Anne de Guigné

Anne de Guigné naquit le 25 avril 1911, à Annecy-Le-Vieux et mourut à Cannes, en odeur de sainteté, le 14 janvier 1922. Elle fut déclarée Vénérable par le pape Jean-Paul II en 1990.

Sommaire

Biographie

La mort de son père, tombé à la tête de ses chasseurs en 1915, fut, à quatre ans, le principe de sa « conversion ». Cette enfant, d'intelligence vive, de volonté ardente, facilement violente et jalouse, difficilement soumise, acquit rapidement une douceur et une abnégation peu ordinaires. Elle fit sa Première Communion à 6 ans. Mais son jeune âge exigeait une dispense. L'évêque lui imposa donc un "examen" qu'elle franchira avec une facilité déconcertante. « Je souhaite que nous soyons toujours au niveau d’instruction religieuse de cet enfant-là » dira l’examinateur.

Extérieurement, ce fut la plus simple et la plus aimable des enfants : effacée et modeste, toute à ses petits devoirs et à ses jeux. D'après son institutrice, Melle Basset, elle voulait sans cesse s'améliorer :

« Rien d’extraordinaire dans sa vie, si ce n’est sa persévérance à devenir bonne. Le secret de sa montée spirituelle : prière et volonté. »

Son humilité, sa douceur, son obéissance, son amour du sacrifice, sa permanente charité étonnèrent ses contemporains. Sa manière de communier remuait les cœurs et plusieurs fois on la vit comme transfigurée. Ses pensées révelaient aussi sa sainteté. Sa pureté était rayonnante et sa bonté sans limites.

Elle mourut d'une méningite, à l’aube du 14 janvier 1922 après ce dernier échange avec la religieuse qui la veille : « Ma sœur, puis-je aller avec les anges ? » « Oui, ma belle petite fille » « Merci, ma sœur, ô merci ! »

Procès en béatification

Devant la réputation de sainteté de la petite fille, l'évêque d'Annecy initia son procès en béatification, dès le 21 janvier 1932. Toutefois, les études menées à Rome n'aboutirent pas très vite, le cas d'une toute jeune sainte, non martyre, ne s'étant jamais encore posé.

Le procès en vue de la reconnaissance de l'héroïcité des vertus d'Anne fut conclu en 1981, elle était proclamée Vénérable le 3 mars 1990, par le Pape Jean Paul II.

Sa fête (locale) a été fixée au 14 janvier.

Bibliographie

  • Anne De Guigné, Enfance Et Sainteté - Renée de Tryon-Montalembert - Éditions Saint Paul - 1983
  • Anne de Guigné - Documents authentiques - Wihler et Moulin
  • On voyait Dieu dans ses yeux - R Charvin - Tequi
  • Saints et Saintes de Savoie - (P.175) - J Prieur et H Vulliez - Vieil Annecy
  • Onze ans moins le quart - Madeleine Basset - Tequi
  • Le secret de l'enfant rebelle - O. Gautron - Ed. du Triomphe

Sources

  • Actes du colloque « Enfance et sainteté », à Paray-le-Monial, du 28 octobre au 1er novembre 2007 (Père Guimard).

Liens externes

Site officiel de l'association des amis d'Anne de Guigné


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anne de Guigné de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sainte Anne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Anne et Sainte Anne. Sainte Anne désigne dans le christianisme plusieurs saintes, bienheureuses et vénérables, dont… …   Wikipédia en Français

  • Gaspard de Clermont-Tonnerre — Pour les articles homonymes, voir Clermont Tonnerre. Gaspard de Clermont Tonnerre …   Wikipédia en Français

  • Guy de Fontgalland — Guy à 10 ans Guy de Fontgalland (30 novembre 1913 24 janvier 1925), petit Serviteur de Dieu, mort à onze ans de diphtérie, à Paris, fut célèbre dans l Entre Deux Guerres alors qu il faillit être le plus jeune saint catholique, non martyr. Son… …   Wikipédia en Français

  • Guy de fontgalland — (30 novembre 1913 24 janvier 1925), petit Serviteur de Dieu, mort à onze ans de diphtérie, à Paris, fut célèbre dans l Entre Deux Guerres alors qu il faillit être le plus jeune saint catholique, non martyr. Son procès en béatification fut ouvert… …   Wikipédia en Français

  • Charles Athanase Marie de Charette de La Contrie — Pour les articles homonymes, voir Charette. Athanase de Charette de La Contrie Charles Athanase Marie de Charette de La Contrie Naissance 24 nivôse an IV[1] ( …   Wikipédia en Français

  • Maison de Dampierre — Il a existé en France une quinzaine de familles de Dampierre, homonymes et distinctes, dont deux seulement existent encore[1]. Il y a en France plus de trente localités appelées Dampierre et on ne doit donc pas être surpris de voir qu un grand… …   Wikipédia en Français

  • Maison De Dampierre — La maison de Dampierre est la famille qui dirigea à partir de vers 1227 la seigneurie de Bourbon l Archambault, jusqu à ce que cette dernière passe par mariage à la maison de France (en 1287 à la branche de Bourgogne, puis en 1310 à la branche de …   Wikipédia en Français

  • Maison de dampierre — La maison de Dampierre est la famille qui dirigea à partir de vers 1227 la seigneurie de Bourbon l Archambault, jusqu à ce que cette dernière passe par mariage à la maison de France (en 1287 à la branche de Bourgogne, puis en 1310 à la branche de …   Wikipédia en Français

  • Liste de Saint-Cyriens par promotion — Sommaire 1 De 1800 à 1899 …   Wikipédia en Français

  • Michel Ier de Russie — Pour les articles homonymes, voir Michel Ier et Mikhaïl Féodorovitch Romanov. Michel Ier Michel Ier de Russie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”