Anne Madeleine Remuzat

Anne-Madeleine Rémusat

Madeleine Rémusat (Marseille, le 29 novembre 1696 - Marseille le 15 février 1730), en religion sœur Anne-Madeleine, est une religieuse visitandine, morte à 33 ans[1]. Elle est considérée comme le successeur de sainte Marguerite-Marie Alacoque, et appelée à ce titre l'apôtre du Sacré Cœur[2]. Elle a été la propagatrice de la dévotion au Sacré Cœur de Jésus et a été déclarée vénérable[3] par l’Église catholique.

Sommaire

Fondatrice

Après en avoir reçu l'approbation dans un bref du pape Clément XI en date du 30 août 1717, Anne-Madeleine Rémusat fonde l' Association de l'Adoration perpétuelle du Sacré Cœur de Notre-Seigneur Jésus-Christ. À l'invitation de Mgr Belsunce, elle en rédige elle-même les statuts qui, joints aux prières, litanies et exercices qu'elle modifie considérablement par rapport aux documents dont elle s'inspire, sont publiés le 30 mars en un petit livret ayant pour titre Manuel de l'Adoration perpétuelle du Sacré Cœur. À sa mort, l'association comptera soixante mille membres, et elle sera élevée au rang d'archiconfrérie par le pape Léon XIII le 31 août 1880 [4].

La peste à Marseille

La célèbre peste de Marseille se déclare en juillet 1720. En octobre, alors qu’elle est en adoration, le Christ lui fait entendre qu’à la faveur de ce fléau elle verra se réaliser l’institution d’une fête en l’honneur de son Cœur sacré. Le message est transmis à Mgr Belsunce, qui décide le 1er novembre 1720 de consacrer Marseille et son diocèse au Sacré-Cœur de Jésus[5].

Procès en béatification

Joseph Hyacinthe Albanès, docteur en théologie, historien de la Provence, fut chargé d'instruire la cause de béatification d'Anne-Madeleine Rémusat après avoir instruit celle du pape Urbain V[6].

La cause de béatification a été introduite le 24 décembre 1891, puis reprise en 1921 sans aboutir, les preuves des miracles effectués par elle ayant été brûlés.

Le 9 avril 2009, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, a nommé Mgr Jean-Pierre Ellul postulateur de la cause en béatification[7]. Mgr Ellul est recteur de la Basilique du Sacré-Cœur de Marseille, lieu où est conservé le cœur de Anne-Madeleine Rémusat[8].

Œuvres

  • Manuel de l'Adoration perpétuelle du Sacré Cœur (1718) [4], dans lequel elle inclut des litanies. Ce sont ces litanies (connues sous le nom de Litanies de Marseille) qui seront approuvées par le pape Léon XIII en 1899 [9].

Bibliographies

  • Père Jacques, S.J., La Vie de la très honorée sœur Anne-Madeleine de Remuzat, Marseille, J.-A. Brebion, 1760
  • Une ancienne supérieure de la Visitation de Marseille, Vie d'Anne-Madeleine de Remuzat, Lyon, 1868
  • Mgr Oswald van den Bergh, protonotaire apostolique, Vie d'Anne-Madeleine de Remuzat, Paris, A. Roger & F. Chernoviz, 1877
  • Gonzague Caseneuve, Articles produits par le postulateur en la cause de la servante de Dieu Anne-Madeleine Remuzat, religieuse du premier monastère de la Visitation de Marseille, Imprimerie Olive, 1885
  • Abbé Joseph Hyacinthe Albanès, Anne-Madeleine Rémuzat la propagatrice du culte du Sacré-Coeur de Jésus, 1885
  • Abbé Joseph Hyacinthe Albanès, 29 novembre 1696. La Naissance de la servante de Dieu Anne-Madeleine Remuzat, 1886
  • Abbé Joseph Hyacinthe Albanès, 15 février 1730. La Mort de la servante de Dieu Anne-Madeleine Remuzat, éditeur Marius Olive, 1886
  • La Propagatrice de la dévotion au Sacré Cœur de Jésus – Anne-Madeleine Remuzat Religieuse professe de la Visitation Sainte-Marie au 1er monastère de Marseille, D'après les documents de l'Ordre – D.S.B., Lyon, E. Vitte, 1891
  • M.-A. Chevalier, La Propagatrice de la dévotion au Sacré Cœur de Jésus, la vénérable Anne-Madeleine Rémuzat, Lyon, 1894
  • Père Élie Lauriol, S.J., Marseille, ville du Sacré-Cœur, Marseille, Typ. Dupeyrac, 1920
  • Marie Gasquet, La vénérable Anne-Madeleine Remuzat, Paris, Flammarion, 1935
  • B. de Margerie, Le message spirituel de la vénérable soeur Anne-Madeleine Rémusat, Marseille 1983, no 132-133, p. 50-55

