Annatar

Sauron

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Sauron (X-Men)
Sauron
Personnage de l'œuvre de J. R. R. Tolkien
Sauron tel qu'il apparaît dans l'adaptation cinématographique de Peter Jackson
Sauron tel qu'il apparaît dans l'adaptation cinématographique de Peter Jackson
Alias Mairon l'Admirable
Gorthaur
Annatar
Artano
Aulendil
le Nécromancien
Zigûr
Origine Valinor
Décès Année 3019 du TA (Pour être précis, Sauron étant un Maia, il est immortel. Lors de la destruction de l'Anneau Unique il perd tout son pouvoir mais ne meurt pas.)
Genre Masculin
Espèce Maia
Caractéristique(s) Forgea l'Anneau Unique
Entourage Aulë, Melkor, le Roi-Sorcier d'Angmar
Ennemi(s) Gandalf, Aragorn, Isildur, …
Créé par J. R. R. Tolkien
Roman(s) Le Seigneur des anneaux, le Silmarillion, Contes et Légendes inachevés

Sauron est un personnage du monde créé par J. R. R. Tolkien. C'est lui le « Seigneur des Anneaux » qui donne son titre au roman le plus célèbre de Tolkien.

Sommaire

Étymologie et autres noms

Tolkien décrit la signification du nom quenyarin Sauron dans les brouillons d'une lettre de 1967 : il est issu d'une forme plus ancienne *θaurond-, qui dérive de l'adjectif θaurā « détestable » (base √THAW). Dans la même lettre, Tolkien nie tout lien entre le nom de Sauron et le grec σαύρα (saura), « lézard »[1].

On connaît d'autres noms de Sauron. Il est appelé « Gorthaur le Cruel » dans la Valaquenta, et se donne plusieurs noms quenyarins au Second Âge, lorsqu'il tâche de séduire les forgerons d'Eregion : Annatar (« Seigneur des dons »), Artano (« Grand forgeron ») et Aulendil (« Dévoué à Aulë »). En adûnaic, la langue des hommes de Númenor, il est appelé Zigûr « magicien ». Dans Bilbo le Hobbit, il n'apparaît que sous le nom de « Nécromancien » (the Necromancer).

Histoire

Au Premier Âge

La chute de Minas Tirith.

Sauron était un Maia d'Aulë, le Vala forgeron. Il était alors connu sous le nom de Mairon l'Admirable[2]. Corrompu par Morgoth, il devient son premier et son plus puissant lieutenant. C'est alors le gardien de la forteresse d'Angband. Après la première chute de son maître, qui est capturé et envoyé en prison à Valinor, il parvient à échapper à l'armée des Valar et demeure en Terre du Milieu, préparant Angband au retour de son maître et, selon un texte tardif, créant les premiers Orques à partir d'Hommes capturés[3].

Au Premier Âge, Sauron dispose encore de tous ses pouvoirs de Maia : il peut changer de forme à volonté, a grand pouvoir sur les esprits des autres. Il est dit très beau et très séduisant, ce qui lui permet de tromper plus facilement les Hommes et les Elfes.

Il rejoint son maître quand celui-ci revient avec les Silmarils. Après Dagor Bragollach et la fin du siège d'Angband par les Noldor, il s'empare de la forteresse de Minas Tirith (à ne pas confondre avec Minas Tirith, la capitale du Gondor au Troisième Âge), qui commande la haute vallée du Sirion. L'île de Tol Sirion, sur laquelle se dresse Minas Tirith, est renommée Tol-in-Gauroth, l'Île des Loups-Garous, auxquels commande Sauron. Quelques années plus tard, grâce à la trahison de Gorlim, il anéantit les derniers résistants humains du Dorthonion, sauf Beren, fils de Barahir. Il le retrouve quelques années plus tard, lorsque, en route vers Angband, Beren est fait prisonnier avec ses compagnons, dont le roi Finrod Felagund, et emmené à Tol-in-Gaurhoth. Là, Sauron tue l'un après l'autre tous leurs compagnons, puis vainc Finrod dans un duel de chants de pouvoir. Beren est sauvé par l'intervention de Lúthien et du chien Huan, qui triomphe de Sauron sous sa forme de loup-garou. Il s'enfuit et rejoint son maître.

