Anneau de gygès

Anneau de Gygès

Plato-raphael.jpg
Dans la série
Articles sur Platon
[remarque]
Connaissance
Théorie des formes
Dialectique
Réminiscence
Maïeutique
Allégorie de la caverne
Analogie de la ligne
Politique
Anneau de Gygès
Philosophe roi
Mythes
Er le Pamphylien
Histoire
Socrate - Procès
Académie - Platonisme
Les dialogues

L’agneau de Gygès est une fable racontée par Platon au début du deuxième livre de La République[1]. Inspirée d'Hérodote[2], elle raconte l'histoire de Gygès qui trouve un anneau qui lui permet de devenir invisible. Dans la discussion sur la justice qui est le sujet de La République, l'anneau de Gygès joue le rôle de ce que l'on appelle aujourd'hui une expérience de pensée. Cette histoire a été reprise par Cicéron dans le De Officiis (Des devoirs).

Sommaire

L'Histoire

Dans le livre I de la République, Thrasymaque, défendant le droit du plus fort, soutient contre Socrate l'idée que commettre l'injustice est profitable (et sans aucun doute plus profitable que la subir) et que la justice est le fait des faibles. Mais la réfutation que lui administre Socrate ne convainc pas Glaucon et Adimante, les deux frères de Platon. Dans le but de discuter plus à fond la position de Thrasymaque, Glaucon reprend cette position à son compte, sans toutefois l'approuver, et l'illustre, en la renforçant, par la fable de Gygès.

Gygès découvre qu'en tournant vers l'intérieur de sa main le chaton d'une bague découverte par hasard lors d'un violent orage qui ouvrit le sol devant lui, il peut devenir invisible. Une fois ce pouvoir découvert, il s'arrange pour faire partie des messagers envoyés au palais royal. Là, grâce à cette invisibilité, il séduit la reine, complote avec elle et assassine le roi pour s'emparer du pouvoir. Rien ne peut lui résister, doté d'une telle arme.

La question que posent donc les frères de Platon est simple :

  • Est-ce qu'être un homme juste ce n’est pas en réalité être assez naïf pour respecter les lois et la morale même si cela peut être désavantageux ?

Cette hypothèse permet de débattre, exemple à l'appui, sur les motivations de la moralité : résulte-t-elle seulement d'une convention sociale et arbitraire, ou bien d'un pur intérêt moral ?

Contexte

Le rôle de cette fable est fondamental pour la discussion et l’analyse du concept de Justice dans la République de Platon. Le premier Livre de la République est en partie consacré à tout une série de tentatives de définitions de la justice toutes mises en pièce par Socrate. C’est tout particulièrement Thrasymaque qui expose la définition la plus importante. Selon lui, la justice est le fait de respecter les lois et ses engagements même si cela peut être désavantageux. Être juste, c’est donc être trop malhabile ou pusillanime pour détourner la morale et les lois à son avantage. Une autre personne plus rusée et cynique fera elle semblant de respecter les lois et la morale afin de servir au mieux ses intérêts.

Références

  1. 359b6-360b2.
  2. Histoire, Clio, I, 7-14.

Voir aussi

La symbolique de l'anneau a inspiré plusieurs artistes :

Et des personnalités politiques :

  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
Ce document provient de « Anneau de Gyg%C3%A8s ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anneau de gygès de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anneau De Gygès — Dans la série Articles sur Platon [remarque] Connaissance Théorie des formes Dialectique …   Wikipédia en Français

  • Anneau de Gyges — Anneau de Gygès Dans la série Articles sur Platon [remarque] Connaissance Théorie des formes Dialectique …   Wikipédia en Français

  • Anneau de Gygès — L’anneau de Gygès est une fable racontée par Platon au début du deuxième livre de La République[1]. Inspirée d Hérodote[2], elle raconte l histoire de Gygès qui trouve un anneau qui lui permet de devenir invisible. Dans la discussion sur la… …   Wikipédia en Français

  • anneau — [ ano ] n. m. • XIVe; anel XIe; lat. an(n)ellus I ♦ 1 ♦ Cercle de matière dure qui sert à attacher ou à retenir. ⇒ boucle, 2. coulant. Anneaux de rideau. Passer un crochet dans un anneau. L anneau d un piton, d un cadenas, d un porte clés.… …   Encyclopédie Universelle

  • Anneau Unique — Pour les articles homonymes, voir Anneau. L Anneau unique. Dans l univers de la Terre du Milieu de J.R.R. Tolkien, l A …   Wikipédia en Français

  • Anneau unique — Pour les articles homonymes, voir Anneau. L Anneau unique. L’Anneau unique est un objet imaginé par J. R. R. Tolkien dans ses romans sur la Terre du M …   Wikipédia en Français

  • Anneau — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Anneau », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Gygès — (en grec ancien Γύγης / Gýgês) est un personnage plus ou moins légendaire. Soit de lignée royale, soir issu du peuple, il est associé à l assassinat du roi auquel il succéda sur le trône et dans le coeur de la reine de Lydie, aux environs du VII° …   Wikipédia en Français

  • Gyges — Gygès Gygès (en grec ancien Γύγης / Gýgês), fils de Mermnas, était le roi de Lydie de 708 av. J. C. à 680 av. J. C. (ou 670 av. J. C.). Il étendit son empire aux dépens des villes grecques des côtes de l Asie Mineure, attaqua Milet et Smyrne, s… …   Wikipédia en Français

  • Gygès — (v. 687 v. 652 av. J. C.) berger devenu roi de Lydie grâce, dit la légende, à un anneau d or qui lui permettait de se rendre invisible …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”