Lucullus


Lucullus
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lucius Licinius Lucullus.

Lucius Licinius Lucullus, né en 115 av. J.-C., mort v. 57 av. J.-C., est un homme d'État et général romain. Il fut le favori de Sylla et envahit l'Arménie en 92 avant J.-C. et vainquit les armées du Pont en -73.

Il apprend l'art de la guerre sous Sylla[1] et fut élevé au consulat en 74. Son mandat de proconsul lui est attribué pour la province d'Asie où il guerroie pendant des années contre Tigrane II, roi d'Arménie, et son allié Mithridate VI, sans pouvoir les vaincre totalement. Il conquiert le Pont-Euxin en 71, écrase Mithridate à la bataille du Granique et prend la ville de Tigranocerte, détruisant les armées pontiques et arméniennes.
Sa progression sera ensuite lente et difficile, avec des mutineries chez ses soldats pour des raisons obscures (comportement tyrannique de Lucullus ? Complot des populares contre un aristocrate dont le mentor est Sylla ?). En 67, Pompée est désigné par le Sénat romain pour reprendre la direction des opérations militaires, ce qui causa une vive rancœur à Lucullus[2].

Rentré à Rome avec une immense fortune, il se rend célèbre par le faste de sa table, qui lui vaut, bien plus que ses victoires, d'être encore connu de nous. Son nom reste aussi attaché à ses magnifiques jardins à Rome (sur l'emplacement desquels a été construite la villa Médicis).
On lui attribue l'acclimatation du cerisier aigre d'Asie en Italie.

Après s'être retiré de la vie publique, il meurt en 57 (date incertaine), probablement atteint d'une maladie d'Alzheimer[réf. nécessaire].

Plutarque a écrit sa vie (en parallèle avec le grec Cimon).

Citation

On trouve trace de lui dans les Olympiades de Phlégon, citées par Photius.

Lors des jeux olympiques de 177 :

« À cette époque, Lucullus assiégeait Amisos[3], mais ayant laissé Muréna[4] avec 2 légions pour mener le siège, lui-même en conduisit 3 autres contre le territoire de Cabiri, où il prit ses quartiers d'hiver. Il ordonna aussi à Hadrien de guerroyer contre Mithridate, qui fut battu. Un tremblement de terre causa beaucoup de dégâts à Rome et bien d'autres événements arrivèrent durant cette olympiade. Au cours de la 3e année, la population, d'après le cens, atteignit 910 000 habitants. À Sinatruces, roi des Parthes, succéda Phraates Théos[5], et Patron[6] à Phèdre l'Épicurien. Virgile Maro naquit le 15 octobre de cette année. Durant la 4e année de cette olympiade, Tigrane et Mithridate, ayant rassemblé une armée de 40 000 fantassins et 30 000 cavaliers et l'ayant organisée à la romaine, affrontèrent Lucullus et furent battus ; Tigrane perdit 5 000 tués et beaucoup de prisonniers en plus d'une foule méprisable. Catulle[7] dédia le Capitole de Rome. Métellus[8] embarqua vers la Crète avec 3 légions et occupa l'île ; ayant battu Laosthénès et enfermé les habitants derrière leurs murailles, il fut gratifié du titre d’imperator. Le pirate Athénodorus réduisit en esclavage le peuple de Délos et outragea les images des prétendus dieux ; mais Gaius Triarius, ayant réparé les dommages subis par la cité, fortifia l'île[9]. »

Bibliographie

  • Keaveney, Arthur: Lucullus. A Life, London 1992.
  • Tröster, Manuel: Themes, Character, and Politics in Plutarch's Life of Lucullus. The Construction of a Roman Aristocrat, Stuttgart 2008.
  • Van Ooteghem, J.: Lucius Licinius Lucullus, Bruxelles 1959.
  • Villoresi, Mario: Lucullo, Firenze 1939.


