Ankh-Kheperoure

Ânkh-Khéperourê

Cartouche pharaon.jpg
Articles de la série Pharaon
Classements
alphabétique - chronologique
Dynasties
0 - Ire - IIe - IIIe - IVe - Ve - VIe - VIIe - VIIIe - IXe - Xe - XIe - XIIe - XIIIe - XIVe - XVe - XVIe - XVIIe - XVIIIe - XIXe - XXe - XXIe - XXIIe - XXIIIe - XXIVe - XXVe - XXVIe - XXVIIe - XXVIIIe - XXIXe - XXXe - XXXIe - Les Ptolémées

Ânkh-Khéperourê Néfernéférouaton est le dixième pharaon de la XVIIIe dynastie (période du Nouvel Empire).

On situe son règne aux alentours de -1338 à -1336 / -1335[1].

Sommaire

Généalogie (si Ânkh-Khéperourê = Mérytaton)

Ânkh-Khéperourê Néfernéférouaton
Naissance date inconnue Décès date inconnue
Père Amenhotep IV/Akhénaton Grands-parents paternels
Amenhotep III
Tiyi
Mère Néfertiti Grands-parents maternels
Grand-père maternel inconnu
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Fratrie inconnue
1re épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari Amenhotep IV Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari Smenkhkarê Enfant(s) Mérytaton Tasherit ?
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Titulature

Nom de Nesout-bity
Hiéroglyphe
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) anx-xprw-ra
Transcription Ânkh-Khéperourê
Traduction « Les manifestations de Rê sont vivantes »
Nom de Sa-Rê
Hiéroglyphe
Codage
Translittération (Unicode) '
Translittération (ASCII) nfr-nfrw-itn
Transcription Néfernéférouaton
Traduction « Les perfections du disque sont parfaites »

Règne

Ânkh-Khéperourê Néfernéférouaton
Période Nouvel Empire
Dynastie XVIIIe dynastie
Fonction Pharaonne
Prédécesseur Amenhotep IV
Prise du pouvoir
Dates de règne -1355 (selon D. B. Redford)
-1351 à -1348 (selon E. Hornung, R. A. Parker)
-1346 à -1343 (selon A. D. Dodson)
-1342 à -1340 (selon C. Aldred, K. A. Kitchen)
-1338 à -1336 / -1335 (selon J. Málek, N. Grimal, I. Shaw, J. von Beckerath)
-1336 à -1334 (selon E. F. Wente)
-1336 à -1332 (selon Murnane, R. Krauss)
-1324 à -1319 (selon H. W. Helck)
Durée du règne Inconnue
Successeur Toutânkhamon
Passation du pouvoir Mort naturelle ?
Sépulture Non trouvé
Date de découverte Inconnue
Découvreur Inconnu
Fouillée par ?

Ce qui est à peu près certain aujourd'hui, et reconnu par la majorité des égyptologues, c'est que c'est une Reine qui succède à Amenhotep IV (Akhénaton), dans une confusion politique et militaire catastrophique pour le pays, due à l’offensive des Hittites. Mais il y a un très grand débat des spécialistes sur : Qui est cette reine ? Est-elle :

  • Néfertiti ? Le nom de naissance de cette souveraine est Néfernéférouaton, qui est un autre vocable attribué à Néfertiti. Celle-ci aurait régné après le décès d’Akhénaton. Dans son palais, on a retrouvé des jarres qui porteraient comme indication : l’an I de Néfertiti ?
  • Mérytaton (hypothèse la plus fréquemment retenue) ? Cette reine est la fille aînée d’Akhénaton qu’il épousa et qui, après la disparition de Néfertiti, serait devenu, de ce fait, Grande épouse royale, puis co-régente, puis reine, à peine âgée de quinze ans ?

Beaucoup d'énigmes donc sur cette succession, qui apportent un grand nombre d’hypothèses, le débat reste ouvert.