Au Second Âge

L'Anneau Unique.

Après la défaite de Morgoth lors de la guerre de la Grande Colère, Sauron fait acte de contrition devant Eönwë, le Maia qui dirigeait l'armée des Valar. Le repentir de Sauron semble avoir été réellement sincère et il semble prêt à faire pénitence de ses actes passés. Eönwë, obéissant aux ordres de Manwë (qui voulait juger Sauron pour ses crimes), lui ordonne de se rendre à Valinor pour y recevoir la sentence des Valar. Mais, craignant leur colère, Sauron préfère fuir et retombe peu de temps après sous l'emprise du mal.

Il s'installe au Mordor, pays cerné de montagnes qu'il transforme en terre d'effroi et de ténèbres, et entame la construction de Barad-dûr, sa sombre forteresse. Prenant une belle apparence, il séduit les Elfes d'Eregion sous le nom d'Annatar (en quenya, « le seigneur des dons »). Sous sa direction, ils forgent les Anneaux de Pouvoir, par lesquels il espère dominer les Elfes, les Hommes et les Nains. Cependant, il ne prend pas part à la forge des Trois anneaux des Elfes, Narya, Nenya et Vilya, ce qui le pousse à les désirer plus que tous les autres anneaux, sans compter qu'ils étaient aussi les plus puissants de tous, hormis l'Anneau Unique, que Sauron forgea pour s'assurer la domination des autres Anneaux de Pouvoir. Vers la même période (v. 1600 S.A., « l'année terrible ») s'achève la construction de Barad-dûr. Celebrimbor découvre la trahison de Sauron lorsque celui-ci passe l'Anneau Unique à son doigt, car son pouvoir transparaît à travers les autres anneaux et les sages elfes portant les trois anneaux elfiques prennent peur et les dissimulent. Sauron, désirant les récupérer, déclenche une guerre, qui aboutit à la destruction de l'Eregion, et à la récupération de la plupart des Anneaux les plus puissants par Sauron, qui en redonne sept aux Nains et neuf aux Hommes, dont les porteurs deviendront les Nazgûl, ses serviteurs les plus fidèles et les plus craints. Toutefois, il ne peut découvrir la cachette des Trois. Peu après la chute de l'Eregion, Sauron est mis en déroute par les troupes de Gil-galad, le Haut-Roi des Noldor, amplement aidé par une armada venue de Númenor.

Sauron se révèle alors, rassemblant à lui les Orques et les autres créatures de Melkor. Après avoir pris le titre de Roi des Hommes, Sauron subit la colère des Númenoréens : Ar-Pharazôn, Roi de Númenor, se trouve offensé par les prétentions de Sauron, et débarque en Terre du Milieu à la tête d'une immense armée pour le soumettre. Fui par les siens, Sauron se présente seul et désarmé devant le Roi et se soumet par ruse. Amené à Númenor, Sauron s'insinue dans les bonnes grâces du roi, et joue sur son orgueil et son désir d'immortalité, pour le persuader de lancer un assaut contre Valinor, la terre des Puissances. Sauron pense ainsi se débarrasser de la puissance sans égale en Terre du Milieu de Númenor, car il sait bien qu'une attaque contre Valinor est pure folie ; de plus, il espère qu'un tel acte d'ingratitude contre eux détournera les Valar du devenir de la Terre du Milieu, et qu'il pourra de la sorte y asseoir tranquillement sa domination sans interférence extérieure.

