Anne Georges Augustin de Monti
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monti.
Anne Georges Augustin de Monti
Surnom Chevalier de Monti
Naissance 1753
à Nantes
Décès mai 1788 (à 35 ans)
à Vanikoro
Origine Royaume de France Royaume de France
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Arme Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Grade Lieutenant de vaisseau
Années de service 1770 - 1788
Conflits Guerre d'indépendance des États-Unis
Faits d'armes Expédition de La Pérouse
Distinctions Chevalier de Saint-Louis

Anne Georges Augustin de Monti, né en 1753 à Nantes, décédé en mai 1788, à Vanikoro, est un officier de marine et navigateur français. Entré jeune dans la Marine royale, il participe à la Guerre d'indépendance des États-Unis, avant d'embarquer dans l'expédition de Lapérouse (1er août 1785-1788) au cours de laquelle il trouve la mort.

Sommaire

Biographie

Origines et famille

Il entre jeune dans la Marine royale. En embrassant cette carrière, il ne faisait que suivre l'exemple de bon nombre de ses ancêtres, parmi lesquels se trouve de nombreux capitaines, de lieutenants et d'enseignes de vaisseaux, devancés eux-mêmes dans cette voie par leurs pères d'Italie et de France.

Carrière militaire

Débuts dans la Royale pendant la guerre d'indépendance américaine

Il entre dans la compagnie de Gardes de la Marine de Brest le 1er février 1770[1]

Au mois de mai 1772, le chevalier s'embarque sur L'Aurore qui faisait partie de l'escadre du comte d'Orvilliers et fait sa première campagne d'évolution sous les ordres du commandant de La Tullaye. Débarqué le 7 septembre de la même année, le 1er mars de l'année suivante il occupait la place d'enseigne de la compagnie des gardes du pavillon amiral.

En 1775, l'Académie de marine le fait passer dans la classe des ordinaires et le 25 mai il est appelé à faire sa deuxième campagne d'évolutions, laquelle ne devait se terminer qu'en janvier 1776 ; il était alors sur le Zéphir, commandé par le chef d'escadre le comte de Chuichen.

Du 20 avril au 9 octobre, il fait campagne de rade sur Le Zodiaque ayant pour capitaine son parent, le comte du Chaffault. Appelé de nouveau sur Le Zéphir que commandait Le Grain sous les ordres du comte du Chaffault récemment promu chef d'escadre, il y demeure du mois d'octobre 1776 au 11 avril 1777. C'est à bord de ce navire qu'il reçut le 4 avril, des mains du Chaffault, le brevet d'enseigne de vaisseau.

Le 28 mars 1778, il est promu au grade de lieutenant d'infanterie. Du 15 septembre au 1er novembre de la même année il est sur La Dédaigneuse. À cette dernière date il passe sur le Saint-Esprit commandé par le comte de La Motte-Picquet et sous les ordres duquel il demeure jusqu'en janvier 1781. Chargé par ce chef d'escadre de la conduite d'un convoi à la Martinique, toujours sous ses ordres, il passe sur l’Annibal, assiste à la prise et au combat de la Grenade par Charles Henri d'Estaing, dans les Antilles (16 juin et 4 juillet 1779), prend part au siège de Savannah le 18 décembre 1779 et aux combats du 20 et 22 mars 1780.

Nommé lieutenant de vaisseau le 9 mai 1781, le 13 il monte L'Indien, puis passe sur la Bretagne où il retrouve son ancien chef le comte de Guichen (7 juin 1781). Désigné pour le Protecteur qui vient se faire désarmer à Rochefort au mois de février 1783, il était sur ce navire quand le 1er novembre 1782 il est créé capitaine de fusiliers.

À ce moment, le chevalier de Monti refusa un congé auquel il avait droit pour suivre sur La Vénus (21 février au 27 septembre 1784) son capitaine de vaisseau, Charles de Bernard de Marigny, à l'expédition de Cabinda, sur les côtes d'Afrique. Cette campagne du Congo lui vaut un témoignage de satisfaction du ministre le maréchal de Castries: A bien servi pendant la guerre.

