Anhalt

Duché d'Anhalt

Comté (Principauté, Duché) d'Anhalt

Grafschaft (Fürstentum, Herzogtum) Anhalt de


1212 — 1252
1570 — 1603
1863 — 1918

Flagge Herzogtum Anhalt.svg Wappen Deutsches Reich - Herzogtum Anhalt (Großes).png
Drapeau du duché au XIXe siècle Armoiries

Localisation du duché d'Anhalt au sein de l'Empire allemand
Localisation du duché d'Anhalt au sein de l'Empire allemand

Informations générales
 Statut
 Capitale Dessau
 Langue(s) {{{langues}}}
 Religion(s) {{{religion}}}
 PIB {{{pib}}}
 PIB/hab. {{{pib hab}}}
 Monnaie {{{monnaie}}}
 Fuseau horaire {{{fuseau horaire}}}
 Dom. internet {{{domaine internet}}}
 Ind. tél. {{{indicatif téléphonique}}}
 {{{infgen1 titre}}} {{{infgen1}}}
 {{{infgen2 titre}}} {{{infgen2}}}
 {{{infgen3 titre}}} {{{infgen3}}}
 {{{infgen4 titre}}} {{{infgen4}}}
 {{{infgen5 titre}}} {{{infgen5}}}

Population
{{{population}}}
{{{population2}}}
{{{population3}}}
{{{population4}}}
{{{population5}}}

Superficie
{{{superficie}}}
{{{superficie2}}}
{{{superficie3}}}
{{{superficie4}}}
{{{superficie5}}}

Histoire et événements
 1212 Création à partir du duché de Saxe
 1252-1570 Partagé
 1603-1863 Partagé
 1806 Comtés élevés au rang de duchés
 1918 Révolution allemande
{{{evt6}}}
{{{evt7}}}
{{{evt8}}}
{{{evt9}}}
{{{evt10}}}
{{{evt11}}}
{{{evt12}}}

Pouvoir exécutif
   {{{titre leaderA}}}
{{{leaderA1}}}
{{{leaderA2}}}
{{{leaderA3}}}
{{{leaderA4}}}
{{{leaderA5}}}
   {{{titre leaderB}}}
{{{leaderB1}}}
{{{leaderB2}}}
{{{leaderB3}}}
{{{leaderB4}}}
{{{leaderB5}}}
   {{{titre leaderC}}}
{{{leaderC1}}}
{{{leaderC2}}}
{{{leaderC3}}}
{{{leaderC4}}}
{{{leaderC5}}}
   {{{titre leaderD}}}
{{{leaderD1}}}
{{{leaderD2}}}
{{{leaderD3}}}
{{{leaderD4}}}
{{{leaderD5}}}
   {{{titre leaderE}}}
{{{leaderE1}}}
{{{leaderE2}}}
{{{leaderE3}}}
{{{leaderE4}}}
{{{leaderE5}}}

Pouvoir législatif
{{{parlement}}}
{{{parlement1}}}
{{{parlement2}}}
{{{parlement3}}}
{{{parlement4}}}
{{{parlement5}}}

Entité précédente Entité suivante
Duché de Saxe Duché de Saxe
État libre d'Anhalt État libre d'Anhalt

L'Anhalt était l'un des États du nord de l'Empire allemand. Il forme aujourd'hui une partie du land de Saxe-Anhalt.

Il doit son nom au vieux château d'Anhalt, situé dans la forêt du Harz et dont il ne reste que des ruines. Il était enclavé dans la Prusse et borné au nord par le Brandebourg, à l'ouest par la Saxe prussienne et le Brunswick, au sud par le royaume de Saxe.

Il avait pour capitale Dessau, et était composé de deux parties (Anhalt oriental et occidental) et de cinq enclaves en Saxe prussienne: Alsleben, Muhlingen, Dornburg, Goednitz et Tilkerode-Abberode.

  • L'Anhalt oriental était la plus grosse partie, et était englobé dans les districts prussiens de Potsdam (Brandebourg), Magdebourg et Mersebourg (Saxe prussienne)
  • L'Anhalt occidental (le Haut-Anhalt) était également englobé par ces deux derniers districts, et dans le duché de Brunswick-Lunebourg.

Sommaire

Histoire

Ducs d'Anhalt

Durant le IXe siècle, la plus grande partie de l'Anhalt était comprise dans le duché de Saxe, et passa sous la souveraineté d"Esico (mort vers 1060). Son fils était Adalbert II (mort 1080), dont le fils Othon le Riche apparaît être le premier à avoir porté le titre comte d'Anhalt. Othon, comte de Ballenstedt, fut le père d'Albert l'Ours, par lequel la marche de Brandebourg dans la suite fut unie à l'Anhalt. À la mort d'Albert en 1170, son fils Bernard, qui reçut le titre de duc de Saxe, devint comte d'Anhalt. Bernard mourut en 1212 et Anhalt, séparée de la Saxe, passa à son fils Henri Ier, qui prit en 1218 le titre de prince et fut le vrai fondateur de la maison d'Anhalt.

