Angélique De Froissy

Angélique de Froissy

Philippe Angélique de Froissy, par son mariage comtesse de Ségur, est née vers 1702 et morte le 15 octobre 1785.

Fille naturelle de Philippe d'Orléans (1674-1723), duc d'Orléans, futur Régent, et de Christine Charlotte Desmares (1682-1753), elle fut légitimée en 1722.

Elle épousa à Cagny le 12 septembre 1718 Henri François, comte de Ségur (1689-1751). Ils eurent pour fils Philippe Henri, marquis de Ségur (1724-1801), maréchal de France en 1783.

Détails historiques sur Angélique de Froissy

Après le mariage d'Angélique avec le comte de Ségur, le titre "de Froissy" a été transféré à la famille "Danse" qui, habitant le village de Froissy dans la région du Beauvaisis, avait élevé secrètement cette fille naturelle. Un des descendants des "Danse de Froissy" est M. Arnault Lattaignant de Lédinghen (1929), auquel j'ai récemment envoyé le message ci-après. "Votre aïeule Marie de Froissy (1829-1915), épouse d’Armand Lattaignant de Lédinghen (1817-1895), descend en effet d’une famille qui m’a en effet beaucoup intéressé au cours de mes recherches généalogiques sur les ascendants de ma grand-mère paternelle Marie Danse (1878 Chaumont-en-Vexion- 1959 Neuilly-sur-Seine). Voici quelques détails pouvant vous intéresser (mais que vous avez peut-être déjà consultés sur Geneanet): (Note de la fiche de Gabriel Danse d’Hécourt (1659-1732): «Négociant, juge-consul, lieutenant du Maire, directeur de la Manufacture royale de Tapisseries de Beauvais, valet de chambre du duc d'Orléans régent, écuyer, seigneur d'Hécourt, Bourguillemont, Laversines en partie, etc. Anobli en 1717 (tvagerrer, Gérard Danse) pour la création de comptoirs de vente de draps en Amérique du Sud et le paiement en doublons d'or et d'argent dont le Roi se réservait la moitié en échange de ses lettres de créance autorisant les voyages. Manoeuvre pour prendre le contrôle de la Manufacture royale de Tapisseries de Beauvais, fondée par le flamand Béhagle car y étaient attachés des privilèges (appartement de fonction dans l'Hôtel, calèche aux armes du Roy, etc.). En 1706 une aile de la Manufacture s'écroule et les Danse effectuent les travaux. Le 22 mai 1709, Gabriel Danse propose 100 livres par mois au fils aîné Béhagle comme conducteur de travaux. Mais en 1710, Danse se retira et laissa les Filleul s'emparer de la Manufacture. Habitait le château de Villers-sur-Thère, propriété des Danse, actuellement propriété d'un parisien. Son principal héritier a été son neveu Pierre Georges Marie de Nully.» (Note de la fiche de Jean-Baptiste I Danse, 1670-1740, frère de Gabriel Danse ci-dessus) : «Négociant, échevin, juge-consul, conseiller au grenier à sel. Pourrait avoir reçu de son père le marquisat de Froissy, donné en 1633 à Nicolas "Sanche", ce qui expliquerait que son 2e fils Jacques François ait été baptisé avec ce titre. Il se peut que le Roi Louis XIV lui ait demandé de prendre en tutelle la fille bâtarde de son neveu Philippe II d'Orléans, baptisée "Philippa Angélique de Froissy". Ce titre a été repris en 1717 par Jacques François-de-Sales Danse de Froissy, 2e fils de Jean-Baptiste. Voir Note sous Jacques François. A vérifier. Angélique de Froissy (d'Orléans) s'est mariée en 1718 (à 18 ans) avec le comte de Ségur et a été légitimée par le duc d'Orléans le 22 avril 1722, un an avant le décès de celui-ci en 1723. La famille de Froissy était sans doute éteinte lorsque ce titre a été attribué à Nicolas Sanche, à son fils Claude puis à Angélique et enfin à Jacques-François-de-Sales. Il y avait eu une Jeanne de Froissy, décédée après 1554, épouse de Jean de Drancourt, qui avait eu une fille, Jeanne de Drancourt, décédée après 1561. Des recherches complémentaires seraient utiles afin de préciser la réalité de cette tutelle et la lignée de Froissy, qui semble maintenant éteinte (quoique mon grand-cousin Gérard Danse, 78600 Le Mesnil-le-Roi, se fasse appeler "Gérard Danse de Froissy"). Est-il légal de reprendre des noms éteints? Denis Bloud (20 février 2002)» (Note du fils du précédent, Jacques II François-de-Sales Danse de Froissy (1717-1790) : «Nommé en 1767 Secrétaire du Roi au Grand Collège (charge anoblissante) - Consul-maire en 1771. La seigneurie de Froissy fut érigée par Louis XIII en marquisat en 1633. L'église fut donnée en 1132 à l'abbaye Saint-Lucien par Wibert, seigneur de Frissiacum. Il reste aujourd'hui la chapelle Saint-Sébastien de Provinlieu et l'église Notre-Dame, de 1577. Maire en 2002: Mme Danielle Lequien (03 44 80 82 84). Le titre de Froissy était porté à sa naissance par Angélique Philippa de Froissy, fille illégitime du Régent. Celui-ci semble donc l'avoir transféré au fils de Jean-Baptiste, frère de Gabriel, son valet-confident, qui n'a jamais eu d'enfant.» (Note de la fiche Angélique Philippa de Froissy, 1700-1785, qui a peut-être inspiré la série « Angélique et le Roy » d'Anne Golon) : « Elle fut enlevée à sa mère et élevée au Palais-Royal puis dans un couvent de Saint-Denis. Le Régent la mariera en septembre 1718 au comte Henri-François de Ségur qui lui donnera un fils, le futur maréchal. (Jean-Christian Petitfils, Le Régent, Fayard, 1986, p. 73). Cette personne apparaît ici car il est probable qu'elle ait été mise en tutelle (jusqu'à son mariage en 1718) chez Jean-Baptiste Danse, qui a eu une fille Jeanne Marguerite en 1702. Le programme GeneWeb ne reconnaît ni les tutelles ni les adoptions. Angélique et Jeanne sont décédées la même année (1702-1785), à 83 ans. Angélique s'est mariée à Cagny et Jeanne est décédée à Cagny. Angélique a été légitimée par le duc d'Orléans le 22 avril 1722, un an avant sa mort à Versailles. Gabriel Danse, frère de Jean-Baptiste, était valet-confident du duc d'Orléans, père d'Angélique. Un an avant le mariage d'Angélique, Gabriel a été anobli par le titre d'Hécourt. Un an également avant le mariage d'Angélique, le second fils de Jean-Baptiste a été baptisé "Jacques François-de-Sales Danse de Froissy". Froissy (au nord de Beauvais) a été érigé en marquisat en 1633 par Louis XIII. Angélique Philippa de Froissy (1700-1785), qui a épousé le comte Henri François de Ségur (1689-1751) et qui a eu pour fils le marquis Philippe Henri de Ségur, était la fille illégitime de Philippe II de Bourbon (1674-1723), duc d'Orléans et de l'actrice danoise Christine Charlotte Desmares (1682-1753). Philippe II était le fils de Philippe Ier de Bourbon (1640-1701), duc d'Orléans et d'Elisabeth-Charlotte von der Pfalz (1652-1722). Philippe Ier, frère cadet de Louis XIV, était le fils de Louis XIII de Bourbon (1601-1643) et d'Anne d'Autriche (1601-1666), qui se sont mariés en 1615, tous les deux à l'âge de 14 ans, sous la régence de Marie de Médicis. Angélique de Froissy a été légitimée à 20 ans, en 1722,  quatre ans après son mariage. Les descendants d'Angélique de Froissy vont, par les comtes de Ségur, jusqu'à Louis, duc de Broglie (1892-1987) et à Philippe de Villiers (1949-). » En 2002, j’avais pris contact avec le comte de Ségur à Paris par téléphone, qui n’a pu malheureusement me renseigner sur son aïeule. Denis Bloud (dbloud@free.fr)"

