Annales regni Francorum
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Annales (homonymie).

Les Annales regni Francorum ("Annales du royaume des Francs" ; en allemand Reichsannalen, "Annales de l'Etat"), autrefois intitulées Annales Laurissenses Maiores (Grandes Annales de Lorsch), sont un ouvrage historique rédigé dans le cadre de la monarchie carolingienne, concernant les événements survenus entre les années 741 (mort de Charles Martel) et 829 (début de la crise du règne de Louis le Pieux).

Sommaire

Elaboration

La tenue d'annales (liste des grands événements de l'année écoulée) est courante au cours du VIIIe siècle dans les monastères d'Europe occidentale.

A la fin des années 780, influencé par Angilram, évêque de Metz (où sont rédigées les Annales Mettenses), chapelain du roi depuis 784, Charlemagne décide d'en établir pour le compte de la royauté franque, en les faisant partir de 741, ce qui implique la compilation d'annales et chroniques existantes. On peut supposer que ce sont des scribes de la chancellerie qui en sont chargés[1].

Les annales ont eu plusieurs auteurs, dont on ne connaît pas le nom. Le premier auteur entreprend la rédaction entre 788 et 793. On relève un changement d'auteur en 795, en 808 et enfin en 820.

Elles ont eu deux prolongements :

Les manuscrits et les différentes versions[2]

Contenu

L'histoire des règnes concernés est rapporté de façon assez sommaire, comme c'est généralement le cas dans l'écriture annalistique. Ainsi, pour l'année 772, ces annales évoquent la prise du fort saxon d'Eresburg et la destruction du sanctuaire d'Irminsul.

On peut interpréter ces annales comme un instrument aux mains des souverains francs, pour justifier leurs décisions politiques et militaires. En effet, les Annales regni Francorum ont servi plus d'une fois[réf. nécessaire][3] à fonder des revendications mal assurées, en fournissant un argument de casus belli.

Malgré leur fidélité douteuse aux événements, ces annales forment l'une des sources écrites majeures du Haut Moyen Âge et un objet d'étude central de l'histoire médiévale.

Les éditions et traductions

Epoque moderne[4]

La version fournie par un manuscrit de l'abbaye de Lorsch (aujourd'hui perdu) est éditée en 1603, sous le titre de Annales Laurissenses Maiores.

Le titre utilisé actuellement est dû à l'historien allemand Leopold von Ranke (1795-1886).

Epoque contemporaine

Texte latin

La consultation du catalogue SUDOC[5] semble indiquer que les ARF n'ont été éditées en latin que par des chercheurs allemands, à la fin du XIXe siècle et au cours du XXe :

  • Friedrich Kurze et Georg Friedrich Pertz (éditeurs), Annales regni Francorum inde ab a. 741 usque ad a. 829, qui dicuntur Annales Laurissenses maiores et Einhardi[6], Hahnsche Buchhandlung, coll. "Scriptores rerum germanicarum in usum scholarum", Hanovre, 1895 (réimprimé en 1950 par la même maison d'édition), XX + 204 p., in-octavo (ISBN 3-77525-068-9) [SUDOC notices 17 et 10). Texte des deux annales en vis-à-vis.
  • Reinhold Rau (éditeur), Annales regni Francorum, dans Quellen zur karolingischen Reichsgeschichte, Teil 1 (Ausgewählte Quellen zur deutschen Geschichte des Mittelalters, FSGA, vol. 5), Wissenschaftliche Buchgesellschaft, Darmstadt, 1955 (réimprimé en 1974, 1987), pp. 9–155. Traduction allemande en vis-à-vis. [SUDOC notice 6]
  • Quellensammlung zur mittelalterlichen Geschichte, dans Fontes medii aevi, Bogon Mueller Pentzel Verlag, Berlin, 1998, 1 CD-ROM. (ISBN 3-98064-270-4)[7]

Traductions en français

Une traduction en français a été réalisée au XIXe siècle et a été récemment rééditée (au moins partiellement).

  • Yves Germain et Eric de Bussac (éditeurs), Annales de Pépin le Bref et Charlemagne (741-814), traduction de François Guizot, Paléo, Clermont-Ferrand, 2010, 114 pp. [ISBN 978-2-84909-582-9].

