Anna Anderson
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anderson.
Anna Anderson en 1922.

Anastasia Manahan, plus connue sous le nom de Anna Anderson[1],[2] (date de naissance inconnue (1896 ?) – 12 février 1984) est une affabulatrice qui a voulu se faire passer pour la Grande-Duchesse Anastasia, la plus jeune fille du dernier Tsar de Russie, Nicolas II et de la tsarine Alexandra Feodorovna née le 18 juin 1901.

Sommaire

Suicide raté

Anderson est découverte après une tentative de suicide ratée à Berlin, dans la soirée du 17 février 1920. C'est un policier qui vient alors la secourir de l'eau glacée du Landwehrkanal, canal dans lequel elle s'était jeté. Par la suite, elle expliquera qu’elle avait pris le train et marché jusqu’à Berlin dans l’espoir de rejoindre sa « tante », la princesse Irène de Prusse. Après s’être rendue jusqu’au palais, elle aurait hésité, ayant peur que personne ne la reconnaisse, ou, pire, qu'on apprenne qu’elle avait eu un enfant hors des liens du mariage. Dans un accès de honte, elle tente de s’ôter la vie en sautant d’un pont dans les eaux glaciales du canal Landwehr.

Dalldorf

Secourue par un officier, elle passe une nuit à l’hôpital avant d'être admise à l’asile Dalldorf.

D’après son accent de l’Est, ils pensent avoir affaire à une réfugiée russe.

Le corps de la jeune femme porte, selon les médecins, des cicatrices et des lacérations. Elle porte une cicatrice en forme de triangle sur le pied, qui, selon l'examen effectué par les experts en 1960, pourrait correspondre à un coup de baïonnette, semblable à celles qu’avaient utilisées les bolcheviks pour exécuter la Famille impériale.

Comme elle parle peu et refuse de révéler son identité, les infirmières la surnomment Fräulein Unbekannt (Mademoiselle l’inconnue).

Deux années s'écoulent. À l'automne 1921, elle partage une chambre avec une ancienne couturière, Marie Peuthert, qui a travaillé en Russie avant la Révolution et se croit persécutée. Un soir d'octobre, Marie est convaincue de reconnaître sa voisine de chambre sur la couverture d'un numéro du Berliner Illustrierte Zeitung qu'Anna est en train de lire (photographie de trois des quatre grandes-duchesses avant leur exécution). Mais qui est elle ? Tatiana ou Anastasia ?

Les deux dames Tolstoï pensent qu'elle est bien la grande-duchesse Tatiana. La nouvelle se répand parmi les visiteurs. Un certain baron Kleist, ancien chef de police de district russe, et sa femme décident de prendre l'inconnue sous leur aile et la font sortir de Dalldorf. Elle affirme alors être la "grande duchesse Anastasia Nikolaïevna".

Fräulein Unbekannt commence à se faire appeler Anastasia Tchaikovsky ; elle confie à Kleist le nom du soldat polonais qui selon elle l'a sauvée, épousée et dont elle a eu un enfant, Alexander Tchaikovsky.

Toujours selon elle, les tueurs seraient allés se désaltérer mais l'un d’eux, Tchaikovsky, serait revenu sur les lieux du carnage et aurait découvert que l'une des victimes (la plus jeune fille du tsar) respirait encore. Après l'avoir enveloppée dans une couverture, il aurait pris la fuite avec elle et serait parvenu à franchir la frontière, en faisant passer Anastasia pour sa femme. Malheureusement Tchaikovsky avait été tué quelques mois plus tard par des inconnus dans une rue de Bucarest[3].

Anna affirme qu’elle aurait épousé Tchaikovsky et eut un enfant de lui. Il n’y a aucune preuve à ce jour de l’existence d’Alexander Tchaikovsky. Quant à l'enfant, appelé Alexander comme son père, il aurait été envoyé quelques mois après sa naissance dans un orphelinat de Galati. Ce serait plutôt un certain Stanislav Mishkevich, qui, avec son frère Nicolai, auraient emmené la jeune femme en Roumanie.

Anastasia Romanov

La baronne Buxhoeveden, membre de la Cour Impériale russe, est la première à visiter Anna Tchaïkovsky à l’asile pour déterminer si la femme qui prétend être la fille du Tsar Nicolas II dit la vérité. Dès son arrivée, la baronne oblige la malade à se lever et déclare alors qu’elle est « trop petite pour être Tatiana! ». Elle estime et elle n'est pas la seule qu'Anna est un imposteur et n’en démordra pas par la suite.

Anna déclare alors qu’elle n'a jamais prétendu être Tatiana, mais Anastasia.

