Animal raisonnable

Homme

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne les individus de sexe mâle de l'espèce humaine. Pour l'être humain, voir Homo sapiens. Pour les autres significations, voir Homme (homonymie).
Dessin d'un homme tel qu'il figure sur Pioneer 11.

Un homme est un individu de sexe masculin de l'espèce Homo sapiens ou un être humain, par complément à l'individu de sexe féminin. Le terme « Homme », avec une majuscule, est aussi utilisé pour désigner l'espèce humaine. Son anatomie permet la fécondation, pour le développement d'un fœtus humain et la naissance de l'enfant.

Sommaire

L'homme dans différents continents

Le nombre d'hommes dans le monde (ou taux de masculinité)

Proportion d'hommes par rapport aux femmes dans la population totale par pays.      Population féminine plus importante      Populations masculine et féminine équivalentes      Population masculine plus importante      Données manquantes
Article détaillé : Taux de masculinité.

L'expression taux de masculinité est un concept issu de la démographie.

Le taux de masculinité est la proportion d'hommes dans la population totale (des deux sexes).

Ce concept est à distinguer du taux de surmasculinité à la naissance constat empirique d'un nombre légèrement supérieur de naissances d'hommes que de naissance de femmes. Il est compris entre 1,03 et 1,07.

En France, le taux de surmasculinité à la naissance est de 1,05. En Chine, il serait de 1,2[réf. nécessaire].

L'anglicisme Sex ratio (SR), est défini comme le rapport du nombre d'hommes au nombre de femmes, pour une tranche d'âge donnée. Le taux de surmasculinité à la naissance est donc le Sex ratio à l'âge 0, ou SR0

Pour des raisons biologiques et sociologiques, il est déjà bien différent pour les enfants de moins de cinq ans (le SR5). A partir de trente ans (entre 35[1] à 49 ans[2] en France, contre 25 en 1950), la prépondérance s'inverse et le nombre de femmes l'emporte généralement sur le nombre d'hommes (huit centenaires sur dix sont des femmes), malgré de notables disparités régionales.

La physiologie masculine (Le corps de l'homme)

Article détaillé : Physiologie masculine.

Étudié par les sciences biologiques, l'homme est le mâle de l'espèce humaine et possède une paire de chromosomes sexuels XY, alors que la femme, femelle du même groupe humain, possède une paire de chromosomes sexuels XX.

Chaque individu d'une espèce voit sa constitution basée sur un tronc commun, auquel s'ajoute sa spécificité sexuelle.

Ce tronc commun est, pour les deux sexes, un nombre identique d'organes dont la fonction est commune : peau, cœur, intestins, foie, cerveau, nombre d'os, de muscles, présence des mêmes hormones mais en quantité différente, etc., le tout en conformité avec son espèce, son genre.

La psychologie masculine

Article détaillé : Psychologie masculine.

Les approches de la psychologie masculine, du fonctionnement psychique de l'homme sont multiples et il existe, pour ainsi dire, autant d'approches que de psychologies.

Par exemple, parmi les disciplines ayant décrits la construction de la masculinité, une des approches est la psychologie analytique. Selon cette théorie, l'intégration des caractères masculins se fait par l'acceptation de sa féminité par l'homme. Tout comme la femme qui doit accepter son masculin. Ce processus se fait avec difficulté pour les deux genres. Ainsi pour le célèbre psychanalyste Carl Gustav Jung, l'homme a sa part de féminité, qui se nomme l'Anima.[3] »

Identité sexuelle masculine et genre

Les hommes et les activités

Les hommes et la mode (la mode masculine )

Article détaillé : mode masculine.

La mode (ou les modes), et plus précisément la mode vestimentaire, désigne la manière de se vêtir, conformément au goût d'une époque dans une région donnée. C'est un phénomène impliquant le collectif via la société, le regard qu'elle renvoie, les codes qu'elle impose et le goût individuel.

Les hommes et la presse (la presse masculine)

Article détaillé : presse masculine.

La presse masculine, dite aussi presse pour hommes, regroupe les magazines destinés à un lectorat masculin. Si elles sont également lues par des femmes, ces publications abordent essentiellement des thèmes supposés correspondre aux attentes d'un public masculin et hétérosexuel. Cette catégorie peut inclure aussi bien des magazines de mode et de « charme », qu'une partie de la presse automobile, de la presse sportive et de la presse informatique et de loisirs.

Les hommes et la famille

L'homme a un rôle très important dans la vie, mais surtout dans celle de la famille, il est le chef de la famille et prend souvent les plus lourdes responsabilités.