Aussi, il est appelé, le 24 octobre 1784, à recevoir la croix de Saint-Louis par anticipation, car elle ne s'accordait d'ordinaire qu'aux lieutenants de vaisseau ayant 22 ans de services, et la pension aux officiers ayant 20 ans d'exercice ou des blessures qui les missent hors d'état de servir. Il reçoit la croix des mains du comte de Soulanges le 31 octobre 1784, au château de la Preuille, entre Nantes et Fontenay-le-Comte (à six kilomètres de Montaigu et d'Aigrefeuille).

Expédition de La Pérouse

De Monti refuse un commandement pour participer à l'expédition Lapérouse[2]. Appelé en effet à commander la Dorade, il avait refusé ce commandement pour suivre Lapérouse (24 avril 1785).

Le 8 mai, le commandant de la marine recevait une dépêche qui confirmait ses demandes pour les états-majors de la Boussole et de l’Astrolabe et par laquelle le chevalier de Monti prenait grade de lieutenant de vaisseau en pied sous les ordres du vicomte de Langle à bord de l’Astrolabe, à l'armement duquel il avait travaillé avec tant de zèle[3].

Le chevalier de Monti partit donc le 1er août 1785 avec Jean-François Galaup de Lapérouse pour un voyage d'exploration scientifique qui se termine tragiquement moins de trois ans plus tard, au large des Nouvelles-Hébrides sur les récifs de l'île de Vanikoro dans le Pacifique sud.

Anne-Georges-Augustin de Monti ne fut pas un simple participant dans cette expédition. Il était lieutenant de vaisseau sur L'Astrolabe, second du commandant Paul Antoine Fleuriot de Langle, qui, le 9 décembre 1787 meurt tragiquement, massacré avec plusieurs de ses compagnons par les habitants de l'île de Maouna.

Il reçoit temporairement la fonction de capitaine sur L'Astrolabe[4] jusqu'en janvier 1788 et l'arrivée à Botany Bay, en Australie, leur dernière escale[5]. Le 10 mars 1788, les deux bâtiments lèvent l'ancre enfin pour leur dernier voyage.

Notes et références

  1. Le 16 décembre 1771, il obtenait une gratification de 120 livres pour ses examens de fin d'année et le 19 février suivant, celle de 240 comme s'étant déjà distingué à l'examen précédent et ayant persévéré dans son application.
  2. Le 16 février 1785, le comte d'Hector écrivit au ministre : A bien servi, rempli de connaissance, n'a pas encore commandé et le 2 mai adressant ses propositions relativement à la composition des états-majors des bâtiments confiés à Lapérouse, il disait : J'ai l'honneur de vous adresser les états-majors des deux flûtes, le Portefaix et l'Autruche. Je n'ai été embarrassé pour la formation que de tempérer le zèle que l'on montrait ; mais j'ai senti, comme MM. de Langle et de Lapérouse, qu'il fallait éviter les tables nombreuses et n'employer que des individus bien portants et bien déterminés à substituer le zèle et la constance aux douceurs que l'on peut se procurer dans d'autres campagnes. M. le chevalier de Monti a poussé la chose jusqu'à abandonner le commandement que vous aviez bien voulu lui confier.
  3. Heureux de ce choix, de Langle disait à son tour à son sujet : Excellent homme de mer, modèle de convenance, de sagesse, de prévoyance et de fermeté.
  4. décembre 1787, M. de Monti, qui était en second avec M. de Langle, a conservé le commandement de l'Astrolabe jusqu'à notre arrivée à Botany-Bay : c'est un si bon officier, que je n'ai pas cru devoir faire aucun changement dans les états-majors jusqu'à notre première relâche, où je n'ai pu méconnaître le juste droit de M. de Clonard, capitaine de vaisseau ; il a été remplacé sur ma frégate par M. de Monti, dont le zèle et le talent sont au-dessus de tout éloge, et auquel sa bonne conduite assure le brevet de capitaine de vaisseau que vous avez eu la bonté de lui promettre si les comptes qui seraient rendus de lui étaient favorables.
  5. Le 7 février 1788, dernière lettre de Lapérouse. On y lit : « M. de Clonard commande aujourd'hui l’Astrolabe ; M. de Monti l'a remplacé sur la Boussole : ce sont deux officiers du premier mérite. Ce n'était en aucun cas un désaveu mais le second de la Boussole, M. de Clonard, étant déjà nommé au grade de capitaine de vaisseau, le commandement du second navire lui revenait de droit. »

