Anna Magdalena Bach
Portrait présumé de Jean-Sébastien et Anna Magdalena Bach, 1736[1]

Anna Magdalena Bach née Wilcke (* Zeitz, 22 septembre 1701 - † Leipzig, 27 février 1760) fut une chanteuse et musicienne allemande, seconde épouse de Johann Sebastian Bach.

Biographie

Anna Magdalena était la plus jeune fille d'un trompettiste travaillant pour la cour de Saxe-Weissenfels nommé Johann Kaspar Wilcke. Quant à sa mère, Margaretha Elisabeth Liebe, elle était fille d'un organiste. Elle était arrivée en 1720 à Köthen comme soprano à la cour du Prince Leopold d'Anhalt-Köthen. Elle y connut Johann Sebastian Bach qui était depuis décembre 1717 le maître de chapelle du prince. Bach étant devenu veuf par le décès de sa première épouse Maria Barbara survenu le 7 juillet 1720, il se remaria avec Anna Magdalena le 3 décembre 1721. Bach avait alors quatre enfants survivant de son premier mariage, entre 13 et 6 ans.

Petit livre de notes d'Anna Magdalena

Le mariage fut heureux, les deux époux ayant en commun l'amour de la musique. Johann Sebastian écrivit de la musique à l'usage de sa femme et notamment les deux Petits livres de notes d'Anna Magdalena Bach. Elle l'aidait également dans ses travaux de copie et de transcription et il est possible qu'elle soit l'auteur de certains morceaux attribués à son mari[réf. nécessaire]. Le foyer familial était un lieu convivial où l'on organisait régulièrement des soirées musicales, en famille et avec les amis, les élèves, les invités.

Ils eurent ensemble treize enfants entre 1723 et 1742, parmi lesquels sept moururent en bas âge. Deux fils furent des musiciens de talent.

  1. Christiania Sophia Henrietta (* Leipzig printemps 1723 - † Leipzig 29 juin 1726)
  2. Gottfried Heinrich (* Leipzig 26 février 1724 - enterré à Naumburg le 12 février 1763)
  3. Christian Gottlieb (baptisé à Leipzig le 14 avril 1725 - † Leipzig 24 août 1728)
  4. Elisabeth Juliana Friederica, surnommée «Liesgen» (baptisée à Leipzig le 5 avril 1726 - † Leipzig 24 août 1781)
  5. Ernestus Andreas (baptisé à Leipzig le 30 octobre 1727 - † Leipzig 1er novembre 1727)
  6. Regina Johanna (baptisée à Leipzig le 10 octobre 1728 - † Leipzig 25 avril 1733)
  7. Christiania Benedicta (baptisée à Leipzig le 1er janvier 1729 - † Leipzig 4 janvier 1730)
  8. Christiania Dorothea (baptisée à Leipzig le 18 mars 1731 - † Leipzig 31 août 1732)
  9. Johann Christoph Friedrich, le Bach de Bückeburg (* Leipzig 21 juin 1732 - † Bückeburg 26 janvier 1795)
  10. Johann August Abraham (baptisé à Leipzig le 5 novembre 1733 - † Leipzig 6 novembre 1733)
  11. Johann Christian, le Bach de Milan ou de Londres (* Leipzig 5 septembre 1735 - † Londres 1er janvier 1782)
  12. Johanna Carolina (baptisée à Leipzig le 30 octobre 1737 - † Leipzig 18 août 1781)
  13. Regina Susanna (baptisée à Leipzig le 22 février 1742 - † Leipzig 14 décembre 1809)

Après la mort de son mari en 1750, les fils s'étant dispersés, Anna Magdalena resta seule avec ses deux plus jeunes filles et Catharina Dorothea, l'aînée du premier lit. Les autres membres de sa famille ne se préoccupèrent pas d'elle et elle sombra progressivement dans la pauvreté, vivant de charité ou de subsides jusqu'à sa mort.

Son autobiographie fictive La petite Chronique d'Anna Magdalena Bach a été rédigée en 1930 par l'écrivain Esther Meynell. Ce portrait sentimental de la vie familiale de Bach se base sur peu de sources et a peu à voir avec la personnalité d'Anna Magdalena Bach. Une adaptation théâtrale de cette œuvre pour quatre comédiennes et une pianiste a été créée par la Compagnie du Passage - Hélène Darche en 2010. Une anthologie de documentations sur Anna Magdalena Bach a été publiée par Maria Hübner en 2005, Anna Magdalena Bach. Ein Leben in Dokumenten und Bildern, complété par un essai biographique de Christoph Wolff.