Par la suite, la famille impériale ne reconnaît pas Anastasia. Des descendants des Romanov vont même engager un détective privé Martin Knopf qui va ensuite affirmer que la jeune fille se nomme Franziska Schwanzdowska, une ouvrière polonaise. En 1968, on cesse de voir en elle l'héritière de toutes les Russies. Anna décide alors de se rendre aux États-Unis, où elle se marie avec un certain Jack Manahan, de vingt-et-un ans son cadet, à Charlottesville, le 23 décembre 1968[4]. Elle meurt en 1984 et elle est enterrée sous le nom d'Anastasia Romanov. C'est qu'elle a été reconnue comme telle par Tatiana Botkina, la fille du médecin du tsar (assassiné avec la famille impériale) qui publia un an après sa mort un ouvrage sur elle. Elle a été également identifiée par deux cousins germains allemands des cinq enfants de Nicolas II et de l'Impératrice qui défendirent Anna Anderson dans ses procédures pendant les procèdures des années 1950 et 1960 : les princes Frédéric Ernst de Saxe-Altenbourg (1905-1985) et Sigismund de Prusse (1896-1980).

Des analyses ADN ont depuis démontré qu'Anna Anderson ne pouvait être la grande-duchesse Anastasia. La grande-duchesse Anastasia a bien été exécutée sommairement le 17 juillet 1918, par les Bolcheviks à Yekaterinbourg. Elle avait 17 ans.

Les restes de la famille impériale ont été retrouvés en 1990. Ils ont été désormais identifiés grâce à leur ADN, et en 2008 le laboratoire de la faculté de médecine de l'université du Massachusetts confirma que tous les membres de la famille Romanov avaient bien été exécutés[5].

Ils ont été inhumés à Moscou au cours d'une cérémonie solennelle en 1998.

Le tsar et sa famille ont été canonisés par l'Église orthodoxe russe en 2000.

Notes et références

  1. Vorres, I, The Last Grand Duchess, p. 19
  2. Anastasia: The Mystery of Anna, 1986.
  3. Voir Drames et Tragédies de l'histoire, André Castelot, 1966, dans lequel n'apparaît pas la trace d'un fils de Mme Tchaikovsky avec le soldat polonais.
  4. (en) The Hook, 5 juillet 2007, « Jack & Anna: Remembering the czar of Charlottesville eccentrics » (Jack & Anna, souvenirs du tsar des marginaux de Charlottesville
  5. DNA Confirms Remains of Czar's Children


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anna Anderson de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anna Anderson — Born 16 December 1896 Borowihlas, West Prussia …   Wikipedia

  • Anna Anderson — Saltar a navegación, búsqueda Anna Anderson Anna Anderson en 1922 …   Wikipedia Español

  • Anna Anderson — (1920) Anastasia Manahan (* 22. Dezember 1896 in Borreck Abbau, Kreis Karthaus, Westpreußen; † 12. Februar 1984 in Charlottesville, Virginia), besser bekannt unter dem Namen Anna Anderson, wurde berühmt durch die bis zu ihrem Lebensende… …   Deutsch Wikipedia

  • Anderson — (auch Andersson, Andersen, Anderssen, Andrewson und viele andere Varianten) ist ein alter christlicher Nachname. Herkunft Ursprünglich kam der Name in Skandinavien und Schottland vor, wo er aus Badenoch am Oberlauf des Spey stammt und in den… …   Deutsch Wikipedia

  • Anna McCurley — Anna Anderson McCurley née Gemmell, (born 18 January 1943) is a Scottish politician. A teacher, McCurley served as a councillor on Strathclyde Regional Council 1978 82.McCurley contested West Stirlingshire in 1979 and Glasgow Central in a 1980 by …   Wikipedia

  • Anna Nicole Smith — at the MTV Australia Video Music Awards 2005 Born Vickie Lynn Hogan November 28, 1967 Houston, Texas, United States Died …   Wikipedia

  • Anna Ajmátova — Saltar a navegación, búsqueda Anna Ajmátova Retrato de Ajmátova hecho por Kuzmá Petrov Vodkin …   Wikipedia Español

  • Anna Friel — Données clés Nom de naissance Anna Louise Friel Naissance 12 juillet 1976 (1976 07 12) (35 ans) Rochdale, Lancashire Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Anna Kingsford — Anna Kingsford, née Bonus (September 16, 1846 in Maryland Point, Stratford, Essex ndash; February 22, 1888 in London), was one of the first English women, after Elizabeth Garrett Anderson, to obtain a degree in medicine.Kingsford became known as… …   Wikipedia

  • Anna Akhmatova — ( ru. Анна Ахматова, real name Анна Андреевна Горенко) (OldStyleDate|June 23|1889|June 11 March 5, 1966) was the pen name of Anna Andreevna Gorenko, a Russian poet credited with a large influence on Russian poetry.Akhmatova s work ranges from… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”