Annees 1990 en France

Années 1990 en France

Sommaire

1990

Article détaillé : 1990 en France

1991

Article détaillé : 1991 en France

1992

Article détaillé : 1992 en France

1993

Article détaillé : 1993 en France

L'année 1993 est marquée par la victoire de la droite aux élections législatives. Le 29 mars, Édouard Balladur est nommé premier ministre. Charles Pasqua revient au ministère de l'Intérieur.

Le 1er mai, les autorités annoncent le "suicide" de Pierre Bérégovoy. Aujourd'hui encore, les circonstances de la mort de l'ancien premier ministre semblent toujours controversées, la thèse de l'assassinat n'étant pas écartée par certains journalistes.

1994

Article détaillé : 1994 en France

Le mois de mars est marqué par le mouvement contre le Contrat d'Insertion Professionnelle (CIP). Le CIP prévoyait de rémunérer les jeunes de moins de 25 ans à 80 % du SMIC. Après un mois d'émeutes, le premier ministre, Édouard Balladur, a été contraint de retirer son projet.

1995

Article détaillé : 1995 en France

1996

Article détaillé : 1996 en France

Apparition du « mouvement des sans-papiers ».

1997

Article détaillé : 1997 en France

L'année 1997 est marquée par la dissolution de l'Assemblée nationale, qui est prononcée par le 21 avril le Président de la république afin d'anticiper les élections législatives.

Le retour de la gauche au pouvoir entraîne immédiatement une mobilisation des associations de chômeurs pour l'augmentation des minima sociaux : les bureaux des ANPE et des Assedic sont occupées pendant plusieurs semaines durant le mois de juillet. Le mouvement redémarre à nouveau au mois de décembre avec la revendication d'une prime de Noël de 3 000 francs pour tous les chômeurs.

1998

Article détaillé : 1998 en France

Devant l'ampleur du mouvement des chômeurs, Lionel Jospin accorde une prime de 1 000 francs. Les associations de chômeurs ne sont cependant pas satisfaites et le mouvement se poursuit jusqu'au mois de juin avec l'occupation des ANPE et des bureaux des Assedic. Les chômeurs continuent à réclamer une réévaluation des minima sociaux. L'association AC! demande ainsi à ce que le RMI soit porté à la hauteur du SMIC (soit environ 5 000 francs mensuels contre 2 500 francs en 1998). Finalement, le gouvernement met fin aux occupations par la répression : les bureaux occupés sont progressivement tous faits évacuer par la police.

Les associations de chômeurs parviennent aussi à canaliser le mouvement avec la revendication de l'abaissement de la durée du travail à 35 heures hebdomadaires. La loi des 35 heures, prévue dans le programme de Lionel Jospin, est votée par l'Assemblée nationale au cours de l'année. Le mouvement des chômeurs a manifestement facilité l'adoption de cette loi. La mesure est cependant controversée car elle s'accompagne aussi de l'annualisation du temps de travail. Dans la pratique, elle freine aussi l'augmentation des salaires.

12 juillet: victoire de l'équipe de France lors du mondial 98.

1999

Article détaillé : 1999 en France

  • 8 janvier : publication du bilan des régularisations d'étrangers lancée en 1997 : 80 000 dossiers acceptés, 63 000 rejetés et un millier de cas encore en instance.
  • 3 mars : ratification du traité d'Amsterdam par l'Assemblée nationale
  • 17 mars : ratification du traité d'Amsterdam par le Sénat
  • 24 mars : très grave incendie dans le tunnel du Mont-Blanc, il y a une quarantaine de morts. le trafic est interrompu pour de longs mois, et le débat sur les transports routiers et le ferroutage est relancé en France
  • 28 juin : le congrès vote la loi sur la parité hommes femmes en politique.
  • 11 août : une éclipse de soleil totale se produit sur le nord de la France.
  • 13 octobre : après un an de discussion passionnée, et des négociations, la gauche réussit à faire adopter son pacte civil de solidarité (PACS)
  • 12 décembre : naufrage de l'Erika au large de Penmarc'h avec 37 000 tonnes de fioul, provoquant une marée noire sur les côtes bretonne, vendéenne et charentaise. La Loire-Atlantique est particulièrement touchée.
  • 26 et 28 décembre : les tempêtes Lothar et Martin causent d'importants dégâts avec des vents atteignant les 180 km/h. Le bilan est lourd pour le pays : plus de 90 morts, 6 milliards d'euros d'indemnités versés par les assurances, 1 million d'hectares de forêts ravagés.

Liens internes

  • Portail du monde contemporain Portail du monde contemporain
  • Portail des années 1990 Portail des années 1990
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Ann%C3%A9es 1990 en France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Annees 1990 en France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Années 1990 En France — Sommaire 1 1990 2 1991 3 1992 4 1993 5 1994 6 …   Wikipédia en Français

  • Années 1990 en france — Sommaire 1 1990 2 1991 3 1992 4 1993 5 1994 6 …   Wikipédia en Français

  • Années 1990 en France — Sommaire 1 1990 2 1991 3 1992 4 1993 5 1994 6 …   Wikipédia en Français

  • Annees 1980 en France — Années 1980 en France Sommaire 1 1980 2 1981 3 1982 4 1983 5 1984 6 …   Wikipédia en Français

  • Années 1980 En France — Sommaire 1 1980 2 1981 3 1982 4 1983 5 1984 6 …   Wikipédia en Français

  • Années 1980 en france — Sommaire 1 1980 2 1981 3 1982 4 1983 5 1984 6 …   Wikipédia en Français

  • Annees 2000 en France — Années 2000 en France Sommaire 1 2000 2 2001 3 2002 4 2003 5 2004 6 …   Wikipédia en Français

  • Années 2000 En France — Sommaire 1 2000 2 2001 3 2002 4 2003 5 2004 6 …   Wikipédia en Français

  • Années 2000 en france — Sommaire 1 2000 2 2001 3 2002 4 2003 5 2004 6 …   Wikipédia en Français

  • Années 2000 en France — Chronologie des années 2000 en France. Sommaire 1 Événements majeurs 1.1 2000 1.2 2001 1.3 2002 1.4 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”