Anna Amalia de Saxe-Weimar-Eisenach

Anna Amalia de Saxe-Weimar-Eisenach

Anna Amalia de Saxe-Weimar-Eisenach
Logo music1.PNG
Compositeurs
A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N
O-P-Q-R-S-T-UV-W-XYZ
Grandes périodes
Moyen Âge - Renaissance
Baroque - Classique - Romantique
Moderne - Contemporaine
Genres musicaux
Instrumental - Vocal - Sacré
Instruments
Bois - Cuivres - Cordes
Claviers - Percussions - Voix
Interprétation
Formations et ensembles
Chefs d'orchestre - Instrumentistes
Artistes lyriques
Œuvres classiques
Théorie - Terminologie
Glossaire - Théoriciens - Formes
Termes italiens - Solfège
Portail
Nouveaux articles - Ébauches

Duchesse de Saxe-Weimar-Eisenach, mère intelligente et femme politique avisée, elle est également une pianiste et compositrice de talent. Née le 24 octobre 1739 à Wolfenbüttel, elle est décédée le 10 avril 1807 à Weimar.

Sommaire

Biographie

Fille de Charles Ier, duc de Brunswick-Wolfenbüttel et de Philippine de Prusse, soeur de Frédéric II de Prusse, elle apprend le piano et la composition. Elle épouse à 17 ans, en 1756, Ernest Auguste II Constantin, duc de Saxe Weimar Eisenach, 19 ans, fils du duc Ernest-Auguste Ier qui avait en son temps employé Jean Sébastien Bach. Elle lui donne deux fils,Charles-Auguste et Charles-Bernard.

Son mari étant décédé, en 1758, avant la naissance de leur second enfant, et bien qu'encore légalement mineure, elle se voit confier non seulement la tutelle de ses enfants mais également la régence du duché.

Elle confie l'éducation de ses fils à de grands penseurs tels Wieland, Goetz ou Knebel qui élèvent les deux garçons dans une atmosphère libérale et humaniste.

En 1775, elle remet le pouvoir à son fils Charles-Auguste qui vient d'avoir 18 ans après lui avoir donner en mariage la princesse Louise de Hesse-Darmstadt dont les sœurs ont épousé le prince héritier de Prusse et le Tsarévitch, fils et successeur de Catherine II.

A Weimar, elle fait encore venir les musiciens et les écrivains les plus en vue de son temps : Herder, Lichtenberg et le plus grand des écrivains Allemands Johann Wolfgang von Goethe dont elle met en musique le poème Erwin et Elmire. La première a lieu le 24 mai 1776 à Weimar. Friedländer en a écrit une réduction pour piano-chant en 1921.

Pour retenir ces sommités à sa cour, elle leur donne des fonctions officielles : précepteur de ses enfants, intendant, etc...

En 1788, elle séjourne en Italie où elle rencontre Giovanni Paisiello dont l'œuvre vocale a sur elle une certaine influence. Elle compose, aussi, une symphonie, de la musique de chambre, vocale, sacrée, un opéra et une opérette.

Elle meurt en 1807, dans une Allemagne occupée par la soldatesque napoléonienne mais qui prend conscience d'elle-même, après avoir permis à son fils de conserver ses états et avoir marié son petit-fils à la sœur du tsar Alexandre Ier. Son arrière petite-fille Augusta par son mariage avec Guillaume Ier de Prusse sera la première impératrice Allemande.

Voir également

  • Anne Amélie de Brunswick-Wolfenbuttel

Discographie

  • Erwin und Elmire par le Thüringischer Kummerorchester Weimar sous la direction de Martin Hoff (Deutsche Shallplatten 1099-2),
  • Divertimento pour clarinette, violon, violoncelle et Piano (Gema).

Bibliographie

  • Amalia, Herzogin von Weimar de W. Bode (3 volumes – Berlin 1908),
  • Herzogin Anna Amalia de O. Heuschde (Munich 1947).


Source

  • Dictionnaire biographique des musiciens de Théodore Baker-Nicolas Sloninmsky (Ed. Robert Laffont).


Lien externe


  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
  • Portail de l’Allemagne Portail de l’Allemagne
Ce document provient de « Anna Amalia de Saxe-Weimar-Eisenach ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anna Amalia de Saxe-Weimar-Eisenach de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Charles-Auguste De Saxe-Weimar-Eisenach — Charles Auguste Ier, Grand duc de Saxe Weimar Eisenach Charles Auguste de Saxe Weimar Eisenach ( en allemand Karl August von Sachsen Weimar Eisenach ) (3 septembre 1757, Weimar – 14 juin 1828, Graditz), fut duc de …   Wikipédia en Français

  • Charles-auguste De Saxe-weimar-eisenach — Charles Auguste Ier, Grand duc de Saxe Weimar Eisenach Charles Auguste de Saxe Weimar Eisenach ( en allemand Karl August von Sachsen Weimar Eisenach ) (3 septembre 1757, Weimar – 14 juin 1828, Graditz), fut duc de …   Wikipédia en Français

  • Charles-auguste de saxe-weimar-eisenach — Charles Auguste Ier, Grand duc de Saxe Weimar Eisenach Charles Auguste de Saxe Weimar Eisenach ( en allemand Karl August von Sachsen Weimar Eisenach ) (3 septembre 1757, Weimar – 14 juin 1828, Graditz), fut duc de …   Wikipédia en Français

  • Saxe-Weimar-Eisenach — (Grand) Duchy of Saxe Weimar Eisenach (Groß )herzogtum Sachsen Weimar Eisenach State of the Confederation of the Rhine State of the German Confederation State of the North German Confederation State of the German Empire State of the Weimar… …   Wikipedia

  • Sajonia-Weimar-Eisenach — (Groß )herzogtum Sachsen Weimar Eisenach (Gran) Ducado de Sajonia Weimar Eisenach ← …   Wikipedia Español

  • Weimar — Pour les articles homonymes, voir Weimar (homonymie). Weimar …   Wikipédia en Français

  • Weimar — This article is about the German city. For the parliamentary republic, see Weimar Republic. For the UNESCO World Heritage Site, see Classical Weimar (World Heritage Site). For other uses, see Weimar (disambiguation). Weimar …   Wikipedia

  • Anne Amélie de Brunswick-Wolfenbuttel — Anna Amalia de Saxe Weimar Eisenach Anna Amalia de Saxe Weimar Eisenach …   Wikipédia en Français

  • Classicisme De Weimar — Theobald von Oer : La cour des muses à Weimar Der Weimarer Musenhof (1860). Schiller fait lecture à Tiefurt. Goethe figure au premier plan à droite, debout dans l auditoire. Le classicisme de Weimar (Weimarer Klassik ou Weimarer… …   Wikipédia en Français

  • Classicisme de weimar — Theobald von Oer : La cour des muses à Weimar Der Weimarer Musenhof (1860). Schiller fait lecture à Tiefurt. Goethe figure au premier plan à droite, debout dans l auditoire. Le classicisme de Weimar (Weimarer Klassik ou Weimarer… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”