Qui qu’elle fut, on voit apparaître au début du règne d'Ânkh-Khéperourê (an II) un roi au nom de Smenkhkarê. Avec lui aussi on assiste à des divergences d'opinions entre spécialistes.

Selon certains, c'est un prince, au nom de Zananza qui épouse la reine et règne avec elle sous le nom de Smenkhkarê. Zananza est un des fils de l'empereur des Hittites Suppiluliuma Ier (-1382 / -1342). Des archives découvertes dans la capitale des Hittites, Hattousa, évoquent une reine d'Égypte, qui après la mort de son époux, s’adressa à l'empereur Suppiluliuma, le suppliant de lui envoyer un de ses fils pour qu’elle l'épouse. Cette union, (si elle a eu lieu) est évidemment faite dans l’esprit d’apaiser le conflit avec les Hittites, où les Égyptiens étaient à coup sûr perdants. Mais une minorité de spécialistes arguent le fait qu'il n'y a pas de certitude que ce soit Mérytaton qui ait présenté cette demande à l'empereur Hittite. De quelle reine alors s’agit-il ? Selon N. Reeves c'est Néfertiti, d’autres avancent Ânkhésenpaaton, la jeune épouse de Toutânkhamon qui, à la mort de celui-ci, ne veut pas d'un mari égyptien.

Une autre hypothèse rencontrée est que Smenkhkarê (de son nom de naissance) serait le fils d'Akhénaton ; il aurait assuré avec lui une co-régence de deux ans avant de lui succéder. Comme preuve, une stèle retrouvée à Amarna qui représenterait Smenkhkarê portant la couronne de Basse-Égypte et Akhénaton portant la double couronne.

Ce qui est sûr, c'est que le roi Smenkhkarê ne règne que quelques mois, à Amarna ; l’unique scène le représentant est inachevée, preuve de sa brièveté. On ne connaît pas les raisons de sa mort. Ânkh-Khéperourê / Mérytaton reprend le pouvoir et renonce à l’atonisme instauré par Akhénaton au profit de l’ancien clergé d'Amon. En l’an III, la reine rétablit Thèbes comme capitale. Elle meurt cette même année à l’âge de dix-sept ans, mais on n'en connait pas la raison. Selon quelques spécialistes, Mérytaton aurait eu une fille de son union avec Smenkhkarê, Mérytaton Tasherit.

Notes

  1. Selon Malek, Grimal, Shaw, von Beckerath.
    Autres avis de spécialistes : -1355 (Redford), -1351 à -1348 (Hornung, Parker), -1346 à -1343 (Dodson), -1342 à -1340 (Aldred, Kitchen), -1336 à -1334 (Wente), -1336 à -1332 (Murnane, Krauss), -1324 à -1319 (Helck).

Liens externes


nothumb  Histoire • Géographie • Mythologie • Dieux • Art / Pyramides • Sciences • Vie quotidienne / Organisation politique / Pharaons  Égyptologie • BibliographieLexique • Index
Egyptopedia Un article égyptologique au hasard :

Ioupout (grand prêtre d'Amon)

Modifications du jour
  • Portail de l’Égypte antique Portail de l’Égypte antique
Ce document provient de « %C3%82nkh-Kh%C3%A9perour%C3%AA ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ankh-Kheperoure de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ânkh-khéperourê — Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Ânkh-Khéperourê — Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Neferneferouaton — Ânkh Khéperourê Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Néfernéferouaton — Ânkh Khéperourê Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Néfernéférouaton — Ânkh Khéperourê Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Ânkhetkhépérourê — Ânkh Khéperourê Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Smenkhkarê — Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

  • Nefertiti — Néfertiti Néfertiti …   Wikipédia en Français

  • Néfertiti — Néfertiti …   Wikipédia en Français

  • Smenkhkare — Smenkhkarê Articles de la série Pharaon Classements alphabétique chronologique Dynasties 0  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”