Princes d'Anhalt

À la mort d'Henri Ier en 1252, ses trois fils se partagèrent la principauté, et fondèrent respectivement les lignées d'Aschersleben, de Bernburg et de Zerbst. La lignée d'Anhalt-Aschersleben s'éteignit en 1315, et son territoire fut incorporé dans l'évêché voisin de Halberstadt. Le dernier prince d'Anhalt-Bernburg mourut en 1468 et ses terres furent récupérées par la dernière lignée survivante d'Anhalt-Zerbst. Le territoire de cette dernière branche s'était divisé en 1396, et après l'acquisition de Bernburg, le prince Georges Ier redivisa Zerbst (entre Zerbst et Dessau). Au début du XVIe siècle, suite à des décès ou des abdications de plusieurs princes, la famille se retrouva réduite à deux branches d'Anhalt-Köthen et d'Anhalt-Dessau (issues toutes deux de celle d'Anhalt-Dessau en 1471).

Wolfgang, qui devint prince d'Anhalt-Köthen en 1508, adhéra à la Réforme, et après la bataille de Mühlberg en 1547, fut mis au ban de l'Empire et privé de ses terres par Charles Quint. Après la paix de Passau en 1552, il revint dans ses États, mais n'ayant pas de descendance, il les donna aux princes d'Anhalt-Dessau. Ernest Ier d'Anhalt-Dessau (mort en 1516) laissa trois fils, Jean II, Georges III, et Joachim, qui règnèrent ensemble. Ils favorisèrent les doctrines réformées qui devinrent prédominantes en Anhalt. Vers 1546 les trois frères divisèrent leur principauté et fondèrent les lignées de Zerbst, Plötzkau and Dessau. Cette division ne fut que temporaire, et Joachim Ernest, un fils de Jean II, réunifia Anhalt à son profit en 1570.

Cette première union fut courte, et en 1603 Anhalt fut divisée en micro-États entre les cinq fils de Joachim Ernest : Anhalt-Dessau, Anhalt-Bernburg, Anhalt-Köthen, Anhalt-Zerbst et Anhalt-Plötzkau.

La branche Anhalt-Köthen s'éteignit en 1665 : Lebrecht d'Anhalt-Plötzkau en hérita, et en rendant Plötzkau à Bernburg, il prit le titre d'Anhalt-Köthen. La même année, les princes d'Anhalt decidèrent qu'à la mort d'un des leurs, ses terrres devraient être partagées équitablement entre les survivants. Cet accord s'appliqua à la mort de Frédéric-Auguste d'Anhalt-Zerbst en 1793. De plus amples divisions furent alors évitées par l'établissement de la règle de la primo-géniture dans toutes les branches restantes.

Nota : le plus célèbre des membres de la famille d'Anhalt-Zerbst est certainement la princesse Sophie qui régna sur l'empire Russe de 1763 à 1796.

Les duchés du XIXe siècle

En 1806, Napoléon Ier éleva les États d'Anhalt-Bernburg, Anhalt-Dessau et Anhalt-Köthen en duchés (Anhalt-Plötzkau et Anhalt-Zerbst avait disparu). En raison de l'extinction des branches de Köthen et de Bernburg, ces duchés furent réunis en 1863 pour former un Anhalt uni.

En 1918 Anhalt devint un land de la république de Weimar. Après la seconde Guerre mondiale, elle fut réunie à la Saxe prussienne pour former le land de Saxe-Anhalt. Dissous en 1952, ce land fut rétabli à la réunification de l'Allemagne.

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
Ce document provient de « Duch%C3%A9 d%27Anhalt ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Anhalt de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anhalt — Wappen Flagge …   Deutsch Wikipedia

  • ANHALT — ANHALT, former German state, now part of the Land of Saxony Anhalt, Germany; until the 12th century part of the duchy of Saxony, later becoming an independent principality. Jews living in the towns of Bernburg, Aschersleben, Koethen, and Zerbst… …   Encyclopedia of Judaism

  • Anhalt — • Vicariate Apostolic comprising the territory of the German Duchy of Anhalt Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Anhalt     Anhalt     † …   Catholic encyclopedia

  • Anhalt — (s. Karte »Provinz Sachsen«), zum Deutschen Reiche gehöriges Herzogtum, 1863 durch Vereinigung der Herzogtümer A. Dessau Köthen und A. Bernburg gebildet (s. unten, Geschichte), umfaßt sämtliche seit 1603 getrennt gewesene anhaltische Lande. Diese …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Anhalt — Anhalt, Herzogtum, deutscher Bundesstaat, benannt nach der Burg A. auf dem Hausberge im Unterharz, fast ganz von der preuß. Prov. Sachsen eingeschlossen, 2299 qkm, (1900) 316.085 E. (11.699 Katholiken, 1605 Israeliten), besteht aus zwei… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Anhalt — /ˈanhalt/ (say ahnhahlt) noun See Saxony Anhalt …   Australian English dictionary

  • Anhalt — [än′hält΄] region of central Germany, formerly a German state and now part of the state of Saxony Anhalt …   English World dictionary

  • Anhalt — Anhalt,der:⇨Anhaltspunkt …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Anhalt — For the SS officer, see Günther Anhalt. County (Principality, Duchy) of Anhalt Grafschaft (Fürstentum, Herzogtum) Anhalt State of the Holy Roman Empire (until 1806) …   Wikipedia

  • Anhalt — Ạn|halt 〈m. 1〉 1. Halt, Stütze 2. Angabe, Merk , Erinnerungszeichen 3. Begründung ● einen Anhalt suchen, finden (z. B. für einen Verdacht) * * * 1Ạn|halt, der; [e]s, e <Pl. selten>: Anhaltspunkt, Erklärung: keinen A. für einen Verdacht… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”