Sources et bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anne Georges Augustin de Monti de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anne Georges Augustin De Monti — Pour les articles homonymes, voir Monti. Anne Georges Augustin de Monti, navigateur français, né en 1753 à Nantes, décédé en mai 1788, à Vanikoro, membre de l expédition de Lapérouse (1er août 1785 1788). Biographie Il entra fort jeune dans la… …   Wikipédia en Français

  • Anne georges augustin de monti — Pour les articles homonymes, voir Monti. Anne Georges Augustin de Monti, navigateur français, né en 1753 à Nantes, décédé en mai 1788, à Vanikoro, membre de l expédition de Lapérouse (1er août 1785 1788). Biographie Il entra fort jeune dans la… …   Wikipédia en Français

  • Chevalier de Monti — Anne Georges Augustin de Monti Pour les articles homonymes, voir Monti. Anne Georges Augustin de Monti, navigateur français, né en 1753 à Nantes, décédé en mai 1788, à Vanikoro, membre de l expédition de Lapérouse (1er août 1785 1788). Biographie …   Wikipédia en Français

  • Monti — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Le nom de Monti est un patronyme italien, porté par les personnes suivantes, de nationalité italienne ou d origine italienne (par ordre… …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Membres De L'expédition La Pérouse — Cette liste des membres de l expédition de La Pérouse est une copie de : ÉTAT GÉNÉRAL ET NOMINATIF Des Officiers, Savans, Artistes et Marins, embarqués sur les frégates la BOUSSOLE et l ASTROLABE, aux ordres de M. DE LA PÉROUSE. Juillet 1785 …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'expedition La Perouse — Liste des membres de l expédition La Pérouse Cette liste des membres de l expédition de La Pérouse est une copie de : ÉTAT GÉNÉRAL ET NOMINATIF Des Officiers, Savans, Artistes et Marins, embarqués sur les frégates la BOUSSOLE et l ASTROLABE …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'expédition La Pérouse — Par la durée de l expédition, la liste des membres n est pas immuable. A cause de la maladie et de problèmes personnels, certains ont débarqué au long des escales, au moins un a déserté. D autres ont quitté l expédition pour en rapporter les… …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres de l'expédition la pérouse — Cette liste des membres de l expédition de La Pérouse est une copie de : ÉTAT GÉNÉRAL ET NOMINATIF Des Officiers, Savans, Artistes et Marins, embarqués sur les frégates la BOUSSOLE et l ASTROLABE, aux ordres de M. DE LA PÉROUSE. Juillet 1785 …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Personnalités Françaises Ayant Combattu Lors De La Guerre D'Indépendance Des États-Unis — Ceci est une liste non exhaustive, par ordre alphabétique de noms, de personnalités françaises ayant combattu lors de la Guerre d indépendance des États Unis. Sommaire 1 Officiers de l armée royale 1.1 A 1.2 …   Wikipédia en Français

  • Liste des Personnalités françaises ayant combattu lors de la Guerre d'indépendance des États-Unis — Ceci est une liste non exhaustive, par ordre alphabétique de noms, de personnalités françaises ayant combattu lors de la Guerre d indépendance des États Unis. Sommaire 1 Officiers de l armée royale 1.1 A 1.2 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”