Lorsque l'armada d'Ar-Pharazôn débarque sur les plages de Valinor, Ilúvatar, père des dieux, intervient à la demande de Manwë et provoque un cataclysme qui engloutit l'île de Númenor au fond de l'océan et détache à tout jamais Valinor de la Terre. Le corps matériel de Sauron est détruit dans la submersion, et son esprit retourne après un certain laps de temps en Mordor, désormais incapable de prendre une belle apparence capable de séduire les Hommes et les Elfes.

Après avoir réuni ses forces, Sauron attaque le royaume du Gondor, fondé par les Exilés Númenóréens, mais il est finalement défait à la bataille de Dagorlad par les armées de la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes. S'ensuit le siège de Barad-dûr, qui dure sept ans et qui se termine lors d'une sortie en masse des forces ténébreuses, menées par Sauron lui-même. Ensemble, Gil-galad et Elendil parviennent à l'abattre en combat singulier mais meurent dans l'action, et c'est Isildur, le fils d'Elendil, qui l'anéantit en coupant son doigt qui porte l'Unique.

Au Troisième Âge

L'Œil de Sauron, emblème des Orques du Mordor.

Sauron avait instillé dans l'Anneau Unique une grande partie de ses pouvoirs de Maia et les perd lorsque Isildur s'en empare. Très affaibli par la perte de l'Anneau et incapable de retrouver une apparence physique, il se réfugie dans l'Est de la Terre du Milieu. Il réapparaît incognito vers 1000 T.A. à Dol Guldur, au sud de la Forêt Noire. Alors connu sous le nom de « Nécromancien », ce n'est que plus d'un millénaire plus tard que Gandalf découvre qu'il ne s'agit pas, comme on le croyait, d'un simple Nazgûl.

Entre-temps, Sauron s'emploie à harceler les royaumes libres des Hommes et envoie dans le nord le chef des Nazgûl, le Roi-Sorcier d'Angmar, anéantir les royaumes des Dúnedain du Nord, tâche qu'il mène à bien en détruisant l'Arthedain en 1974 T.A. Sauron envoie ensuite ses Nazgûl au sud pour s'emparer de Minas Ithil, ce qui lui permet d'entrer en possession d'un palantír. Lorsque le Conseil Blanc attaque Dol Guldur, sur l'avis de Gandalf et avec l'accord de Saroumane, Sauron quitte son refuge dans une retraite préparée depuis longtemps et se fortifie en Mordor. Il en profite pour rebâtir sa forteresse de Barad-Dûr (en 2953). Démasqué, Sauron se révèle ouvertement au monde...

Toutes les actions de Sauron durant le Troisième Âge tendent vers un seul but : récupérer l'Anneau Unique, qui lui permettrait de recouvrer l'intégralité de ses pouvoirs. Peu de temps après la découverte de l'Unique par Bilbon Sacquet, Sauron en est informé de la bouche de Gollum, son ancien détenteur, capturé et torturé en Mordor. Il lance alors ses Nazgûl à la recherche du nouveau porteur de l'Anneau, Frodon Sacquet tandis que celui-ci entame son long périple avec la Communauté de l'Anneau pour détruire l'objet maléfique.

Sauron, après avoir reconstitué ses armées, précipite la guerre contre les Peuples Libres de la Terre du Milieu, en attaquant avec ses troupes le Gondor et en ordonnant à Saroumane, devenu son allié, d'envahir simultanément le Rohan. Il est près de réussir, mais est finalement mis en échec par Gandalf et Aragorn, qui se proclame ouvertement comme l'Héritier d'Isildur et le Chef des Dúnedain, prétendant au trône d'Arnor et de Gondor. Sauron, désireux d'écraser ces ennemis au plus tôt, envoie une immense armée fortes de 200 000 orques et épaulés de ses alliés Haradrims pour assiéger et prendre Minas Tirith. Il y essuie une défaite cinglante lors de la Bataille des Champs du Pelennor. Cependant, il dispose en Mordor de forces en réserves, supérieures en nombre à celles des peuples libres. Sa victoire finale semble n'être qu'une question de temps, d'autant plus rapide s'il parvient à entrer en possession de l'Anneau Unique.