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Anne Madeleine Rémusat (1696 - 1730) sur spiritualite-chretienne.com, octobre 2005. Consulté le 11 juillet 2009
  2. Notes sur la Vénérable ANNE-MADELEINE REMUZAT sur blog de Mgr Ellul. Consulté le 11 juillet 2009
  3. Anne-Madeleine a été proclamée Vénérable en 1891. Mais son procès en béatification a été suspendu. Les preuves des miracles effectués par elle, ayant été brulés. Source : Vénérable Anne-Madeleine Rémusat de Marie Gasquet
  4. a  et b La dévotion au Sacré Coeur sur spiritualite-chretienne.com. Consulté le 11 juillet 2009
  5. Mgr de Belsunce sur spiritualite-chretienne.com, novembre 2005. Consulté le 11 juillet 2009
  6. Sociétés savantes de France sur site du Comité des travaux historiques et scientifiques. Consulté le 11 juillet 2009
  7. Postulation de la Cause en béatification de la Servante de Dieu Anne-Madeleine REMUZAT sur blog de Mgr Ellul, 30 mai 2009. Consulté le 11 juillet 2009
  8. Jubilé du Père Maurice AVRIL pour ses 60 ans de Sacerdoce en la basilique du Sacré-Cœur de Marseille sur blog de Mgr Ellul, 28 juin 2008. Consulté le 11 juillet 2009
  9. Culte du Sacré-Cœur sur Quid. Consulté le 11 juillet 2009
  • Portail du christianisme Portail du christianisme
Ce document provient de « Anne-Madeleine R%C3%A9musat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anne Madeleine Remuzat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anne-Madeleine Remuzat —     Ven. Anne Madeleine Remuzat     † Catholic Encyclopedia ► Ven. Anne Madeleine Remuzat     Born at Marseilles, 29 Nov., 1696; died 15 Feb., 1730. At nine years of age she asked her parents to be allowed to enter the convent of the Visitation;… …   Catholic encyclopedia

  • Anne-Madeleine Rémusat — Madeleine Rémusat (Marseille, le 29 novembre 1696 Marseille le 15 février 1730), en religion sœur Anne Madeleine, est une religieuse visitandine, morte à 33 ans[1]. Elle est considérée comme le successeur de sainte Marguerite… …   Wikipédia en Français

  • Anne-Madeleine Remusat — Anne Madeleine Rémusat Madeleine Rémusat (Marseille, le 29 novembre 1696 Marseille le 15 février 1730), en religion sœur Anne Madeleine, est une religieuse visitandine, morte à 33 ans[1]. Elle est considérée comme le… …   Wikipédia en Français

  • Remuzat, Ven. Anne-Madeleine — • Writer and witness to a revelation (1696 1730) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Albanés J.H. — Joseph Hyacinthe Albanès Joseph Hyacinthe Albanès est né à Auriol (Bouches du Rhône) le 24 février 1822, décédé à Marseille 3 mars 1897, prêtre, érudit et historien de la Provence. Biographie Ordonné prêtre en 1844, il constitue dès son jeune âge …   Wikipédia en Français

  • Joseph Hyacinthe Albanes — Joseph Hyacinthe Albanès Joseph Hyacinthe Albanès est né à Auriol (Bouches du Rhône) le 24 février 1822, décédé à Marseille 3 mars 1897, prêtre, érudit et historien de la Provence. Biographie Ordonné prêtre en 1844, il constitue dès son jeune âge …   Wikipédia en Français

  • Joseph Hyacinthe Albanès — est né à Auriol (Bouches du Rhône) le 24 février 1822, décédé à Marseille 3 mars 1897, prêtre, érudit et historien de la Provence. Biographie Ordonné prêtre en 1844, il constitue dès son jeune âge une solide bibliothèque provençale. Lui même… …   Wikipédia en Français

  • Joseph Hyacinthe Albanés — Joseph Hyacinthe Albanès Joseph Hyacinthe Albanès est né à Auriol (Bouches du Rhône) le 24 février 1822, décédé à Marseille 3 mars 1897, prêtre, érudit et historien de la Provence. Biographie Ordonné prêtre en 1844, il constitue dès son jeune âge …   Wikipédia en Français

  • Remusat — Famille Rémusat Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Plusieurs personnalités ont porté le nom de Rémusat : Sommaire 1 Famille de Rémusat 2 Autres personnalités …   Wikipédia en Français

  • Rémusat — Famille Rémusat Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Plusieurs personnalités ont porté le nom de Rémusat : Sommaire 1 Famille de Rémusat 2 Autres personnalités …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”