Ce document provient de « Ang%C3%A9lique de Froissy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Angélique De Froissy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Angelique de Froissy — Angélique de Froissy Philippe Angélique de Froissy, par son mariage comtesse de Ségur, est née vers 1702 et morte le 15 octobre 1785. Fille naturelle de Philippe d Orléans (1674 1723), duc d Orléans, futur Régent, et de Christine Charlotte… …   Wikipédia en Français

  • Angélique de froissy — Philippe Angélique de Froissy, par son mariage comtesse de Ségur, est née vers 1702 et morte le 15 octobre 1785. Fille naturelle de Philippe d Orléans (1674 1723), duc d Orléans, futur Régent, et de Christine Charlotte Desmares (1682 1753), elle… …   Wikipédia en Français

  • Angélique de Froissy — (1702 october 15, 1785) was an illegimate daughter of Philippe II, Duke of Orléans and by marriage comtesse de Ségur . She was born in 1702 as illegimate daughter of the Regent Philippe II, Duke of Orléans and Christine Charlotte Desmares, and… …   Wikipedia

  • Angélique de Froissy — Philippe Angélique de Froissy, par son mariage comtesse de Ségur, est née le 16 novembre 1700 et morte le 15 octobre 1785. Fille naturelle de Philippe d Orléans (1674 1723), duc d Orléans, futur Régent, et de Christine Charlotte Desmares (1682… …   Wikipédia en Français

  • Philippe de Villiers — Pour les articles homonymes, voir Villiers. Philippe de Villiers …   Wikipédia en Français

  • Philippe II. Charles de Bourbon, duc d'Orléans — Herzog Philipp II. von Orléans (Maler: Jean Baptiste Santerre; 117 cm × 89 cm) Philipp II. von Bourbon, Herzog von Orléans (französisch Philippe II de Bourbon, duc d’Orléans) (* 2. August 1674 in Saint Cloud; † 2. Dezember 1723 in Versailles),… …   Deutsch Wikipedia

  • Philippe II. Charles de Bourbon, duc d’Orléans — Herzog Philipp II. von Orléans (Maler: Jean Baptiste Santerre; 117 cm × 89 cm) Philipp II. von Bourbon, Herzog von Orléans (französisch Philippe II de Bourbon, duc d’Orléans) (* 2. August 1674 in Saint Cloud; † 2. Dezember 1723 in Versailles),… …   Deutsch Wikipedia

  • Henri Francois de Segur — Henri François de Ségur Pour les articles homonymes, voir Ségur (homonymie). Henri François, comte de Ségur, baron de Romainville, seigneur de Ponchat et de Fougueyrolles, est un militaire français né le 1er juin 1689 et mort à Metz le 18… …   Wikipédia en Français

  • Henri François De Ségur — Pour les articles homonymes, voir Ségur (homonymie). Henri François, comte de Ségur, baron de Romainville, seigneur de Ponchat et de Fougueyrolles, est un militaire français né le 1er juin 1689 et mort à Metz le 18 juin 1751. Fils d Henri… …   Wikipédia en Français

  • Henri François de Ségur — Pour les articles homonymes, voir Ségur (homonymie). Henri François, comte de Ségur, baron de Romainville, seigneur de Ponchat et de Fougueyrolles, est un militaire français né le 1er juin 1689 et mort à Metz le 18 juin 1751. Fils d Henri… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”