Aragorn décide alors de créer une diversion pour permettre à Frodon de pénétrer plus facilement en Mordor pour détruire l'Anneau. Sauron, qui voit la maigre armée que les Peuples de l'Ouest ont réuni contre lui (environ sept mille hommes), en conclut qu'Aragorn possède l'Anneau et se croit invincible au point de venir le défier à l'entrée de son royaume. Le Seigneur Ténébreux mobilise alors toutes ses forces dans le seul but d'anéantir ses ennemis. L'affrontement a lieu au nord du Mordor, à la Porte Noire. Frodon Sacquet réussit à traverser un Mordor quasiment désert et, avec l'aide involontaire de Gollum, accomplit sa quête : il détruit l'Unique dans la fournaise de la Montagne du Destin, au moment même où l'armée des Capitaines de l'Ouest est sur le point d'être submergée. La destruction de l'Anneau a des conséquences immédiates sur Sauron, qui était lié à lui intrinsèquement.

Les Nazgûl sont détruits et les armées du Mordor dispersées. Sauron « survit », mais perd tous ses pouvoirs et ne peut parcourir le Monde que sous la forme d'un esprit invisible, incapable de faire quoi que ce soit, sinon de ruminer sa défaite en attendant la fin du monde, où son maître Morgoth reviendra.

Notes et références

  1. Lettres, p. 380
  2. Parma Eldalamberon no 17.
  3. Morgoth's Ring, p. 420-421.


  • Portail de la Terre du Milieu Portail de la Terre du Milieu
Ce document provient de « Sauron ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Annatar de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Annatar —     Lord of Gifts , name given to himself by Sauron in the Second Age, in that time when he appeared in a fair form among the Eldar who remained in Middle earth. See Artano, Aulendil.        A name meaning Lord of Gifts ; the identity used by… …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Lord of Gifts —    Annatar, the tempter of the Mírdain.    Annatar, the name and title taken by Sauron when he attempted to seduce the Elves of Middle earth during the Second Age …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Sauron — Personaje de El Silmarillion y El Señor de los Anillos Sauron, tal y como se lo presenta en las películas de Peter Jackson …   Wikipedia Español

  • Sombres Forêts — Pays d’origine  Québec Genre musical Black metal ambiant Années d activité Depuis 2005 Labels …   Wikipédia en Français

  • Sauron — This article is about a fictional character from J. R. R. Tolkien s Middle earth fantasy writings. For other uses, see Sauron (disambiguation). Sauron Tolkien s legendarium character Aliases Annatar, Gorthaur the Cruel, Thû, The Necromancer,… …   Wikipedia

  • Rings of Power —  / Ring of Power    The magical rings made by Sauron and the Mírdain.    Eregion was a land founded by the Noldor in the eighth century of the Second Age. Their leader was Celebrimbor, the grandson of Fëanor himself, and their skill and smithwork …   J.R.R. Tolkien's Middle-earth glossary

  • Celebrimbor — is a fictional character In J. R. R. Tolkien s Middle earth. His name means silver fist or Hand of silver in Sindarin ( Telperinquar in Quenya).As to his birth, one idea is that he was born in Valinor, and when the Noldor left for Middle earth… …   Wikipedia

  • Eregion — Pour les articles homonymes, voir Houssaye. Eregion est une région fictive issue de l univers de l écrivain britannique J. R. R. Tolkien. Elle se trouve à l ouest des monts Brumeux. Eregion, « pays du houx » en sindarin, est appelé… …   Wikipédia en Français

  • Tengwar — Note: some of the tengwar used in this article may not display properly unless tengwar fonts are installed. Infobox Writing system name=Tengwar type=Alternative typedesc=abugida or alphabet according to mode time=1930s–present (in universe, Years …   Wikipedia

  • Sauron — Pour les articles homonymes, voir Sauron (homonymie). Sauron Personnage de fiction ap …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”