Anne Dambricourt Malassé

Anne Dambricourt-Malassé

Anne Dambricourt-Malassé (née en 1959) est paléoanthropologue au CNRS, attachée au département de préhistoire du Muséum national d'histoire naturelle. Elle a acquis une certaine notoriété auprès du public, suite à sa participation à un documentaire[1] où sont exposées des thèses, et qui fut violemment critiqué par des chercheurs renommés appelés à juger le film [2].

Sommaire

Recherches

Anne Dambricourt a co-dirigé des thèses en paléontologie humaine qui comparent les fossiles d'hominidés à de nombreuses données métriques et anatomiques des espèces actuelles de primates, paninés et ponginés. Elle a ainsi recherché des corrélations angulaires entre le degré de flexion de la base du crâne, son raccourcissement antéro-postérieur et les changements de position des os dans le plan transversal. Selon Anne Dambricourt, les reconstitutions phylogénétiques lisibles dans les manuels correspondent à l'évolution de ces corrélations angulaires (cette succession est celle des grands singes, des australopithecinés, du genre Homo et de la dernière espèce apparue Homo sapiens).

Elle revendique surtout la découverte d'un processus de contraction crânio-faciale au cours du développement embryonnaire de l'homme et des autres primates actuels, c'est-à-dire la relation morphogénétique entre la mandibule et la flexion de la base. La succession phylogénétique des prosimiens à l'homme actuel[1] correspond selon elle à l'évolution de ce processus morphogénétique d'origine embryonnaire, lié à l'enroulement antéro-postérieur du cerveau embryonnaire (le tube neural). Elle conclut que l'origine d'une plus grande flexion serait la conséquence de l'évolution de l'information génétique codant l'ontogenèse, contrainte par des informations génétiques déjà présentes. Les implications pour la verticalisation du squelette axial[1] commencent à apparaître avec les premiers homininés (Ardipithecus, Australopithecus). Elle prétend que l'origine de la verticalisation axiale qui implique l'équilibre locomoteur bipède permanent (de l'enfant à l'adulte) est interne (phylogénétique) et non environnementale (nécessité post-natale du redressement du corps imposé par la raréfaction du couvert forestier).

Anne Dambricourt revendique pour ses travaux une importance dans les problèmes actuels de santé: ses théories sur la contraction crânio-faciale doivent selon elle être prises en compte en orthodontie : un colloque organisé en 1999 par le Laboratoire départemental d'archéologie du Val-de-Marne avec le soutien du conseil général, a réuni des spécialistes des différentes disciplines concernées. Les actes[3] ont été primés par l'Académie nationale de Chirurgie dentaire. De même, elle prétend que les études en Orthopédie dento-maxillo-faciale confortent sa thèse de contraction crânio-faciale.

Principal ouvrage

En septembre 2000, dans son ouvrage la Légende maudite du vingtième siècle : L'Erreur darwinienne, elle analyse les conséquences de l'éclatement du savoir (la méconnaissance des concepts d'attracteurs, les procès pour « impostures intellectuelles », etc.) distinguant l'écriture des connaissances acquise par la méthode scientifique et l'écriture littéraire et créatrice.[non neutre]

Théories non-darwiniennes

La théorie synthétique de l'évolution explique l'apparition de nouveaux caractères par les erreurs de copie aléatoires lors de la duplication de l'ADN.

Il existe toutefois une minorité de chercheur faisant une critique du darwinisme. Anne Dambricourt Malassé fait partie de ceux qui proposent d'expliquer l'évolution en refusant de laisser le rôle dominant au hasard[4].

Anne Dambricourt prétend mettre en évidence des attracteurs étranges régissant l'évolution, en reprenant la thèse du "Point Oméga" de Teilhard de Chardin.[5] Elle propose de nommer le nouveau type d'attracteur étrange qu'elle dit avoir mis en évidence "attracteur hamonique". Comme Teilhard de Chardin lui-même, elle présente son attracteur comme ayant potentiellement un sens en théologie.[6]

Elle est soutenue dans cette démarche par l'Université interdisciplinaire de Paris, mais ses détracteurs estiment précisément que c'est parce qu'elle soutient de telles thèses que l'IUP promeut la pseudo-science.