Sur le net

Texte latin

Bibliographie

  • les éditions et traductions du texte comportent des éléments explicatifs (introduction, notes, etc.) essentiels.
  • Georges Minois, Charlemagne, Perrin, Paris, 2010 : les ARF sont présentées de façon assez détaillée pages 76-80, dans un chapitre consacré à l'étude des sources.
  • Pierre Riché, Les Carolingiens, Hachette, coll. « Pluriel », 1997
  • J. Weitzel, Dinggenossenschaft und Recht. Untersuchungen zum Rechtsverständnis im fränkisch-deutschen Mittelalter, en deux parties (Quellen und Forschungen zur höchsten Gerichtsbarkeit im Alten Reich, vol. 15, 1-2), 1985.

Notes et références

  1. Minois, 2010, page 76.
  2. Cf. Minois, page 77.
  3. Dans ce cas, il faudrait fournir au moins un exemple !
  4. En histoire : "contemporain" = XIXème et XXème siècles, "moderne" = XVIème, XVIIème, XVIIIème siècles.
  5. Cf. Catalogue SUDOC : Annales regni Francorum. Remarque : les ISBN ne fournissent pas un volume précis, c'est pourquoi les notices SUDOC sont indiquées lorsqu'il y en a.
  6. Einhardus : Eginhard. L'ouvrage comprend les ARF et des annales attribuées à Eginhard, Annales qui dicuntur Einhardi, les annales qui sont dites d'Eginhard.
  7. Références à préciser : il semble s'agir d'un livre avec CD-ROM ou plutôt d'un livre sur CD-ROM.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Annales regni Francorum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Annales regni Francorum — Die Annales regni Francorum „Annalen des Fränkischen Reiches“, auch Reichsannalen genannt, sind eine schriftliche Auflistung von Ereignissen (vgl. Annalen) im Fränkischen Reich des 8. und 9. Jahrhunderts. Die Bezeichnung geht auf Leopold von… …   Deutsch Wikipedia

  • ANNALES REGNI FRANCORUM — (букв. Летописи франкского государства) важный источник по политич. истории первых Каролингов, написан на разговорной латыни 8 в.; в науч. лит ре наз. также Большими Лоршскими анналами (т. к. был найден в Лоршском монастыре, Германия) или по… …   Советская историческая энциклопедия

  • Annales regni Francorum — …   Википедия

  • Annales (histoire) — Pour les articles homonymes, voir Annales. Les annales (du latin annus, année) sont une forme d’écrit historique, concis, qui détaillent ou recueillent des événements jugés importants, pour chaque année, dans un ordre chronologique. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Annales De Fulda — Eginhard , un des auteurs des annales, écrivant Enluminure des XIVe / XVe siècles Les Annales de Fulda sont des chroniques médiévales des VIIIe et IXe siècles …   Wikipédia en Français

  • Annales Vedastines — Annales de Fulda Eginhard , un des auteurs des annales, écrivant Enluminure des XIVe / XVe siècles Les Annales de Fulda sont des chroniques médiévales des VIIIe et IXe siècles …   Wikipédia en Français

  • Annales de fulda — Eginhard , un des auteurs des annales, écrivant Enluminure des XIVe / XVe siècles Les Annales de Fulda sont des chroniques médiévales des VIIIe et IXe siècles …   Wikipédia en Français

  • Annales fuldenses — Annales de Fulda Eginhard , un des auteurs des annales, écrivant Enluminure des XIVe / XVe siècles Les Annales de Fulda sont des chroniques médiévales des VIIIe et IXe siècles …   Wikipédia en Français

  • Annales — (von lat. annus = das Jahr) bezeichnet: Annalen, jahrweise organisierte Geschichtswerke insbesondere der römischen Zeit und des Mittelalters Annales (Tacitus), ein Geschichtswerk des römischen Historikers Tacitus Annales, das Hauptwerk von… …   Deutsch Wikipedia

  • Annales Bertiniani — Saltar a navegación, búsqueda Los Annales Bertiniani o Anales de San Bertín son una crónica franca encontrada en el monasterio de San Bertín, Bélgica, del que toma su nombre. La crónica cubre el periodo entre el año 830 y el 882. Fue escrita por… …   Wikipedia Español

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”