Un film "Chronik der Anna Magdalena Bach" a été réalisé par les cinéastes Danièle Huillet et Jean-Marie Straub, en 1967. D'après "Le Nécrologe" (1754) de Carl Philipp Emanuel Bach et Johann Friedrich Agricola, des textes (lettres et mémoires) de Johann Sebastian Bach (1685-1750) et divers documents d'époques. Ce film d'une qualité rare, tant du point de vue de la musique (avec les présences de Gustav Leonhardt et Christiane Lang, ainsi que Nikolaus Harnoncourt à la baguette) que de la lumière, est disponible en DVD aux éditions du Montparnasse (2008, volume 3).


Notes

  1. L'historien Teri Noel Towe estime qu'il peut s'agir d'un portrait de Bach et de son épouse npj.com.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anna Magdalena Bach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anna Magdalena Bach — (* 22. September 1701 in Zeitz; † 27. Februar 1760 in Leipzig; geboren als Anna Magdalena Wilcke) war die zweite Ehefrau Johann Sebastian Bachs. Wie seine erste Ehefrau Maria Barbara Bach (1684–1720) war auch sie eine Sopranistin. Johann… …   Deutsch Wikipedia

  • Anna Magdalena Bach — (née Wilcken) (22 September 1701 ndash; 22 February 1760) was the second wife of Johann Sebastian Bach.BiographyShe was born at Zeitz, in Saxony, to a musical family. Her father, Johann Caspar Wilcke, was a trumpet player, and her mother,… …   Wikipedia

  • Anna Magdalena Bach — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Bach. Anna Magdalena y Johann Sebastian Bach Anna Magdalena Wilcken (o Wilcke) (22 de diciembre de 1701 22 de febrero …   Wikipedia Español

  • Anna Magdalena BACH — née Wilcke (* Zeitz, 22 septembre 1701 † Leipzig, 27 février 1760) fut une chanteuse et musicienne allemande, seconde épouse de Johann Sebastian Bach. Elle était la plus jeune fille d un trompettiste travaillant pour la cour de Saxe Weissenfels… …   Wikipédia en Français

  • Notebook for Anna Magdalena Bach — This page of the 1722 notebook contains the gavotte from French Suite No. 5 (BWV 816). The title Notebook for Anna Magdalena Bach refers to either of two manuscript notebooks that the German Baroque composer Johann Sebastian Bach presented to his …   Wikipedia

  • The Chronicle of Anna Magdalena Bach — Region 1 DVD cover Directed by Jean Marie Straub Danièle Huillet Produced by Gian Vittorio Baldi …   Wikipedia

  • Notenbüchlein für Anna Magdalena Bach — Die Notenbüchlein für Anna Magdalena Bach sind zwei Notenhefte von 1722 und 1725, die Johann Sebastian Bach und seine Frau Anna Magdalena zusammengestellt haben. Die Notenbücher werden in der Staatsbibliothek zu Berlin aufbewahrt. Auch für seinen …   Deutsch Wikipedia

  • Pequeño libro de Anna Magdalena Bach — Tapa del libro de 1722. El título es Clavier Büchlein vor Anna Magdalena Bachin ANNO 1722 …   Wikipedia Español

  • Petits livres de notes d'Anna Magdalena Bach — Clavier Büchlein vor Anna Magdalena Bachin ANNO 1722 Les Petits livres de notes d Anna Magdalena Bach sont des cahiers rédigés par Johann Sebastian Bach (ClavierBüchlein). Le premier commencé en 1720 est dédié à son fils ainé Wilhelm Friedemann… …   Wikipédia en Français

  • Chronique d'Anna-Magdalena Bach — Chronik der Anna Magdalena Bach    Essai de Jean Marie Straub et Danièle Huillet, avec Christiane Lang (Anna Magdalena Bach), Gustav Leonhardt (Johan Sebastian Bach), Paolo Carlini (Dr. Hölzel), Ernst Castelli (Sterger).   Scénario: Jean Marie… …   Dictionnaire mondial des Films

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”