Notes et références

  1. Velleius Paterculus, Histoire romaine, livre II, 28
  2. Velleius Paterculus, Histoire romaine, livre II, 33
  3. Aujourd'hui Samsun, sur la côte de la Mer Noire.
  4. Lucius Licinius Murena, consul en -63. Accusé de corruption, il fut défendu par Cicéron avec une plaidoirie parvenue jusqu'à nous et suffisamment brillante pour le faire acquitter.
  5. Phraates III.
  6. Chef de l'école épicurienne d'Athènes, mort en -70. Cicéron s'inspira fortement de son livre Sur les Dieux (dont on a retrouvé un fragment à Herculanum) pour son propre De la Nature des Dieux (De Natura Deorum).
  7. Quintus Lutatius Catulus. Le Capitole avait été détruit lors des guerres civiles du temps de Sylla.
  8. Quintus Caecilius Métellus, consul en -69, conquit la Crète en 3 ans, ce qui lui valut le titre de Creticus. Fut un personnage suffisamment important pour que Plutarque écrive sa vie, malheureusement perdue.
  9. Cette citation d'un fragment de Phlégon figurant dans la Bibliothèque de Photius semble venir de http://www.tertullian.org/fathers/photius_03bibliotheca.htm.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lucullus de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Lucullus — Lucullus, Famlienname der Licinia gens. Merkwürdig sind: 1) Lucius Licinius L., war Consul 151 v. Chr. u. dann Proconsul in Spanien, wüthete mit Mord u. Plünderung gegen die Torduler, Cantabrer u. Vaccäer. 2) Lucius Licinius L., war 103 v. Chr.… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Lucullus — Lucullus, L. Licinius, röm. Feldherr, tat sich im Marsischen Kriege 90 v. Chr. zuerst hervor, dann als Quästor unter Sullas Oberbefehl im ersten Mithradatischen Krieg und wurde 74 als Konsul mit Führung des Krieges zu Lande gegen Mithradates… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Lucullus — Lucullus, Lucius Licinius, röm. Feldherr, geb. um 114 v. Chr. besiegte 74 67 Mithridates und Tigranes in Kleinasien, lebte dann in Reichtum und Genuß (Lukullische Gastmähler), gest. um 57 …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Lucullus — Lucullus, (31. Oct.), Bischof von Verona. S. Lucillus2 …   Vollständiges Heiligen-Lexikon

  • Lucullus — Lucullus, Lucius Licinius, röm. Feldherr, der eigentliche Besieger des Mithridates, erbitterte seine Soldaten durch seine strenge Disciplin und wurde von dem Volke abberufen. Darüber erzürnt wandte er sich von dem öffentlichen Leben ab, umgab… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Lucullus — (Lucius Licinius) (v. 106 v. 57 av. J. C.) général romain. Victorieux de Mithridate (87 et 69 av. J. C.). Il vécut à Tusculum, près de Rome, dans un faste resté légendaire, notam. pour la magnificence de sa table. Fin lettré, il constitua une… …   Encyclopédie Universelle

  • Lucullus — [lo͞o kul′əs] (Lucius Lucinius) 110? 57? B.C.; Rom. general & consul: proverbial for his wealth & luxurious banquets Lucullan [lo͞o kul′ən] adj. Lucullian [lo͞o kul′ē ən] Lucullean [lo͞o΄kə lē′ən] …   English World dictionary

  • Lucullus — For his grandfather and namesake, see Lucius Licinius Lucullus. Lucius Licinius Lucullus (ca. 118 56 BC) was a military commander and a politician of the Roman Republic, most recognized for supporting Lucius Cornelius Sulla in his march on Rome… …   Wikipedia

  • Lucullus — Lucius Licinius Lucullus (auch Lukullus oder Lukull; * 117 v. Chr.; † 56 v. Chr.) war ein römischer Senator und Feldherr. Er bekleidete 74 v. Chr. das Konsulat. Nach seiner Eroberung des kleinasiatischen Königreiches Pontos führte er den Beinamen …   Deutsch Wikipedia

  • Lucullus — noun Roman general famous for self indulgence and giving lavish banquets (circa 110 57 BC) • Syn: ↑Licinius Lucullus, ↑Lucius Licinius Lucullus • Derivationally related forms: ↑lucullan • Instance Hypernyms: ↑general, ↑full general …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.