Anne de Bavière (1648-1723)
Anne de Bavière, Princesse Palatine.

Anne Henriette Julie de Wittelsbach (Anna Henrietta Julia von Wittelsbach, branche de Pfalz-Simmern) dite Anne de Bavière, princesse Palatine, princesse d'Arches, est née à Paris le 13 mars 1648 et morte à Paris le 23 février 1723.

Apparentée à la Maison de Lorraine, nièce de la reine de Pologne, seconde fille d’Édouard de Bavière, titré comte Palatin du Rhin, et d'une ancienne frondeuse, l'intelligente et énergique fille du duc de Mantoue, Anne de Gonzague de Clèves (1616-1684).

L'entregent de sa mère - qui avait fait miroiter au futur époux la possibilité d'accéder au trône de Pologne - permit à cette jeune princesse désargentée de contracter un mariage des plus brillants et devenir membre de la famille royale… pour son malheur.

En effet, à peine âgée de 15 ans, elle épousa le 11 décembre 1663 Henri Jules de Bourbon-Condé, fils du Grand Condé, duc d'Enghien et futur prince de Condé, "premier prince du sang" âgé de 20 ans. Selon l'usage, la cour la nomme par déférence Madame la Duchesse (sans ajouter de nom de terre).

Son mari, prince intelligent mais se sachant protégé par son rang, se révéla être un dément, hurlant à la lune tel un loup et capable d'accès de violences et de cruautés, véritable sadique avant la lettre, ne craignant pas de s'en prendre à sa maisonnée. Serviteurs et servantes, épouses et enfants durent supporter un régime de terreur.

En 1686, la mort de son beau-père la fait princesse de Condé, épouse du "premier prince du sang" et la cour l'appelle Madame la princesse. Une princesse qui cache ses ecchymoses sous ses coiffes.

En effet, bonne et charitable, pieuse et effacée, la princesse de Condé supporta avec dignité les exubérances et la cruauté de son époux. Ils eurent dix enfants :

  1. Marie-Thérèse, Mademoiselle de Bourbon, née à Paris le 1er février 1666 et morte en 1732, qui épouse à Versailles, le 22 janvier 1688, François-Louis de Bourbon, prince de Conti (1664-1709), cousin germain de son père d'où postérité ;
  2. Henri, duc de Bourbon, né à Paris le 5 novembre 1667, mort le 5 juillet 1670 ;
  3. Louis, duc d'Enghien, puis prince de Condé, né en (1668, mort en 1710) épouse en 1685 Louise-Françoise de Bourbon, Mademoiselle de Nantes (1673-1743) fille légitimée du roi, d'où postérité ;
  4. Anne, Mademoiselle d’Enghien, née à Paris le 11 novembre 1670, morte le 27 mai 1675 ;
  5. Henri, comte de Clermont, né à Saint-Germain-en-Laye le 3 juillet 1672, mort le 6 juin 1675 ;
  6. Louis-Henri, comte de la Marche, né le 9 novembre 1673, mort à Paris le 21 février 1675 ;
  7. Anne-Marie-Victoire, Mademoiselle d’Enghien puis Mademoiselle de Condé, née le 11 août 1675, morte à Paris le 23 octobre 1700 ;
  8. Anne-Louise-Bénédicte, Mademoiselle d’Enghien, puis Mademoiselle de Charolais, née le 8 novembre 1676, morte le 23 janvier 1753, épousa à Versailles le 19 mars 1692 Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine (1670-1736) fils légitimé du roi, d'où postérité;
  9. Marie Anne, Mademoiselle de Montmorency puis Mademoiselle d’Enghien, née le 24 février 1678, morte à Paris le 11 avril 1718. comtesse de Dreux à la mort de son mari, épousa en 1710 Louis Joseph de Bourbon, duc de Vendôme, comte de Dreux (1654-1712) ;
  10. N., Mademoiselle de Clermont, née à Paris le 17 juillet 1679, morte le 17 septembre 1680.

Sur les autres projets Wikimedia :

Elle hérita la principauté d'Arches (capitale Charleville, actuel département des Ardennes) en 1708 à la mort de son petit-cousin Charles III Ferdinand, dernier duc de Mantoue. Elle hérita également du comté de Dreux, à la mort de sa fille Marie Anne (+ 1718), elle-même héritière de son mari.