Polémique

En 2005 et en 2006, la presse française commente la diffusion du documentaire Homo sapiens - une nouvelle histoire de l'homme de Thomas Johnson qui reprend des thèses d'Anne Dambricourt Malassé, refusant comme moteur de l'évolution le rôle exclusif de la sélection naturelle et de l'adaptation au milieu et proposant une explication des origines de l'homme fondée sur des processus génétiques contraints. Les arguments employés reposent aussi bien sur l'embryologie que sur l'étude des fossiles.

La théorie de l'évolution ne peut admettre ces théories qui présentent une contrainte pour les mutations génétiques; l'évolution étant une adaptation au milieu, une espèce est toujours une fin en soi, et ne peut être « programmée » pour devenir une autre. De plus, même si Anne Dambricourt se défend de faire une théorie religieuse, elle fournit tout de même des arguments à ceux qui prétendent que l'évolution a nécessité une intervention divine.[7] Et même si Anne Dambricourt se défend d'être partisan du dessein intelligent, elle est signataire de la pétition du Discovery Institute, qui regroupe les défenseurs de ce courant.[8]

En conséquence, de nombreux scientifiques s'alarment, obtenant un débat diffusé après le documentaire sur Arte, et dénoncent le caractère pseudo-scientifique du documentaire par voie de presse, aussi bien généraliste que de vulgarisation scientifique. En particulier Guillaume Lecointre dit voir dans ce documentaire la marque de l'UIP et ses manœuvres en faveur du dessein intelligent. En fait, Anne Dambricourt avait à l'époque quitté l'UIP mais ses thèses sur l'évolution avaient été diffusées avec l'aide de cette association, et l'UIP prit la défense de Dambricourt dans cette affaire.

Note

  1. a , b  et c documentaire Homo sapiens - une nouvelle histoire de l'homme de Thomas Johnson, sous la direction scientifique de Philippe Tobias.
  2. Michel Morange et Pierre-Henri Gouyon dans le débat qui suivit le film, Fernando Ramirez-Rozzi, Christoph Zollikofer, Marc Godinot, Jean-Jacques Jaeger, Pascal Picq, Guillaume Lecointre et André Langaney dans l'article du Monde
  3. éditions ARTCOM, éditeurs D. Hadjouis, Ph. Andrieux, A. Dambricourt Malassé, 2000
  4. si certains principes chers à Charles Darwin sont aujourd'hui contesté, l'épigénétique remettant en cause ses idées sur l'hérédité, il y a en revanche généralement consensus à considérer que ce refus du hasard est non-scientifique
  5. Nouvelles Clés - Entretien : Anne Dambricourt - La logique de l’évolution
  6. SCIENCE ET SENS - Université Interdisciplinaire de Paris
  7. http://www.inreallife.be/Articles/THEscspirINTRUSIONS.php
  8. Site critiquant Anne Dambricourt La pétition des dissidents du darwinisme.

Voir aussi

Ouvrage

  • La légende maudite du Vingtième siècle : L'Erreur darwinienne, Anne Dambricourt-Malassé, 2000 (Ed. Nuée Bleue)