Les hommes et l'amour

Les hommes et l'activité sexuelle

Les hommes et la guerre

Les hommes et les arts

Les hommes et les sciences

Les hommes et l'économie

Les hommes et l'éducation

Notes et références

Références

  1. Lexique de la Cité des Sciences et de l'Industrie
  2. selon la revue de l'INED Population et sociétés
  3. L'anima est féminine ; elle est uniquement une formation de la psyché masculine et elle est une figure qui compense le conscient masculin. Chez la femme, à l'inverse, l'élément de compensation revêt un caractère masculin, et c'est pourquoi je l'ai appelé l'animus. Si, déjà, décrire ce qu'il faut entendre par anima ne constitue pas précisément une tâche aisée, il est certain que les difficultés augmentent quand il s'agit de décrire la psychologie de l'animus. Le fait qu'un homme attribue naïvement à son Moi les réactions de son anima, sans même être effleuré par l'idée qu'il est impossible pour quiconque de s'identifier valablement à un complexe autonome, ce fait qui est un malentendu se retrouve dans la psychologie féminine dans une mesure, si faire se peut, plus grande encore. Pour décrire en bref ce qui fait la différence entre l'homme et la femme à ce point de vue, donc ce qui caractérise l'animus en face de l'anima, disons : alors que l'anima est la source d'humeurs et de caprices, l'animus, lui, est la source d'opinions ; et de même que les sautes d'humeur de l'homme procèdent d'arrière-plans obscurs, les opinions acerbes et magistrales de la femme reposent tout autant sur des préjugés inconscients et des a priori. C.G. Jung " Dialectique du moi et de l'inconscient ", Idées / Gallimard, 1973 p 179 et 181.

Bibliographie

  • P. P. Grasset (1980) L'Homme en accusation, Éditions Albin Michel.
  • Yvon Dallaire, Homme et fier de l'être. Un livre qui dénonce les préjugés contre les hommes et qui fait l'éloge de la masculinité, Québec, Option Santé, 2001.
  • Yvon Dallaire, Pour que le sexe ne meure pas. La sexualité après 40 ans, Québec, Option Santé, 1999.
  • Paul-Edmond Lalancette, La nécessaire compréhension entre les sexes, Québec, 2008, un livre qui explique la genèse subtile des préjugés à l'égard des hommes dans la société québécoise.
  • Nouvelles approches des hommes et du masculin, sous la direction de Daniel Welzer-Lang, Presses Univ. du Mirail, 2000.

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de la biologie Portail de la biologie
Ce document provient de « Homme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Animal raisonnable de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • raisonnable — [ rɛzɔnabl ] adj. • 1265; reidnable 1120; de raison 1 ♦ Didact. Doué de raison. « Le plaisir est l objet, le devoir et le but De tous les êtres raisonnables » (Voltaire). ⇒ intelligent, pensant. L homme, animal raisonnable. ♢ (Choses) Conforme à… …   Encyclopédie Universelle

  • raisonnable — Raisonnable. adj. de tout genre. Qui est doüé de raison, qui a la faculté de raisonner. L homme est un animal raisonnable. l ame raisonnable. Il signifie aussi, Equitable, qui agit, qui se gouverne suivant la raison, selon le droit & l équité;… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • animal — animal, ale (a ni mal, ma l ) adj.    Au pluriel masculin, animaux. 1°   Qui est propre à l animal, qui concerne l animal. Vie animale. Les instincts animaux. •   Il fallut savoir si, quand il faisait les fonctions animales de l homme...., VOLT.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • animal — 1. animal, aux [ animal, o ] n. m. • XIIe; mot lat., de anima « souffle, vie » I ♦ (Concept général, incluant l homme) 1 ♦ Biol. Être vivant organisé, doué de sensibilité et de motilité, hétérotrophe (difficile à distinguer du végétal à l état… …   Encyclopédie Universelle

  • animal — I. ANIMAL, ALE. adj. Qui appartient à l animal. Vie animale. Les facultés animales. Les esprits animaux. La partie animale, la partie raisonnable. f♛/b] En termes d Histoire naturelle, on appelle Règne animal, La classe des animaux. [b]f♛/b] On… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ANIMAL — s. m. Être organisé et doué de sensibilité. Animal sauvage. Animal domestique. Animal carnassier. Animaux nuisibles. Animal terrestre. Animal aquatique. Animal amphibie. Animal frugivore, carnivore, etc. Animal à quatre pieds ou quadrupède. Un… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ANIMAL — n. m. être organisé et doué de sensibilité et de mouvement. Animal sauvage. Animal domestique. Animal carnassier. Animaux nuisibles. Animal terrestre. Animal aquatique. Animal amphibie. Animal frugivore, carnivore, etc. Animal à quatre pieds ou… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • animal-machine — 1. animal, aux [ animal, o ] n. m. • XIIe; mot lat., de anima « souffle, vie » I ♦ (Concept général, incluant l homme) 1 ♦ Biol. Être vivant organisé, doué de sensibilité et de motilité, hétérotrophe (difficile à distinguer du végétal à l état… …   Encyclopédie Universelle

  • animal — Animal, [anim]ale. adj. Qui appartient à l ame sensitive. Vie animale. les facultez animales. les esprits vitaux & animaux. la partie animale. la partie raisonnable. Animal, Dans le langage de l Escriture sainte, signifie, Sensuel, charnel, il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ANIMAL — ALE. adj. Qui appartient, qui est propre à l animal. L économie animale. Vie animale. Les facultés animales. Les fonctions animales. Les esprits animaux.   Il se dit quelquefois De l être matériel ou physique, par opposition à l être intelligent …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”