandt valget den 16. marts 2003. Den 24. juni 2003, blev Matti Vanhanen også fra Centern valgt til ny… …   Danske encyklopædi

  • Anneli Jäätteenmäki — Infobox Prime Minister name=Anneli Jäätteenmäki order=61st Prime Minister of Finland |term start=April 17, 2003 term end=June 24, 2003 predecessor=Paavo Lipponen successor=Matti Vanhanen deputy=Antti Kalliomäki (2003) birth date=birth date and… …   Wikipedia

  • Anneli Jäätteenmäki's Cabinet — (17 April to 24 June 2003) was the third shortest in Finnish political history; it lasted only 69 days. In fell because of the so called Irak gate scandal. It was followed by Matti Vanhanen s first cabinet …   Wikipedia

  • Anneli Jaateenmaki — Anneli Jäätteenmäki Anneli Jäätteenmäki …   Wikipédia en Français

  • Anneli Jääteenmäki — Anneli Jäätteenmäki Anneli Jäätteenmäki …   Wikipédia en Français

  • Anneli — Annelie bzw. Anneli, ist ein weiblicher Vorname. Herkunft und Bedeutung Annelie ist eine ursprünglich aus dem süddeutschen Raum stammende Koseform von Anna(hebr. „die Begnadete“).[1] Bekannte Namensträgerinnen Annelie Buntenbach (* 1955),… …   Deutsch Wikipedia

  • Jäätteenmäki — Anneli Tuulikki Jäätteenmäki [ˈɑnːɛli ˈtuːlikːi ˈjæːtːɛːnmæki] (* 11. Februar 1955 in Lapua) war vom 17. April bis 18. Juni 2003 die erste finnische Ministerpräsidentin und Vorsitzende der finnischen Zentrumspartei (Suomen Keskusta). Nach acht… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”