Articles sur Anne Dambricourt Malassé

  • Michel Alberganti, « Le jeu de masques du néocréationnisme français », Le Monde, Horizons, samedi 2 septembre 2006, p. 24
  • « Les arguments d'Anne Dambricourt-Malassé », Le Monde Sciences, lundi 31 octobre 2005, p. 19, propos recueillis par Christiane Galus
  • « Les ambiguïtés d' "Opération Adam" », Le Monde, 19 juin 1997, p. 23
  • « Une maîtrise équivalente à celle de l'homme de Cro-Magnon », entretien avec Anne Dambricourt-Malassé, L'Humanité, 15 novembre 2004, p.12
  • Martine Delahaye, « Homo sapiens, une nouvelle histoire de l'homme », Le Monde, Supplément Télévision, lundi 24 octobre 2005, p. 28
  • Philippe Grangereau, Bruno Icher, « Et Dieu ramena sa science sur Arte. », Libération, 5 novembre 2005, p.22
  • Stéphane Foucart et Christiane Galus, « Un film soupçonné de néocréationnisme fait débat », Le Monde Sciences, lundi 31 octobre 2005, p. 19
  • Catherine Malaval, « Cinq contractions et "ecce homo" Une paléontologue française jette un nouveau regard sur nos origines. », Libération, EUREKA, mardi 2 avril 1996, p. 33
  • Hervé Morin, « Des chercheurs français s'émeuvent d'une mode antidarwinienne », Le Monde, 19 juin 1997, p. 23
  • Olivier Brosseau, « Le spiritualisme de l'UIP : Analyse de la polémique autour du documentaire Homo sapiens, une nouvelle histoire de l'homme », L'Idée Libre, n°279, décembre 2007.

Liens externes


  • Portail de l’archéologie Portail de l’archéologie
  • Portail de la Préhistoire Portail de la Préhistoire
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Anne Dambricourt-Malass%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anne Dambricourt Malassé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anne Dambricourt-Malasse — Anne Dambricourt Malassé Anne Dambricourt Malassé (née en 1959) est paléoanthropologue au CNRS, attachée au département de préhistoire du Muséum national d histoire naturelle. Elle a acquis une certaine notoriété auprès du public, suite à sa… …   Wikipédia en Français

  • Anne Dambricourt-Malassé — Anne Dambricourt Malassé, née en 1959, est une paléoanthropologue française. Depuis 1987, elle est paléoanthropologue à l Institut de paléontologie humaine, une fondation scientifique du prince Albert de Monaco. Elle obtient le premier titre de… …   Wikipédia en Français

  • Anne Dambricourt Malasse — Anne Dambricourt Malassé Anne Dambricourt Malassé (née en 1959) est paléoanthropologue au CNRS, attachée au département de préhistoire du Muséum national d histoire naturelle. Elle a acquis une certaine notoriété auprès du public, suite à sa… …   Wikipédia en Français

  • Anne Dambricourt — Malassé Anne Dambricourt Malassé (née en 1959) est paléoanthropologue au CNRS, attachée au département de préhistoire du Muséum national d histoire naturelle. Elle a acquis une certaine notoriété auprès du public, suite à sa participation à un… …   Wikipédia en Français

  • Homo Sapiens - Une Nouvelle Histoire De L'homme — Réalisation Thomas Johnson Production Play Film, Arte France, Discovery International Netwok, Nederland Moslim Omroep Société de distribution Play Film Sortie 29 octobre 2005 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Homo Sapiens - Une nouvelle histoire de l'homme — Réalisation Thomas Johnson Production Play Film, Arte France, Discovery International Netwok, Nederland Moslim Omroep Société de distribution Play Film Sortie 29 octobre 2005 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Homo sapiens - Une nouvelle histoire de l'homme — Réalisation Thomas Johnson Production Play Film, Arte France, Discovery International Netwok, Nederland Moslim Omroep Société de distribution Play Film Sortie 29 octobre 2005 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Homo sapiens - une nouvelle histoire de l'homme — Réalisation Thomas Johnson Production Play Film, Arte France, Discovery International Netwok, Nederland Moslim Omroep Société de distribution Play Film Sortie 29 octobre 2005 Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • Homo sapiens. Une nouvelle histoire de l'homme — Données clés Réalisation Thomas Johnson Pays d’origine  France Sortie 2005 …   Wikipédia en Français

  • Critique Du Darwinisme — Historique des critiques des théories de l évolution En tant que théorie scientifique, la théorie de l évolution fait l objet de diverses critiques. Certains milieux religieux rejettent l idée d évolution biologique car elle s oppose d après eux… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”