Elle était également la cousine germaine de Charlotte-Élisabeth de Bavière (1652-1722), la fameuse "Palatine" que sa mère avait réussi à marier à Monsieur, frère unique du roi, duc d'Orléans et qui fut mère du régent et de la duchesse de Lorraine.

C'est d'après cette princesse que fut nommée la rue Palatine du 6e arrondissement de Paris, car elle résidait tout à côté au Petit Luxembourg, qu'elle fit aménager par l'architecte Germain Boffrand. Elle possédait également le château du Raincy.

Elle s'éteignit à Paris âgée de 75 ans.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anne de Bavière (1648-1723) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anne De Bavière (1648-1723) — Anne de Bavière, Princesse Palatine. Anne Henriette Julie (Anna Henrietta Julia) de Bavière (branche de Pfalz Simmern), princesse Palatine, princesse d Arches, est née à Paris le 13 mars 1648 et morte à Paris le 23 février 1723. Seconde fille… …   Wikipédia en Français

  • Anne de Baviere (1648-1723) — Anne de Bavière (1648 1723) Anne de Bavière, Princesse Palatine. Anne Henriette Julie (Anna Henrietta Julia) de Bavière (branche de Pfalz Simmern), princesse Palatine, princesse d Arches, est née à Paris le 13 mars 1648 et morte à Paris le 23… …   Wikipédia en Français

  • Anne de bavière (1648-1723) — Anne de Bavière, Princesse Palatine. Anne Henriette Julie (Anna Henrietta Julia) de Bavière (branche de Pfalz Simmern), princesse Palatine, princesse d Arches, est née à Paris le 13 mars 1648 et morte à Paris le 23 février 1723. Seconde fille… …   Wikipédia en Français

  • Anne-Louise Benedicte de Bourbon-Conde — Anne Louise Bénédicte de Bourbon Condé Anne Louise Bénédicte de Bourbon Condé, Mademoiselle d’Enghien, puis Mademoiselle de Charolais, puis duchesse du Maine, est née le 8 novembre 1676 et morte à Paris le 23 janvier 1753. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Anne-Louise Bénédicte De Bourbon-Condé — Anne Louise Bénédicte de Bourbon Condé, Mademoiselle d’Enghien, puis Mademoiselle de Charolais, puis duchesse du Maine, est née le 8 novembre 1676 et morte à Paris le 23 janvier 1753. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Anne-Louise Bénédicte de Bourbon-Condé — Anne Louise Bénédicte de Bourbon Condé, Mademoiselle d’Enghien, puis Mademoiselle de Charolais, puis duchesse du Maine, est née le 8 novembre 1676 et morte à Paris le 23 janvier 1753. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Anne-louise bénédicte de bourbon-condé — Anne Louise Bénédicte de Bourbon Condé, Mademoiselle d’Enghien, puis Mademoiselle de Charolais, puis duchesse du Maine, est née le 8 novembre 1676 et morte à Paris le 23 janvier 1753. Sommaire 1 Biographie …   Wikipédia en Français

  • Unions dynastiques de la maison de Bourbon — L arbre généalogique ci dessous reconstitue les unions dynastiques de la lignée des Bourbons de France, de Henri IV à Louis Philippe Ier, ainsi que d une partie des branches collatérales. Son but n est pas l exhaustivité mais un aperçu des… …   Wikipédia en Français

  • Charles Ier De Mantoue, Descendance Sur Trois Degrés — Voici la descendance de Charles Ier de Mantoue, sur trois degrés : Charles Ier (1580 1637), duc de Mantoue, de Montferrat, de Nevers et de Rethel, 1er prince d Arches x 1599 Catherine de Lorraine (1585 1618), fille de Charles II …   Wikipédia en Français

  • Charles Ier de Mantoue, descendance sur trois degres — Charles Ier de Mantoue, descendance sur trois degrés Voici la descendance de Charles Ier de Mantoue, sur trois degrés : Charles Ier (1580 1637), duc de Mantoue, de Montferrat, de Nevers et de Rethel, 1er prince d Arches x 1599 Catherine de… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”