Annales de Tigernach
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Annales (homonymie).

Les Annales de Tigernach (Abréviation en AT ou T) sont probablement originaires du monastère de Clonmacnoise en Irlande et attribuées pour la partie la plus ancienne à Tigernach, abbé de Clonmacnoise mort en 1088.

Le meilleur manuscrit subsistant est du XIVe siècle (MS Rawlinson B 488). Le texte comporte trois parties couvrant les années de 488 à 766, 974 à 1003 et 1017 à 1178. Il est composé dans un mélange de latin, de vieux et de moyen irlandais. Une traduction en anglais est désormais disponible. Les informations émanent d’une hypothétique "Chronique de Iona", elles sont, concernant l’Écosse, souvent indépendantes de celles des Annales d'Ulster (abréviation AU ou U) qui en dériveraient également.

La lacune de 766 à 973 est particulièrement préjudiciable à la compréhension de la fusion des royaumes des Pictes et des Scots de Dalriada et de la constitution du royaume d’Alba.

Lien interne

Chroniques d'Irlande

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Annales de Tigernach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Annales De Tigernach — Les Annales de Tigernach (Abréviation en AT ou T) sont probablement originaires du monastère de Clonmacnoise en Irlande et attribuées pour la partie la plus ancienne à Tigernach, abbé de Clonmacnoise mort en 1088. Le meilleur manuscrit subsistant …   Wikipédia en Français

  • Annales de tigernach — Les Annales de Tigernach (Abréviation en AT ou T) sont probablement originaires du monastère de Clonmacnoise en Irlande et attribuées pour la partie la plus ancienne à Tigernach, abbé de Clonmacnoise mort en 1088. Le meilleur manuscrit subsistant …   Wikipédia en Français

  • Annales de Clonmacnoise — Pour les articles homonymes, voir Annales (homonymie). Les Annales de Clonmacnoise font la chronique des événements survenus en Irlande depuis les temps préhistoriques jusqu à l année 1408. Le ou les manuscrits originaux ont été perdus, et le nom …   Wikipédia en Français

  • De Excidio et Conquestu Britanniae — (« De la ruine et de la conquête de la Bretagne »), ou simplement De Excidio Britanniae, est un sermon en trois parties rédigé au VIe siècle siècle par l ecclésiastique breton Gildas le Sage. La première partie est un récit de l… …   Wikipédia en Français

  • Annales fragmentaires d'Irlande — Pour les articles homonymes, voir Annales (homonymie). Les Annales fragmentaires d Irlande proviennent d une combinaison de chroniques en Moyen irlandais tirées d annales irlandaises, et de récits historiques. Elles furent compilées dans le… …   Wikipédia en Français

  • De Excidio et Conquestu Britanniae — (English: On the Ruin and Conquest of Britain) is a work by the 6th century British cleric Gildas. It is a sermon in three parts condemning the acts of Gildas contemporaries, both secular and religious, whom he blames for the dire state of… …   Wikipedia

  • Aedan de Dalriada — Áedan de Dalriada Áedán mac Gabráin est roi de Dalriada de 574 à 608. Sommaire 1 Biographie 2 Descendance 3 Notes 4 Sources …   Wikipédia en Français

  • Áedan de dalriada — Áedán mac Gabráin est roi de Dalriada de 574 à 608. Sommaire 1 Biographie 2 Descendance 3 Notes 4 Sources …   Wikipédia en Français

  • Áedan de Dalriada — Áedán mac Gabráin est roi de Dalriada de 574 à 608. Sommaire 1 Biographie 2 Descendance 3 Notes 4 Sources …   Wikipédia en Français

  • Ivarr de Waterford — vieux norrois: Ívarr) (mort en 1000) est un roi Viking de Waterford (gaëlique: rí Puirt Láirgi) de 969 à 1000. Il fut peut être prétendant au royaume Viking de Dublin de 989 à 993, avant d y régner brièvement en 994 995 en opposition avec… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”